Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Problèmes avec les amnésies


Recommended Posts

Hello tout le monde !

 

Mes partiels de psycho approchant à grands pas, j'ai moins de temps pour venir sur le forum en ce moment, mais me voici avec une question, un problème dont j'aimerais vous faire part : les amnésies.

Aujourd'hui, je n'ai vraiment plus du tout de problème avec les catalepsies : chaque personne que je tente d'hypnotiser se retrouve avec la main collée sur la tête, les pieds collés au sol, etc... Ce qui est déjà très amusant, pur moi évidemment, mais pour le participant aussi ! Cependant, à chaque fois que j'essaye de passer aux amnésies, ça bloque... Et je finis donc toujours par revenir à une catalepsie, pour terminer sur une note positive, puis par faire un réveil.

Pourtant, j'essaye vraiment d'y aller étape par étape : je commence par une main collée sur la tête, puis une main collée sur la jambe, puis je fais monter un fou rire et essaye de l'ancrer sur l'épaule (ce qui ne fonctionne pas toujours, mais je commence à me débrouiller mieux sur ce type de phénomène). Et donc après, je tente les amnésies (de chiffre). J'essaye d'y mettre toute ma volonté, je le fais avec la métaphore du tableau et du chiffre que l'on efface, et si je vois que ça ne fonctionne pas, j'essaye de demander au volontaire s'il a une autre idée pour faire "disparaitre" ce chiffre de son esprit. Quoiqu'il me réponde, j'essaye donc de reprendre au mieux l'idée qu'il m'a donné pour retenter une amnésie, mais ça ne fonctionne pas. J'ai réussi une seule fois ce genre de phénomène, sur ma cousine qui est uuuultra réceptive et c'était donc facile ^^ Mais je n'ai jamais réussi sur une autre personne et j'avoue que je ne comprends pas ce que je fais mal, ou ce qui fait que ça ne passe pas... Auriez vous donc des conseils et des réponses à m'apporter pour que je puisse m'améliorer dans ce domaine, et donc pouvoir emmener mes volontaires plus loin, pour qu'ils profitent encore plus de cette expérience, et moi aussi évidemment !

 

Merci d'avance, je lirai vos réponses avec attention et plaisir, et essayerai d'y répondre le plus rapidement possible !

 

Pierre-André

 
 
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En ce qui me concerne, je fais aussi la métaphore du tableau. Je suggère un tableau blanc au mur comme dans une salle de classe, les chiffres sont écrits sur le tableau, c'est l'écriture du sujet, je demande au sujet en quelle couleur ils sont écrits. Ensuite, je lis une seule fois les chiffres à la personne (de 0 à 9) puis je lui fais effacer le chiffre à oublier et je répète la série de chiffres sans le chiffre à oublier plusieurs fois et rapidement (0 1 2 3 5 6 7 8 9 par exemple si je veux faire oublier le chiffre 4). Je suis assez directif: "il y a tous les chiffres, 0 1 2 3 5 6 7 8 9, ce sont tous les chiffres qui existent, 0 1 2 3 5 6 7 8 9, ce sont tous les chiffres que tu connais, 0 1 2 3 5 6 7 8 9, ce sont tous les chiffres que tu as toujours connus, 0 1 2 3 5 6 7 8 9, il n'y a pas d'autres chiffres, 0 1 2 3 5 6 7 8 9). Puis je répète la série 2 ou 3 fois, en encourageant le sujet avec des "voilà", des "super" et des "très bien". Dans l'ensemble, je dirais que le taux de succès approximatif est dans les 80%.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse Zuff. Ce que je ne comprends pas vraiment, c'est que je fais justement la même chose que ce que tu viens de décrire, ou quasiment : je ne demande pas la couleur, et peut-être que je devrais le faire. Mais ça ne me parait pas beaucoup pour justifier tout seul l'échec de mes amnésies, nan ? Je me dis que je dois forcément faire autre chose pas correctement... Mais je ne sais vraiment pas quoi ! ^^ Je répète peut-être un peu moins que toi ma série... Il faut donc que j'essaye de la répéter un peu plus comme tu le fais ! Ces détails m'aideront peut-être à augmenter mon taux de réussite... J'aimerais tellement que ce soit le cas !

Si d'autres personnes ont d'autres conseils à me donner, ou si certains qui avaient le même problème que moi veulent expliquer comment ils l'ont résolu, je sui preneur !

 

Merci d'avance ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'utile parfois l'image du tableau que tu peux retrouver sur ma chaîne youtube, regarde, cela te donneras une idée de mon process pour faire entrer le volontaire dans son imaginaire en utilisant une mise en situation et les sensations que cela lui provoque.

 

Exemple, je lui demande de se rappeler quand il était à l'école primaire et les bons souvenirs de cette période de l'enfance, d'imaginer ce tableau derrière son instituteur, ce tableau qui lui semblait très grand, car quand on est petit on imagine toujours le monde en très grand, de l'imaginé de la couleur qu'il veut, noir, blanc, vert foncé etc. Tu joues sur les couleurs, les formes, les sensations positives.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, RONALD a dit :

J'utile parfois l'image du tableau que tu peux retrouver sur ma chaîne youtube, regarde, cela te donneras une idée de mon process pour faire entrer le volontaire dans son imaginaire en utilisant une mise en situation et les sensations que cela lui provoque.

 

Exemple, je lui demande de se rappeler quand il était à l'école primaire et les bons souvenirs de cette période de l'enfance, d'imaginer ce tableau derrière son instituteur, ce tableau qui lui semblait très grand, car quand on est petit on imagine toujours le monde en très grand, de l'imaginé de la couleur qu'il veut, noir, blanc, vert foncé etc. Tu joues sur les couleurs, les formes, les sensations positives.

Okdac merci, je vais aller voir ta chaine et me balader dessus pour entendre comment tu t'y prends !

 

Il y a 2 heures, neuneutrinos a dit :

 

Sans oublier les fusibles adéquats hein ?

Heheh oui, je me suis fait la même réflexion ! Sachant qu'on ne connait pas forcément le rapport qu'avait le personne à l'école, à son professeur, et même à son enfance entière....il faut faire attention avec ce type de suggestion j'imagine !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, c'est justement ce qui pose problème.

De

1) Nos souvenir sont fait pour appuyer les mauvais souvenir que les bons souvenir. (biais de négativité)

2) "bon" va s'appliquer sur l'ensemble des souvenir qu'il aura en tête,(souvenir PUIS prendre un bon souvenir)

3)Si une personne n'a pas spécialement de bon souvenir (rien ne lui vient en tête par exemple, ou bien pas une super enfance), il risque de se suggérer

Je n'ai pas de bon souvenir -> j'ai des mauvais souvenir

 

un des problèmes avec l'amnésie en hypnose est sa présumé atteinte à l'identité (chiffres, prénoms) ... que l'on travaille à l'école (surtout les chiffres :D )

Ce lien, par effet d'amorçage, risque de gêner la suggestion.

 

5) On peut facilement décrire un tableau où l'on peut écrire et effacer sans avec besoin d'utiliser les souvenirs de l'enfance de la personne.

 

6) J'adore les listes (et c'est bientôt noël !)  surtout quand les personnes ont pas fait attention qu'il manquait un chiffre !

 

7) Comme tout en hypnose, il n'y a pas de déterminisme. Mais on peut réduire les risques. Et même s'il n'y avait aucun risques avéré c'est interdit par la chartre de street-hypnose https://street-hypnose.fr/charte-deontologie/ (dans "nos engagements"->"Un accompagnement hors cadre thérapeutique" )

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bah Ronald !

 

Dans l'hypnose de rue on créer un nouveau souvenir (c'est quand même bien de se souvenir de sa séance).

 

Il vaut mieux dire d'imaginer un tableau comme celui d'une salle de classe, etc..  plutôt que de lui demander de se souvenir d'un tableau de son enfance.

 

Maintenant je passes aux explications :P

 

Quand on demande à une personne d'imaginer un truc, elle va probablement puisée dans son vécu  (et donc ses souvenirs), mélanger (ou non) avec du créatif. Le souvenir ne sera pas reconstitué, le cerveau puisera juste une information connue pour alimenter le souvenir en cour en création  ( la séance d'hypnose).

 

Le fait de demander à la personne d'aller chercher dans ses souvenirs un tableau (je récite l'exemple mais c'est valable pour tout), à des conséquences :

 

- le souvenir est mauvais/désagréable/négatif : le risque est connu, une bonne abréaction par exemple.

 

- le souvenir est bon/cool/positif : on pourrait se dire au premier abord que c'est cool et que ça n'a pas de conséquence, alors que si. Sous hypnose, le fait d'appeler un souvenir, et ensuite utiliser un élément de ce souvenir en faisant modifier des couleurs, des sons, en ajoutant des trucs cool (ou moins cool, mais restons dans le tout positif) comme cette prof superbe qui cache ce foutu chiffre avec ses seins (oui, ça une métaphore d'un de mes volontaires) va modifier ce souvenir, et donc le vécu de la personnes. Par effet boule de neige, d'autres parties peuvent être modifié  et donc changé plus ou moins la personne. En partant avec que du positif, on peut avoir des conséquences néfastes pour la personne.

 

Donc utilisons l'imagination et bannissons l'appel au souvenir dans le cadre ludique.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...