Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Recommended Posts

Bonjour,

La littérature, les DVD de training, et les nombreuses vidéo trouvées sur Internet semblent dire que les individus jeunes, les étudiants notamment, sont de bons sujets.

Qu'en est-il des séniors ? Avez-vous des expériences, ou des références, qui parlent de la suggestibilité hypnotique en fonction des classes d'âge ?

Typiquement, prend-on plus de risque à proposer une séance d'hypnose à une assemblée de séniors de 60-70 ans qu'à un groupe d'étudiants de 25 ans ?

Amitiés,

    Hugo Caszar

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne raffole pas trop des classifications "par catégories". 

 

Pour rester ouvert toutefois, je croirais, peut-être, qu'il y a plus de réceptivité quand il y a plus d'ouverture, plus d'ouverture quand il y a plus de curiosité et de disponibilité (temps), et de relaxation.  Dans ce cadre, un jeune étudiant, plus curieux et qui dispose de plus de temps pour s'ouvrir à ce genre de découvertes et n'est pas très préoccupé par les choses de la vie aurait des chances d'être plus réceptif qu'une mère de famille, qui doit aller au travail, récupérer les enfants, faire la bouffe, le bain, les devoirs, puis le ménage etc...

 

C'est juste un truc balancé comme ça...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas trop creusé le sujet :

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/00207147308409308

 

De 9 à 12 ans : un pic de suggestibilité. et ça décroit tranquillement avec l'âge.

 

Les jeunes mères sont significativement plus réceptive que des étudiants avec le même age. (%  ?)

Une autre étude que je n'ai pas encore retrouvé montre que les personnes >45 ans ( je sais plus exactement) sont plus réceptif que les personnes adultes plus jeune.
 

(L'âge n'est pas forcement un facteur déterminant)

 

Mais ces études ont leurs limites.
Déjà, l'échelle de suggestibilité utilisé. (qui représente souvent des séances d'hypnose classique)

 

Mais Ce que l'on peut dire, c'est que si on applique toujours une manière de faire, on peut trouver des différence du suggestibilité en fonction de l'âge.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Très curieux a dit :

Pour rester ouvert toutefois, je croirais, peut-être, qu'il y a plus de réceptivité quand il y a plus d'ouverture, plus d'ouverture quand il y a plus de curiosité et de disponibilité (temps), et de relaxation.  Dans ce cadre, un jeune étudiant, plus curieux et qui dispose de plus de temps pour s'ouvrir à ce genre de découvertes 

 Je suis d'accord avec toi, mais pour moi pas de rapport avec l'âge.

Je n'étais pas très réceptif puis petit à petit je suis arrivé au travers de ma propre expérience à aller plus loin, de laisser aller, sans se poser de questions ou être dans l'attente de...

Je fais aussi un travail en méditation qui je pense, me donne un plus dans ma propre recherche.  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les études sur l'âge ne représente une corrélation entre l'age et la suggestibilité. (peut-être pas inutile de le préciser)
Ce qui signifie que cela ne montre pas de causalité. (il peut y avoir une raison tierce reliant l'age et la suggestibilité)

 

Mais cela reste une étude faite sur un énorme echantillon, qui n'est pas à négliger

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...