3 3
[vince]

Le claquement de doigt !

Recommended Posts

Salut salut ! 

 

Pour certain, ce n'est d'aucune utilité, pour d'autre, ça a une utilité, les expérimenté n'en trouve souvent plus aucune tandis que les débutant en font sans arrêt.

 

Quel est l'utilité du claquement de doigt ?!

 

À mon humble avis, ça ne fait rien, mais j'ai tendance à le faire encore un peut pour pousser un peut plus la personne par exemple quand je lui propose de respirer profondément ou alors quand ces muscles ce détendent en claquant vers le muscle. 

 

Je penserai à claquer de moins en moins au fur et à mesure des rencontres.

 

Et vous, vous en pensez quoi de ce petit geste ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me posais justement la question, est ce par habitude pour ponctuer les phrases ou est ce réellement utile.

 

Il semblerait que cette question divise.

 

Je n'ai pour ma part pas assez d'expérience pour m'étaler sur le sujet mais je suis sur d'un chose, c'est que les claquements de doigts, tout comme la manière d'appuyer sur les mots en fin de phrases, sont aussi la pour donner un tempo.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Appuyer sur des mots ou une pause entre deux mots ok, mais claquer des doigts, pour moi quand je suis en état d'hypnose cela me dérange plus qu'autre chose, comme si on m’imposait quelque chose, un manque de liberté dans ma transe.

 

Fait le test avec un hypno, demande-lui de te faire une séance avec claquement et une autre sans.  Quel sera ton ressenti ?

 

À ton besoin d’un tempo en hypnose, c’est l’hypno qui a besoin d’un tempo ou le volontaire ? un tempo en musique je veux bien,  en transe, je n’ai pas besoin de tempo, mais d’une liberté pour aller ou je veux, dans la profondeur que je veux, sans un rythme imposé, mais à mon rythme. Avec une personne qui sera me guider, m'accompagner dans mon état.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Leito a dit :

Je n'ai pour ma part pas assez d'expérience pour m'étaler sur le sujet mais je suis sur d'un chose, c'est que les claquements de doigts, tout comme la manière d'appuyer sur les mots en fin de phrases, sont aussi la pour donner un tempo.

 

Aussi...

 

Il y a 7 heures, RONALD a dit :

Appuyer sur des mots ou une pause entre deux mots ok, mais claquer des doigts, pour moi quand je suis en état d'hypnose cela me dérange plus qu'autre chose, comme si on m’imposait quelque chose, un manque de liberté dans ma transe.

 

Il ne s'agit pas non plus de claquer à tout bout de champs ou n'importe comment, mais de le faire utilement.  Considérons aussi qu'il est parfois utile de "déranger" le sujet : confusion, interruption de pattern...

 

Par tempo, j'avais compris rythme, et il faut bien cela pour utiliser être leader synchro).  Je ne sais pas pour vous, mais il me semble indispensable de "rythmer", de gérer le tempo de la séance pour obtenir un résultat.  En transe, même le rythme cardiaque baisse, alors je me vois mal accompagnant quelqu'un sans cet outil.  Entre autres, c'est la congruence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je le disait plus haut, c'est ton choix et je le respecte, mais pour moi quand je suis en transe cela me dérange plus qu'autre chose. J'ai l'impression, le ressenti qu'on me coupe de mon état et pour cette raison je ne le fait pas quand je fais une séance en étant l'hypno.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains volontaires aiment bien, alors même si ce n'est pas forcément dans mes habitudes je fais un effort. Cependant je ne peux m'empêcher de trouver un côté agaçant à ce son, surtout quand je vois des usages à répétition.

En fin de compte j'ai l'impression que le claquement de doigts est très surestime en street hypnose, surtout lors des débuts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une personne qui débute en street, reproduit ce qu'elle voit sur pas mal de vidéos, claquer des doigts sans arrêt. Petit à petit dans ta pratique tu t'aperçois que ce n'est pas utile. Je pense plus que cela rassure plus l'hypno croyant que les suggestions passent plus facilement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Ronald, je confirme tes derniers propos.

Hier j'étais à Beaubourg, et j'ai voulu réaliser une séance sans claquement des doigts.

Mais c'est plus fort que moi (habitude, quand tu nous tiens ! ) C'est vrai que cela me donnait l'impression de me rassurer.

Et puis, c'est comme pour le dresseur de lions qui donne des coup de fouet pour monter qui est le maître !

Je ne suis pas sûr de la bonne comparaison ;)

Je vais persévérer pour supprimer ces coups de fou   heu pardon ces claquements de doigts.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi l'hypnose consiste à arriver à faire faire à quelqu'un quelque chose qu'il ne pensait pas pouvoir faire. Pour ça faut naviguer avec les croyances des volontaires. Trop de simplicité et la personne ne verra pas l’extraordinaire et trop de décorum et la personne aura l'impression d'être devant un mauvais magicien de foire. 

Du coup, faut jauger au doigt mouillé s'il faut beaucoup claquer des doigts, ou pas du tout, s'il faut avoir une voix enrobant ou pas du tout. S'il faut parler vite ou faire de long silence... 

Le talent de l'hypnotiseur réside en sa capacité à s'adapter à la situation et aux volontaires tout en utilisant des moyens pour faire bouger les croyances des volontaires dans le sens de la séance et du cadre. 

 

Ce qui est sûr selon moi, c'est que plus l'hypnotiseur se contraint et se frustre en vertu d'une règle arbitraire d'inutilité de claquements de doigt et plus il va donner une impression de malaise. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, j'en faisais plein par mimétisme à mes débuts. Puis j'ai arrêté. Maintenant, j'en fais selon le volontaire et la séance.

 

En fait, le claquement de doigt n'est pas intrinsèquement utile (dans la rue ou en thérapie). Il a l'utilité que tu lui donnes et que tu calibres. Ça reste un bruit sec, et il peut déranger, ou servir d'ancrage, ou servir de petit choc pour ta rupture de pattern, ou servir à rien.

 

Pour moi, c'est comme tout ce qu'on fait en hypnose. Rien n'est intrinsèquement utile. L'utilité dépend de l'objectif et du volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai, comme beaucoup, pas mal utilisé au début.

Aujourd'hui j'y vois tout de même une ou deux utilités. En fait je m'en sert en tant que "déclencheur", un repère.

Lorsque je formule la suggestion, au moment où je propose qu'elle commence, ou que l'effet s'amplifie, je claque des doigts une fois. Je l'ai expliqué au volontaire avant.

Il m'arrive aussi de m'en servir pour interrompre un volontaire par exemple dans une suggestion d'amnésie, et que je vois qu'il n'y a qu'une aphasie un peu fragile, au moment où le mot va sortir, je l'interrompt d'un claquement de doigt pour relancer l'effet.

Enfin lors du réveil, au moment d'ouvrir les yeux, après avoir fait un compte accompagné de suggestions de dynamisme, d'énergie, de bonne humeur, de remontée des souvenirs aux conscient, le claquement de doigt sur le dernier chiffre du compte permet d'en remettre une couche avec ce déclencheur de réveil.

Enfin c'est mon expérience, ma croyance et ma pratique ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 3