Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Communication hypnotique avec un étranger


Recommended Posts

Salut à vous les hypnopotes, cela faisais un bout de temps que je n'étais pas venu sur le forum et je suis content de revenir pour vous partager une expérience toute fraîche.

 

En effet avant hier soir je me suis retrouvé dans une soirée, l'une des invitées avait ramené son copain Anglais qui parle très mal le françois. Cela fait un peu plus d'un an qu'il est en France néanmoins il a vécu plus d'un an dans une famille anglaise donc il a pas pratiqué le Français (le vilain). Bref... Je commence à discuter avec ce gars, Phil de son prénom, d'abord je lui parle avec mon super Anglais, petit à petit je comprend qu'on se comprend pas, sur le moment j'avais pas envie de faire d'effort à parler Anglais (généralement j'aime bien...) du coup je me stop et je lui dis "ça te dérange si je continu la conversation en Français? Mais toi tu peux me parler en Anglais si tu veux..." Il me répond qu'il ne parle pas bien Français mais que oui si je préfère parler Français pas de soucis. Alors nous voilà en train de continuer notre discussion en Français. Bla bla bla bla bla bla bla... Au bout d'une bonne heure de discussion il me coupe la parole et me dit " C'est la première fois que je comprend quelqu'un parler français!" la sa copine intervient et lui demande en Anglais de quoi on parle, il lui dit elle se tourne vers moi et me dis "ouai il a tout comprit....". Du coup content tout les deux on reprend notre discussion, mais cette fois je ne suis plus concentrer sur ma façon de lui parler mais sur son attitude, je sais qu'il me comprend alors je profite de ça pour l'analyser. Très vite je me rend compte que ses yeux sont fixent dans les miens, nous avons la même position, et il me semble même que notre respiration est "identique". On parle, on parle (d'hypnose principalement... Comme pas hasard) puis en lui disant que je suis en transe pendant que je lui parle il me répond "je sais pas si je suis en transe aussi mais depuis un moment je me sens différent et surtout je te comprend et ça c'est bizarre!" Effectivement lui aussi est en transe... 

 

J'ai l'habitude de faire du conversationnel (80% de ma pratique je dirais) mais là sur un étranger c'était la première fois. Notre discussion à durée au moins 3h et régulièrement sa copine intervenait pour lui demander si il comprenait (il validait à chaque fois).  Je sais pas si c'est par ce que j'ai l'habitude du conversationnel, ou si c'est par ce que j'ai pris l'habitude de parler à différents type de personne et à des  enfants, ou encore si c'est notre connexion (naturel ou pas) avec Phil.

 

Dans tout les cas je crois que ma pratique de l'hypnose m'a aider mais aussi, il me semble, le fait que mes intentions et mes suggestions soient en accord. Je ne sais pas pourquoi mais c'est l'idée que j'ai eu. Comme mes intentions et mes suggestions étaient en accord je pense que mes mots et mon corps parlaient en harmonie, ce qui rendait la conversation plus facile à comprendre pour lui.  Et si nos mouvement inconscient représentent 70% de notre communication et que lui aussi était en transe et bien je crois qu'il "absorber" le tout et son inconscient lui rendait l'important de la conversation. (Il m'était arrivé la même chose il y a 2 ou 3 ans en Nouvelle-Zélande avec un ami Brésilien, on ne parlait pas trop anglais tout les 2 pourtant on se comprenait très souvent et on avait eu de GRANDES discussions.). Au passage quand je parlais en Anglais avec lui mes intentions et suggestions n'étaient pas en accord car j'était en stress de parler Anglais (je crois que j'avais vraiment pas envie de faire l'effort en faite --'.

 

Avez vous déjà vécu une expérience similaire? Ou avez vous un avis sur cette expérience? 

Je sais que c'est pas vraiment de l'hypnose "formelle"  tout ça et en même ça reste de l'hypnose pour moi (je suis le style de personne à voir de l'hypnose partout surtout quand il y a conversation :) ).

 

 

Au passage j'aimerais aussi vous remercier pour vos échanges et pour la création de ce réseau Street Hypnose et son forum. Depuis que je pratique l'hypnose m'a vie à beaucoup changer et moi aussi, étant auto didacte vous m'avez beaucoup aidé à mes débuts et sans ce forum j'en serais pas là. Alors MERCI, par ce que parfois j'ai l'impression d'être dans un rêves, par ce que ma conscience "a grandit" depuis mes débuts, par ce que l'hypnose (au dela de la street) m'a appris à prendre soin de moi, par ce que notre passion pour l'hypnose est pour moi l'une des passions les plus utiles dans la (ma) vie et par ce que aujourd'hui je travail à pouvoir vivre de ça (entre autre),... Merci à vous les Hypnopotes <3

 

Hypnotiquement,

 

Effet Dubtik (c'est mon pseudo sur FB)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouai l'hypnose c'est une philosophie de vie je crois ^^ En faite c'est ça qui me surprend j'ai des phases ou j'utilise l'hypnose/PNL de manière inconsciente, par exemple l'été dernier je mettais les gens en transe en conversationnel sans le vouloir. Ma copine et mes potes mon demandaient d'arrêté, du coup j'ai passé une bonne période en parlant peu car je ne savais plus parler sans faire de conversationnel --' (ce qui est cool pour moi mais je comprend mon entourage, surtout ma copine). En tout cas pour pratiquer différentes type d'hypnose (street, spectacle et thérapie) je crois que c'est le street qui m'a le plus aider, car au final c'est cette pratique qui m'a appris a m'adapter aux gens. En ce moment beaucoup de thérapeute crache un peu sur les streeteur et je trouve ça dommage, car finalement ce qui manque à beaucoup de thérapeute c'est de faire de l'hypnose hors de leurs cabinets. Certains ne se rendent même pas compte qu'ils utilisent l'hypnose (au moins la suggestion) en dehors de leurs cabinet. Y'a quelques temps je "reformé" (ou plutôt réexpliqué) l'hypnose à des gens sorti de formation tellement ils ne vivaient qu'a travers leurs protocoles xD 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouai, je trouve que chacun a développé des facilitées ( compétences ) qui peuvent être utiles dans l'autre catégorie ( street et thérapeutique ) et si ces connaissances pouvaient être mieux partagés, ce serai encore mieux ( je ne m'avance pas plus sur le sujet, je trouve que j'écris mal aujourd'hui x) )

 

Et comment ça ?! @.@  

il y a 35 minutes, Freak a dit :

je mettais les gens en transe en conversationnel sans le vouloir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si en fait, les gens entraient en transe sans que tu ne le veuilles (donc une action de leur part, plutôt qu'une action de ta part)?

Visiblement, ils savent que tu fais de l'hypnose et pourraient entrer en transe en "croyant" que tu cherches à les hypnotiser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ahah bien vu Hugin. Effectivement je crois que les gens rentrent d'eux même en transe. D'ailleurs j'aime dire que les hypnotiseurs sont en réalité des guides d'auto-hypnose (comme un guide de montagne.) Néanmoins je pense que mes grosses saturations les aidés car je suis un passionné et comme tout passionné je peux parler d'hypnose des heures non stop. Donc j'imagine que si tu parle d'hypnose pendant 40 min a un gars il sature et rentre en transe (sans que je veuille vraiment car je veux juste échangé sur le sujet... et en même temps ça me plait car je sait que dans cet état il comprend ou vit ce qui est dit :) )

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Freak, ton gars anglais peut être bien content, parce qu'avec toi, il a appris bien mieux et bien plus vite dans sa pratique du français que n'importe où ailleurs.

 

L'alcool a le même effet.  Quand on est bourré, les barrières tombent.  C'est comme ça que j'ai appris l'anglais, complètement bourré dans les pubs en Irlande.  J'arrivais même alors à parler avec des locaux (dans une île totalement perdue) que même les irlandais ne comprenaient pas.   Bourré, on hésite plus, on ne se pose plus de question, on parle, on écoute c'est sans complexe.

 

Tout est une question de faire tomber des barrières. La synchro le fait comme l'alcool.

 

Pour ton problème de faire de l'hypnose même quand tu ne le veux pas, j'ai eu aussi quelque chose de ressemblant avec la synchro.  En fin de séances, je ne savais pas me dé-synchroniser, ça me faisait un problème terrible.  En conversationnelle, ça ne me le fait pas, pourtant, je ne sais pas vraiment ce que je fais maintenant, je sais juste que quand je veux faire quelque chose, je le fais, je ne sais même plus vraiment comment.  Bref, je contrôle tout sans rien contrôler...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil pour moi je ne sais pas ou plus ce que je fait, je le fait. C'est bien vu la parallèle avec l'alcool car on se comprenait comme quand on est bourré c'est vraiment ça. Finalement peut être que je l'ai juste mis à l'aise et que son Français est devenu meilleurs car moins peur du jugement. Dans tout les cas c'était une très belle expérience pour tout les 2 :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...