1 1
Jolan

Ça y est ! (Première "réel" fois)

Recommended Posts

Enfin !

Ceux qui ont vu mon sujet de présentation savent que la première personne que j'ai hypnotisé était ma mère en février dernier, à la va vite. Mais aujourd'hui, avec mon meilleur ami, je lui ai montré des vidéos de personnes qui se faisaient hypnotisées et il m'a souvent demandé si je pouvais lui faire ça moi aussi. Et c'est ce soir que je me suis lancé !

Bon je l'ai fait sur un coup de tête (donc absence de Pre-Talk) parce qu'il avait un peu de temps libre mais ça a bien duré 10-15 minutes :

 

- Tests de suggestibilités :

 

Tout d'abord, je lui ai fait le test des doigts aimantés. Il a mis un peu de temps au départ du coup je galérais à trouver mes mots et j'ai essayé de trouver de quoi combler les trous dans mes paroles en essayant de le détendre, en lui faisant penser à des choses qu'il aime... puis j'ai vu que c'était un peu trop long donc j'ai collé ses doigts pour que ce soit plus rapide et qu'il ne perde pas le fil (à la fin il m'a dit qu'il ne savait pas trop quoi faire donc je pense que c'est pour ça qu'il y allait tout doucement et par accoue). J'ai de-suite enchaîné sur une catalepsie qui a plutôt bien marché visiblement mais il m'a avoué à la fin que ça ne lui est pas venu à l'esprit de les décoller jusqu'à ce que je lui dise de souffler dessus pour les séparer. J'ai donc continué avec 2 autres tests de suggestibilité (mains aimantées + catalepsie qui se sont bien passé sauf que je perdais un peu mes mots donc j'ai fait la même chose qu'avant et ensuite le bras qui est lourd et l'autre qui s'envole en lui disant que "plus le bras monte, plus il va se détendre". A la fin, il m'a dit qu'au départ il le faisait manuellement mais que après c'était devenu automatique comme s'il ne le contrôlait plus) et pendant le dernier je lui ai expliqué comment ça allait se passer quand je lui dirais "dort".

 

- Induction :

 

Donc pour la première fois, il l'a fait manuellement et je l'ai conduit en état de relaxation avec la métaphore du bateau que j'avais partagé dans un autres post en lui faisant laissé derrière lui tous ses problèmes mais ne sachant pas si ça avait marché j'ai enchainé par celle des escaliers que tu descend pour te détendre. Il m'avoua qu'il se retrouva assez perdu face à se changement et ne savait plus trop quoi imaginer entre le bateau et les escaliers ^^' mais le fait que je lui dise qu'il devait se sentir au plus profond de lui même la beaucoup aidé et apparament il s'est sentit déconnecté, comme endormit mais en étant toujours conscient.

 

- Suggestions :

 

A la fin de cette étape, je lui ai tout de suite suggérer (toujours pendant l'état de relaxation) d'être totalement collé au siège. Cela a marché jusqu'à ce que je lui dise qu'il pouvait se lever et toujours à la fin, (oui je lui ais posé beaucoup de question pour savoir comment il avait vécu la séance ^^' ) il m'avoua qu'il ne ressentait pas l'envie de se lever mais j'ai vu qu'il se "débattait" un peu pour essayer de le faire.

J'ai ensuite essayer de lui déclencher un fou rire (sans être en état de relaxation) avec la métaphore de l’échelle ou du bouton sur l’épaule mais sans succès... j'ai donc tout de suite embrayer sur l'oublie de prénom après lui avoir dit "dort" pour ne pas rester sur un échec et cette fois il la fait automatiquement et m'a dit à la fin qu'il ne se souvenait plus que je lui avait dit ça ^^'. Je lui ais demandé d'imaginer un tableau noir qui symbolisais sa mémoire (je lui ais précisé qu'il s’agissait du tableau de notre ancien prof de maths pour qu'il arrive mieux à ce le visualiser). Sur ce tableau, je lui ais dit que j'avais écrit son prénom avant de l’effacer. Il se réveilla et ne se souvenais plus de son prénom. J'ai donc essayé de changer son prénom en Jean-Jaques en l'écrivant sur le tableau mais seul Jean est resté. Je lui ais fait revenir son prénom et apparament c'était très dur pour lui de s'en souvenir comme si il se trouvé très loin et qu'il n'arrivait pas à l'atteindre.

 

- Sortie :

 

Je lui ais dit "dort" et il partit en état de relaxation automatiquement comme avant sans réellement s'en souvenir après. Je lui ais expliqué que tout ce que je lui avais dit c'était annulé et je l'ai détendu en lui proposant de bien dormir cette nuit.

 

- Conclusion :

 

Après coup, je lui ais posé plusieurs questions comme "comment c'était ?", "comment tu t'es sentit ?"... même si à la fin de chaque suggestion je lui demandé comment il le vivait et ce qu'il ce passait pour lui. Il m'avoua qu'il ne se souvenait pas vraiment de tout et trouvait cette sensation étrange car il avait l'impression qu'il regardait la scène de "l’extérieur". Aussi, il m'a dit qu'il avait vite compris qu'il fallait qu'il m'écoute pour que ça marche et de faire ce que je lui disais à cause du manque du Pre-Talk je pense  ^^'

Pour ma part, j'ai trouvé cette situation assez bizarre étant donné que j'avais du mal à savoir si il simulait ou non mais d'après ce qu'il m'a dit ça a l'air bon !

 

Voilà ! Merci beaucoup !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je fais point par point, pour pas m y perdre :P 

 

- qu il y aille doucement et par accoup, c est justement le signe que c'est l inconscient qui travail. si le mouvement est fluide et rapide, c'est pas l'inconscient mais le conscient. Certains mettent plus de temps que d'autre pour réaliser un mouvement idéo moteur. Si ca te semble long, utilise les boucles infini. du genre : et plus les mains se rapprochent, plus elles sont attirés fortement l une a l autre. ou plus la main descend, et plus l'autre est entrainé vers le haut etc...

et n'hesite pas à signifier ce que tu vois. ca aide également.

 

- les catalespsies: n'hesite pas à induire que plus il essai de décoller ses mains, plus elles se collent fortement :) 

 

-induction: effectivement, les transitions sont importantes, a mon sens, quand tu fais une induction lente. passer d'un bateau à un escalier peu être perturbant :P  J'adapte la thématique à la personne, mais j'aime bien, à un moment, signifier qu'il y a une personne au loin. et que je me demande ce qu'il se passe si cette personne approche et te dis... Dors profondément. J'ai déjà eu des retours de personnes qui ont eu un sentiment de peur ou en tout cas peu rassurant en mentionnant "une personne", aussi je rajoute un adjectif rassurant maintenant après le mot"personne". Et durant la séance, auparavant, j ancre à plusieurs reprise de façon informelle, un appui léger sur l'épaule. ancrage que j'active quand je dis "dors maintenant". Mais c'est important de s'approprier les choses. ceci n'est qu'un exemple pour dire que certains éléments peuvent être perturbant voir dérangeant pour les partenaires :)  Ah, et j'ai beaucoup de mal avec le état de relaxation. Parler de transe hypnotique me semble plus juste. La relaxation, c'est différent :P 

 

Pour le fou rire, le plus simple c'est par la validation. à un moment, peu importe lequel (pendant les mains aimanté, catalepsie etc), la personne sourit ou rigole un peu (ben oui faut pas que ce soit triste!), dans ce cas lie ce sourire! "et plus les mains se rapprochent, plus tu souris. Et plus tu souris, plus tu as envie de rire (->début du rire) et ca peut même déclencher un fou rire.  ca marche plutot bien :)  pendant le sourire, tu peux toucher l'épaule ou le poignet, et tu places ta suggestion d'ancrage :P 

 

d'expérience, les ancrages prennent mieux durant une induction qu'en dehors. enfin c'est mon ressenti

 

et dans ta conclusion, tu as percu l'importance du prétalk ;) 

petite astuce: ne parle pas de test de suggestibilité. un test on le réussit ou on l'échoue. C'est binaire. Du coup si tu le foires, tu te mets des barrages supplémentaires. Parle plutot de jeux de suggestibilités ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello ! 

Je viens compléter la réponse précédente, souvent en état hypnotique les volontaires on des amnésies spontané, c'est pour ça que au plus tard au réveil je ne peut que t'inciter a lui suggérer qu'il se souvient de tout ce qu'il s'est passé durant la séance.

Voili voilou :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Varyaths a dit :

Hello ! 

Je viens compléter la réponse précédente, souvent en état hypnotique les volontaires on des amnésies spontané, c'est pour ça que au plus tard au réveil je ne peut que t'inciter a lui suggérer qu'il se souvient de tout ce qu'il s'est passé durant la séance.

Voili voilou :)

Salut ! Oui c'est ce que j'ai fait mais je l'ai fait vite ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/11/2017 à 01:43, yengstro a dit :

je fais point par point, pour pas m y perdre :P 

 

- qu il y aille doucement et par accoup, c est justement le signe que c'est l inconscient qui travail. si le mouvement est fluide et rapide, c'est pas l'inconscient mais le conscient. Certains mettent plus de temps que d'autre pour réaliser un mouvement idéo moteur. Si ca te semble long, utilise les boucles infini. du genre : et plus les mains se rapprochent, plus elles sont attirés fortement l une a l autre. ou plus la main descend, et plus l'autre est entrainé vers le haut etc...

et n'hesite pas à signifier ce que tu vois. ca aide également.

 

- les catalespsies: n'hesite pas à induire que plus il essai de décoller ses mains, plus elles se collent fortement :) 

 

-induction: effectivement, les transitions sont importantes, a mon sens, quand tu fais une induction lente. passer d'un bateau à un escalier peu être perturbant :P  J'adapte la thématique à la personne, mais j'aime bien, à un moment, signifier qu'il y a une personne au loin. et que je me demande ce qu'il se passe si cette personne approche et te dis... Dors profondément. J'ai déjà eu des retours de personnes qui ont eu un sentiment de peur ou en tout cas peu rassurant en mentionnant "une personne", aussi je rajoute un adjectif rassurant maintenant après le mot"personne". Et durant la séance, auparavant, j ancre à plusieurs reprise de façon informelle, un appui léger sur l'épaule. ancrage que j'active quand je dis "dors maintenant". Mais c'est important de s'approprier les choses. ceci n'est qu'un exemple pour dire que certains éléments peuvent être perturbant voir dérangeant pour les partenaires :)  Ah, et j'ai beaucoup de mal avec le état de relaxation. Parler de transe hypnotique me semble plus juste. La relaxation, c'est différent :P 

 

Pour le fou rire, le plus simple c'est par la validation. à un moment, peu importe lequel (pendant les mains aimanté, catalepsie etc), la personne sourit ou rigole un peu (ben oui faut pas que ce soit triste!), dans ce cas lie ce sourire! "et plus les mains se rapprochent, plus tu souris. Et plus tu souris, plus tu as envie de rire (->début du rire) et ca peut même déclencher un fou rire.  ca marche plutot bien :)  pendant le sourire, tu peux toucher l'épaule ou le poignet, et tu places ta suggestion d'ancrage :P 

 

d'expérience, les ancrages prennent mieux durant une induction qu'en dehors. enfin c'est mon ressenti

 

et dans ta conclusion, tu as percu l'importance du prétalk ;) 

petite astuce: ne parle pas de test de suggestibilité. un test on le réussit ou on l'échoue. C'est binaire. Du coup si tu le foires, tu te mets des barrages supplémentaires. Parle plutot de jeux de suggestibilités ;) 

Merci !

Bah j'avais fait quelque trucs comme "plus tu essayes de les décoller et plus elles sont collées" et d'autres mais merci beaucoup pour tout tes conseils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey hey bravo pour ta 1ère fois.

 

 

Je vais aussi revenir sur certaines choses points par points. 

 

Citation

Bon je l'ai fait sur un coup de tête (donc absence de Pre-Talk) parce qu'il avait un peu de temps libre mais ça a bien duré 10-15 minutes 

 

Nooooope. On a TOUJOURS le temps de faire un Pre-Talk, celui ci est essentiel au déroulement de la séance. Faire un prétalk ne veut pas dire faire une conférence de 15 minutes au début d'une séance, mais c'est juste informer le sujet des codes que tu vas utiliser, répondre à ses éventuels questionnements, ou à certaines inquiétudes. C'est aussi lui expliquer dans les grandes lignes ce que tu vas lui proposer de vivre. D'ailleurs le prétalk peut se faire tout au long de la séance, en en ayant fait une partie au début. Et le fait de l'avoir fait t'évitera peut-être certaines déconvenues. 

 

Le 19/11/2017 à 23:37, Jolan a dit :

je galérais à trouver mes mots et j'ai essayé de trouver de quoi combler les trous dans mes paroles


Alors, "combler les trous",  parler pour parler c'est inutile. Quand on débute on a souvent ce réflexe de vouloir combler, alors on baragouine des trucs complètement inintéressants :P . 
Mais rappelle toi "le silence est d'or", il peut servir à approfondir, à appuyer une suggestion, à créer de la frustration, le silence c'est génial (le cheval aussi!) , alors si les mots ne te viennent pas... C'est qu'ils ne doivent pas venir. Si tu as peur que ton volontaire soit destabilisé par le silence, prévient le avant "je vais me taire un instant afin que [le phénomène puisse s'amplifier]".  Et pif paf pouf tu replaces une petite suggestion par ci par là, en n'oubliant pas de ratifier ce que tu vois sur ton volontaire. 

 

 

Le 19/11/2017 à 23:37, Jolan a dit :

en essayant de le détendre,


Pourquoi la détente? Les suggestions que tu devais faire derrière nécessitaient-elles de la détente? Pourquoi as tu voulu qu'il soit détendu? 

 

Le 19/11/2017 à 23:37, Jolan a dit :

catalepsie qui a plutôt bien marché visiblement


Visiblement? Tu n'as pas vérifié?

Trucs et astuces de l'hypno de rue: l'échelle de 1 à 10
"eh mon gars,  entre 1 et 10 à quel point tes mains sont collées là?
- euh à 4 m'sieur
- bien, comment tu pourrais faire pour qu'elles soient collées à 10? [...]"

 

Le 19/11/2017 à 23:37, Jolan a dit :

m'avoua qu'il se retrouva assez perdu face à se changement et ne savait plus trop quoi imaginer entre le bateau et les escaliers ^^


Alors (et pour d'autres trucs que tu as mis)  ici je t'invite à faire un tour sur notre Wiki ou sur le blog à la rubrique "clean language"
 

Citation

 Sortie :

 

Je lui ais dit "dort" 



Avant de te réveiller le matin tu te rendors encore plus profondément? 

 

Citation

qu'il fallait qu'il m'écoute pour que ça marche et de faire ce que je lui disais

 

N'oublie pas, tu es sensé être en position basse, c'est le volontaire qui crée sa propre hypnose , toi tu n'es que celui qui donne quelques aides sur le chemin qu'il va prendre. Un guide de montagne quoi :P 



Bon la je cite les comparses du dessus
 

Le 20/11/2017 à 01:43, yengstro a dit :

Parler de transe hypnotique me semble plus juste. La relaxation, c'est différent :P 


C'est quoi pour toi la transe hypnotique? Ne peut-on pas suggérer de la relaxation lors de cette transe? 

 

Le 20/11/2017 à 01:43, yengstro a dit :

les ancrages prennent mieux durant une induction qu'en dehors. enfin c'est mon ressenti

 C'est quoi une induction? 
:D
Playmobil ... 

 

Le 20/11/2017 à 01:43, yengstro a dit :

jeux de suggestibilités


je te rejoins @yengstro sur le mot test, par contre suggestibilité ça peut aussi sous entendre que la personne l'est ou ne l'est pas. Du coup... Jeux d'imagination c'est encore mieux :P 



Bonne continuation jeune padawan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1