0
cyrilHypno

Résistance aux amnésies et aux catalepsies

Recommended Posts

Bonjour à tous, je m'explique:

J'ai fais une scèance d'hypnose sur un ami à moi. Je commence normalement, pre-talk nikel, tests de suggestibilites top, je remarque que le sujet est très réceptif et a une très bonne imagination. Je fais mon induction nikel et j'enchaîne sur une catalapsie. 

La première catalapsie de la main marche normalement et je décide de passer sue une amnésie. 

J'essaie de lui faire oublier un chiffre (6) et quand je lui demande 4+2, il me regarde et réussi à me dire 6 au bout de 15secondes. Je refait donc une induction etc et j'essaie un oubli de prénom. 

Et la, pareil: après 15 secondes il arrive finalement à prononcer son prénom. 

 

Je repars donc sur une catalapsie, main collée (marche très bien) puis pied collés avec la fameuse technique du :le billet est pour toi si tu l'attrape. Mais au bout de 15 secondes il arrive à decoler ses pieds :(

 

Je discute donc avec lui et il me parle de sa petite voix dans le tête. J'enchaîne donc avec la technique de Jean-Emmanuel et je fais disparaître sa petite voix. 

 

Cependant lorsque je retente des catalepsies ou des amnésies, cela marche toujours les premières secondes mais il arrive finalement toujours à s'en défaire mais sans la petite voix dans sa tête (après avoir discuté avec lui) 

 

Etant donné que c'était une de mes premières séances d'hypnose, je ne savais comment réagir à ça et à passer outre.  J'ai même essayer la super-suggestion mais cela na pas arrangé les choses. 

 

Pouvez-vous m'aider ? Avez vous des idées ? 

Cordialement, Cyril

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les catalepsies, il etait vraiment impossible de décoller sa main mais il essayait vraiment. 

Pour les amnésies, il me regardait et n'arrivais pas à repondre. Après avoir discuté avec lui, il ma dit qu'il voyait son prénom dans sa tête mais qu'il n'arrivais pas à le dire et tout d'un coup il a réussi. Pour l'amnésie du chiffre, il ne le voyais plus dutout et il a réapparu d'un coup dans sa tête 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toi Cyril!

On a tous vécu cette hantise de l'hypnotiseur où tu predis fierement à ton sujet qu'il lui sera impossible pour lui de decoller sa main et que celui ci s'execute sans l'ombre d'une difficulté tout en te dardant d'un air narquois/triste/décus/sceptique/viril/condescendant (le dernier est le pire: rien n'est plus atroce que le regard condescendant! :P). Dans ce ca là, plusieurs options s'offrent à toi:

_Fuire (on l'a tous fait)

_Prétendre que c'était prévu et continuer comme si de rien n'était... (on l'a tous fait)

_Proposer une coquète somme d'argent à ton volontaire pour qu'il ait une amnesie des derniers instants (tous les riches l'ont fait)

_Tenter de comprendre le souci.

Et c'est dans cette dernière possibilité qu'on reconnait le véritable hypnotiseur de rue, viril, responsable, perseverant, seduisant et velu! Dans ton cas, il n'est pas essentiel de comprendre ou ton sujet a un problème mais il faut que lui le comprenne: et pour cela une seule solution: le clean language (synonyme de la vie :P) En tout cas c'est ce que je fais des que je me heurte à une difficulté ;). La technique est simple: tu demandes simplement à ton patient pourquoi il ne reussit pas encore (autant placer une petite suggestion indirecte d'entrée de jeu ;)). Là, dans 90% des cas, il va commencer sa phrase par "je ne sais pas" et apres il va te sortir un charabia incomprehensible. Ne t'inquiètes pas si tu ne comprends pas, ca n'a aucune importance, l'essentiel c'est que ton volontaire lui, se comprenne, ce qui est normalement le cas à moins que tu n'ais affaire à un cas psycolohique avancé.

Pendant tout le discours, hoche la tête, souris, montre que tu comprends et que c'est normal et finalement pose à ton volontaire une fausse quesrion bourré de suggestion indirecte et avec un minimum de confusion dedans pour dissumuler toute l'arnaque du style:

 

_Donc en gros, si j'ai bien compris, il suffirait que tu ne fasses pas attention à ce qui t'empèche de ne pas penser à ce que tu viens de me dire pour que ca fonctionne encore mieux, n'est ce pas?

 

LE "N'EST CE PAS" 

LE MOT LE PLUS GENIAL AU MONDE!!!!

Met le à la fin de toutes tes phrases même si ça n'a aucun sens, vénère le, adore le, ce mot est genial. À partir de là ton volontaire est obligé de dire oui, refait passer ta suggestion (de manière legerement differente tant qu'a faire), laisse le découvrir lui même ce dont il a besoin et le tout est joué :)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, lopilo64 a dit :

Bonjour à toi Cyril!

On a tous vécu cette hantise de l'hypnotiseur où tu predis fierement à ton sujet qu'il lui sera impossible pour lui de decoller sa main et que celui ci s'execute sans l'ombre d'une difficulté tout en te dardant d'un air narquois/triste/décus/sceptique/viril/condescendant (le dernier est le pire: rien n'est plus atroce que le regard condescendant! :P). Dans ce ca là, plusieurs options s'offrent à toi:

_Fuire (on l'a tous fait)

_Prétendre que c'était prévu et continuer comme si de rien n'était... (on l'a tous fait)

_Proposer une coquète somme d'argent à ton volontaire pour qu'il ait une amnesie des derniers instants (tous les riches l'ont fait)

_Tenter de comprendre le souci.

Et c'est dans cette dernière possibilité qu'on reconnait le véritable hypnotiseur de rue, viril, responsable, perseverant, seduisant et velu! Dans ton cas, il n'est pas essentiel de comprendre ou ton sujet a un problème mais il faut que lui le comprenne: et pour cela une seule solution: le clean language (synonyme de la vie :P) En tout cas c'est ce que je fais des que je me heurte à une difficulté ;). La technique est simple: tu demandes simplement à ton patient pourquoi il ne reussit pas encore (autant placer une petite suggestion indirecte d'entrée de jeu ;)). Là, dans 90% des cas, il va commencer sa phrase par "je ne sais pas" et apres il va te sortir un charabia incomprehensible. Ne t'inquiètes pas si tu ne comprends pas, ca n'a aucune importance, l'essentiel c'est que ton volontaire lui, se comprenne, ce qui est normalement le cas à moins que tu n'ais affaire à un cas psycolohique avancé.

Pendant tout le discours, hoche la tête, souris, montre que tu comprends et que c'est normal et finalement pose à ton volontaire une fausse quesrion bourré de suggestion indirecte et avec un minimum de confusion dedans pour dissumuler toute l'arnaque du style:

 

_Donc en gros, si j'ai bien compris, il suffirait que tu ne fasses pas attention à ce qui t'empèche de ne pas penser à ce que tu viens de me dire pour que ca fonctionne encore mieux, n'est ce pas?

 

LE "N'EST CE PAS" 

LE MOT LE PLUS GENIAL AU MONDE!!!!

Met le à la fin de toutes tes phrases même si ça n'a aucun sens, vénère le, adore le, ce mot est genial. À partir de là ton volontaire est obligé de dire oui, refait passer ta suggestion (de manière legerement differente tant qu'a faire), laisse le découvrir lui même ce dont il a besoin et le tout est joué :)

 

 

Merci beacoup pour ta réponse ! 

 

Je vais essayer ça la prochaine fois ! 

Cependant quand j'ai discuté avec lui pour savoir pourquoi il avait réussi à decoller sa main il ma seulement répondu: "je sais pas tout d'un coup j'ai réussi" ça ma un peu pris au dépourvu :D

Mais je vais réessayer en suivant tes conseils, ça ma l'air d'être une superbe technique n'est-ce pas ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, El phacochère a dit :

Je pense que tu devrais essayer de mettre un ancrage, et de le lui rememorer quand il essaye de se souvenir, ne le laisse pas réflèchir trop longtemps!

Merci de ta réponse ! 

C'est vrai que je pourrai peut-être essayer de le laisser réfléchir moins longtemps pour les amnésies mais pour les catalepsies c'était un peu difficile. Je voulais vraiment qu'il essaye de décoller sa main et je le voyait forcer sans réussite. Je ne pensais pas qu'il allait réussir tout d'un coup :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La catalepsie et l'amnésie sont passé. ;)

 

Son état d'esprit avait il changé entre le moment où il avait la main collé puis au moment où elle se décolle ? (Question pas du tout innocente :) )

 

Quand un phénomène passe, il est reproductible instantanément à vie.

 

Une métaphore que j'aime bien utilisé et qui fonctionne pas trop mal en général :

Tu va compter à voix haute le nombre de secondes que le phénomène tiens. 

On arrive à 15 (c'est un exemple hein :P )

Tu montres une distance entre tes mains  et tu demande au volontaire quel espacement représente ses 15 secondes (tu écartes tes mains au fur et à mesure jusqu'à ce qu'il dise stop).

Tu as donc une ligne droite avec le début et la fin du phénomène représenté par tes mains.

Tu raccourci légèrement et tu dessines (tout en expliquant que la prochaine fois tu demandesais à son inconscient de faire comme ca) un cercle. Ce qui fait que quand le phénomène s'aprette à s'arrêter, il retourne au début du cercle et donc ne se fini pas (sauf suggestion contraire). Et hop le phénomène dur dans le temps :P

 

Ps: 15 secondes à chaque phénomènes c'est bizarre d'où ma première question sur mon premier post. (Surtout pour penser à la poser et rebondir sur la reponse, ça peut être une peur ou tout autre chose voir rien du tout ) 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0