0
patcha

Avis sur une deuxième expérience moins concluante

Recommended Posts

Bonjour à tous, j'ai voulu faire de l'hypnose avec un professionel afin de travailler sur mes angoisses.

 

Première expérience la semaine dernière avec une hypnose de régression où j'ai pu remonter à mon premier moment de stress enfant. Ce fut vraiment saississant, j'ai du mal avec le lâcher prise en général mais j'ai réussi à me relaxer durant cette séance. Quand l'hypnothérapeute m'a demandé d'ouvrir les yeux au bout de 10', impossible ! et pourtant je ne me pensais pas hypnotisable.

 

 Quand il m'a fait parler, je parlais comme si j'étais sur le point de m'endormir avec les lèvres semi figées. Je me suis suis clairement sentie mieux après la séance et vraiment intriguée. Les jours d'après je me sentais moins stressée. J'ai parlé avec mon moi enfant et je l'ai reconfortée.

J'y suis retournée quelques jours après pour traiter cette fois ci le deuil relationnel (pourtant je n'avais pas évoqué ce sujet lors de ma première séance) . Et je n'ai pas été en transe comme la première fois. Est ce normal ? le travail était de se confronter à la personne qui m'a fait du mal et je devais à un moment taper dans un coussin pour exprimer ma colère et mon ressenti pour ensuite donner mon pardon et laisser la personne partir. (je fais un résumé :-))

 

Bon j'ai trouvé la séance moins efficace car je ne suis plus spécialement en colère contre cette personne et le pardon a déjà été donné il y a un an (et de visu)..... et ce que je devais lui dire me paraissait manquer un peu de finesse ("tu m'as fait du mal ! je ne dors plus à cause de toi ! " euh non pas vraiment....)  j'ai dit à la fin de la séance que je n'avais pas été dans le même état de transe que la dernière fois, juste très relaxée en fait. Il m'a dit que c'était normal, pas besoin d'être en état de transe pour la PNL. et que l'exercice du coussin faisait qu'il était nécessaire d'avoir un minimum de réaction physique.

 

Du coup, j''en suis sortie un peu déçue car je pensais que les séances d'hypnothérapie nous mettait systématiquement en état de transe et c'est une sensation physique que j'avais hâte de retrouver, me sentant vraiment bien après.

 

J'aurais donc aimé avoir votre avis !


Est ce que nous sommes systématiquement en état de transe dans les séances d'hypnothérapie ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Bonjour,

je vais tenter de répondre à tes interrogations sans trop rentrer dans le vif du sujet, ce forum étant réservé au coté ludique de l'hypnose. (On pourra en parler plus longuement en MP ou via facebook).

 

Il y a 10 heures, patcha a dit :

J'y suis retournée quelques jours après pour traiter cette fois ci le deuil relationnel (pourtant je n'avais pas évoqué ce sujet lors de ma première séance) . Et je n'ai pas été en transe comme la première fois. Est ce normal ? le travail était de se confronter à la personne qui m'a fait du mal et je devais à un moment taper dans un coussin pour exprimer ma colère et mon ressenti pour ensuite donner mon pardon et laisser la personne partir. (je fais un résumé :-))

Concernant le deuil relationnel, a t-il pu le percevoir lors de la première séance ? A tu évoquer cette personne ? (Ne rentre pas dans les details, ce n'est pas le lieu) a mon avis il a eu une idée en tête et est partie dans cette direction sans vérifier avec ton inconscient (pure hypothèse).

 

Concernant la transe, j'en parlerais à la fin.

 

Il y a 10 heures, patcha a dit :

Bon j'ai trouvé la séance moins efficace car je ne suis plus spécialement en colère contre cette personne et le pardon a déjà été donné il y a un an (et de visu)..... et ce que je devais lui dire me paraissait manquer un peu de finesse ("tu m'as fait du mal ! je ne dors plus à cause de toi ! " euh non pas vraiment....)  j'ai dit à la fin de la séance que je n'avais pas été dans le même état de transe que la dernière fois, juste très relaxée en fait. Il m'a dit que c'était normal, pas besoin d'être en état de transe pour la PNL. et que l'exercice du coussin faisait qu'il était nécessaire d'avoir un minimum de réaction physique.

Comme dit plus haut, il est parti avec l'idee de regler une problematique (qu'il a du détecter a la premiere séance par une évocation rapide), mais qui semble réglé depuis 1 an.

Tu n'etais pas en accord avec le praticien, et la transe hypnotique dépend énormément du rapport que tu as avec lui. Rapport qui s'est perdu par le but de la séance et de ce que tu devais dire (dont tu n'etais pas ok).

 

La pnl ne nécessite pas de transe, dans le coaching.  Personnellement, j'estime que quand on va voir un hypnothérapeute c'est pour regler nos soucis sous hypnose.

 

Il y a 10 heures, patcha a dit :

Du coup, j''en suis sortie un peu déçue car je pensais que les séances d'hypnothérapie nous mettait systématiquement en état de transe et c'est une sensation physique que j'avais hâte de retrouver, me sentant vraiment bien après.

 

J'aurais donc aimé avoir votre avis !


Est ce que nous sommes systématiquement en état de transe dans les séances d'hypnothérapie ?

 

Dans une séance d'hypnothérapie, il doit y avoir de l'hypnose, donc une transe.

Ton avis tu te l'ai déjà fait à mon avis ;) et j'y ai répondu plus ou moins directement ou implicitement.

 

Concernant la transe, chaque personne la vie différemment. Une meme personne ne vit jamais exactement la meme transe à chaque fois. (A chaque séance on peu aller de plus en plus loin dans notre transe).

 

Il existe 3 gros types de transe (pour faire très simple).

Une où l'on se trouve totalement déconnecté, on est super détendu et on n'arrive plus à bouger.

Une où l'on est parfaitement conscient en forme, mais on se retrouve à vivre des phénomènes hypnotiques (bras qui bouge seul etc..)

Une où l'on est totalement absent, et notre corps est comme possédé par notre inconscient. Au reveil on ne se souvient plus de rien. (Un bon hypnotiseur fais alors revenir les souvenirs au conscient)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis le seul à voir un potentiel problème dans la démarche thérapeutique ?
Et tu l'as résumé assez bien.

 

Il a appliqué une démarche sans même se soucier de ce que tu souhaitais travailler.
Et les ce qu'il te demande est vraiment éthiquement limite.
 

Un manque d'écoute  couplé à une volonté de faire revivre des traumatisme de l'enfances via régression...
Un cocktail de base de manipulation mentale (et on est pas dans un cadre hypnotique là.)
Et possibilité de création de faux souvenir en sus.

 

A voir avec les séances suivantes...
Il a l'air d'appliquer de la gestalt-thérapie dans ce que tu as raconté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu n'as pas l'habitude de parler à des coussins ou de leur taper dessus, il me semble que l'on peut considérer que tu étais dans un état altéré de conscience au moment de cette deuxième séance.

 

Après, sur la pertinence ou l'efficacité de la séance, si effectivement tu n'avais pas de deuil à régler, une séance sur le deuil n'était probablement la chose la plus utile à faire.

 

À mon avis, au vu de ce que tu décris de la première séance, tu as eu la chance de tomber sur un hypnothérapeute qui pratique l'hypnose (chose beaucoup plus rare que ce que l'on pourrait penser de prime abord). Si la deuxième séance ne correspondait pas à tes attentes, peut-être n'as-tu pas formulé ces attentes de manière intelligible pour ton hypnotiseur ou peut-être n'avais-tu pas besoin de deuxième séance.

 

Si ton intérêt est de retrouver cet état de transe profonde, tu devrais le spécifier à ton thérapeute et voir avec lui s'il est d'accord de travailler sans problématique particulière, uniquement sur l'atteinte et l'ancrage d'une sensation physique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0