0
Kalagan

Ancrage non fonctionnel mais fonctionnel quand même

Recommended Posts

Bonsoir ! 

Le titre est un peu bizarre mais je vous explique ce qui s'est passé avec le deuxième volontaire que j'ai hypnotisé.
Ce n'est pas une personne que j'ai rencontré dans la rue (j'y suis toujours pas allé...), on parle et elle me dit qu'elle était allée au spectacle de Messmer il y a 2 ans.

Bref, je me lance dans la séance, en essayant de mettre en place les conseils de Ronald, qui étaient le rire, et de prendre plus le temps (éviter d'enchaînement les phénomènes hypnotiques).
la séance a duré longtemps, environ 2h, avec des pauses entre pour parler de ce qu'elle ressentait mais aussi de tout est de rien.
Le truc qui l'a le plus bluffée, ce n'est même pas le pause/lecture, les hallucinations visuelles/kinesthésiques mais l'amnésie du chiffre 4 :P
Arrive la fin de la séance et je fais un réveil où je dis qu'elle "pête le feu" et en se réveillant, elle était vraiment trèèèès en forme donc j'ai du faire d'autres suggestions pour qu'elle se retrouve dans une bonne zone d'énergie. Dans la discussion à la fin de la séance, elle me dit qu'elle a du mal à dormir le soir, je lui propose alors de lui faire un ancrage : de faire toucher son pouce et son index afin de retourner dans l'état qu'elle est lors d'une induction.
On répète plusieurs fois, dès qu'elle fait le geste je l'accompagne etc... Je précise dans les suggestions que plus elle le fera, plus l'ancrage restera efficace... 
Avant de partir je lui demande de me dire si dans les nuits suivantes, l'ancrage fonctionne = dors mieux et plus vite.
Le premier soir elle me dit que non mais qu'elle avait bien dormi, le second et troisième soir une très mauvaise nuit.
Je lui propose donc de se revoir si elle en a envie afin de faire d'autres phénomènes hypnotiques et d'essayer de "régler" l'ancrage.

On se retrouve et je début la séance par l'induction de la main aimantée vers le visage afin d'y aller doucement pour qu'elle se sente réellement détendue (elle était stressée des cours et énervée par d'autres) puis on fait des phénomènes qui lui permettent de rigoler (fou rire, le changement de rôle hypnotiseur/hypnotisé) puis je lui propose de faire du signaling. Je lui explique le principe, qu'on allait s'adresser à son inconscient et qu'il allait nous répondre par des oui / non / je ne sais pas.

Je m'adresse donc à son inconscient en lui demandant de me donner un oui (le pouce gauche se lève), un non (le majeur droit se lève), je ne sais pas (annulaire gauche). Je lui pose des questions évidente pour voir si c'est bien calibré et c'était le cas. Je demande donc à son inconscient s'il est prêt à aider la personne pour mieux dormir. Il nous répond "je ne sais pas".  Je lui demande donc s'il a besoin de l'aide de la personne, il me dit "oui". Donc je suggestionne à la personne de se détendre, de se laisser aller... Je demande à l'inconscient s'il est désormais prêt à l'aider, il me dit oui.

Je décide de dire à l'inconscient de se mettre au travail et de faire les choses nécessaires afin d'aider la personne à mieux dormir et qu'une fois qu'il aura mieux tous les mécanismes en place, qu'il bouge l'annulaire droit. Au bout de 3minutes, ce dernier bouge. Pour finir, je demande à l'inconscient de faire une geste qu'elle devra refaire pour aller dans un état parfaitement détendu, prêt à dormir, un doigt bouge (je ne sais plus lequel)

La séance se termine et je demande à la fille de me tenir au courant.
L"après midi elle fait une sieste et le soir elle n'utilise pas l'ancrage.

Puis arrive ce midi, elle me dit qu'elle a utilisé l'ancrage en cours et qu'elle a faillit s'endormir. Mais c'est pas le second ancrage qu'elle a essayé, mais le premier.
Donc, elle a lutté pour pas s'endormir, mais plus tard, elle a décidé de l'utiliser en cours, et elle a dormi en plein cours :P

Qu'en pensez-vous ? J'espère n'avoir pas été maladroit...

 

Edit : L'ancrage a marché dans la journée, mais pas le soir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0