Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

Après énormément de lecture et de visionnage j'ai appris de jolies choses mais, cela n'est pas forcement suffisant et surtout la pratique me manque, 

Je cherche à faire une formation, 

J'aimerai devenir hypnoterapeute (maître prat' serait l'idéal je pense) quand j'en aurai donc les capacités, 

Donc j'aimerai savoir ce que vous pensez de l'école psynapse dont j'ai fais la soirée information il ya 2 jours sur Marseille.

 

En attendant je souhaiterai pratiquer en Street hypnose mais je ne trouve personne de Marseille ici. 

 

Bref, merci de vos retours 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Thementalist13, je suis désolé de la réponse que je vais te donner car en réalité, tu fais les frais de beaucoup d'autres qui ont posé la même question avant toi.  C'est par contre la première fois que je vais répondre aussi sincèrement.  La goutte a fait déborder le vase il faut croire, donc :

 

Un praticien peut, en théorie, pratiquer, recevoir du public et se faire payer pour faire un travail de thérapie.  Il est donc, ou devrait donc, être reconnu comme professionnel.

 

Maintenant, crois-tu vraiment  qu'en 16 jours, soit 4 jours de technicien et 3X4 jours de praticien on puisse apprendre un métier ?  Je te rappelle que ce métier en question est pour soigner le mental des gens.  Le mental, c'est la santé, le bien-être, les émotions, le sommeil, la relation aux autres et aux monde, etc.  Je te rappelle également que le mental est en étroite relation avec le système nerveux central avec tout ce que cela implique.  Je te rappelle qu'on est exposé à recevoir des gens malades mentaux, dépressifs, des cas graves, des gens qui peuvent basculer à aller vraiment très mal si l'on fait de erreurs avec eux etc.

 

Crois tu vraiment qu'avec 12 jours de plus d'une formation qui va te certifier Maître praticien tu seras un super expert vraiment maître en ceci ou cela, et que tu seras capable de faire quoi que ce soit de correct ?

 

Une bonne fois pour toute donc, et, encore une fois pardonne ma franchise, j'invite chaque personne qui pose ou se pose la même question que tu as posée à se mettre en face de ses responsabilités, à mûrir et à ouvrir les yeux.  Que peut-on vraiment espérer de ce genre de promesse ?  Quelles sont les conséquences possibles d'un tel choix ?  Que feras-tu le jour où tu auras quelqu'un devant toi qui pète les plombs ou bascule dans quoi que ce soit de très grave à cause de ton incompétence donc obligatoirement de tes erreurs ?  Comment te sentiras-tu ?

 

L'offre de formation me semble, très, voire extrêmement lucrative pour ceux qui la proposent (ça attire vraiment beaucoup de monde), mais y répondre favorablement ne tient il pas quelque peu de la naïveté ?  Cette promesse est-elle vraiment honnête ?  T'es-tu renseigné sur le taux de roulement des personnes qui s'installent en hypnothérapie en général, et en particulier ceux qui on crus dans ce genre de promesses si alléchantes et qui ont une si merveilleuse formation ?

 

Encore une fois, désolé pour la franchise, ce n'est rien contre toi

 

Sincèrement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Très curieux a dit :

Bonjour,

 

Thementalist13, je suis désolé de la réponse que je vais te donner car en réalité, tu fais les frais de beaucoup d'autres qui ont posé la même question avant toi.  C'est par contre la première fois que je vais répondre aussi sincèrement.  La goutte a fait déborder le vase il faut croire, donc :

 

Un praticien peut, en théorie, pratiquer, recevoir du public et se faire payer pour faire un travail de thérapie.  Il est donc, ou devrait donc, être reconnu comme professionnel.

 

Maintenant, crois-tu vraiment  qu'en 16 jours, soit 4 jours de technicien et 3X4 jours de praticien on puisse apprendre un métier ?  Je te rappelle que ce métier en question est pour soigner le mental des gens.  Le mental, c'est la santé, le bien-être, les émotions, le sommeil, la relation aux autres et aux monde, etc.  Je te rappelle également que le mental est en étroite relation avec le système nerveux central avec tout ce que cela implique.  Je te rappelle qu'on est exposé à recevoir des gens malades mentaux, dépressifs, des cas graves, des gens qui peuvent basculer à aller vraiment très mal si l'on fait de erreurs avec eux etc.

 

Crois tu vraiment qu'avec 12 jours de plus d'une formation qui va te certifier Maître praticien tu seras un super expert vraiment maître en ceci ou cela, et que tu seras capable de faire quoi que ce soit de correct ?

 

Une bonne fois pour toute donc, et, encore une fois pardonne ma franchise, j'invite chaque personne qui pose ou se pose la même question que tu as posée à se mettre en face de ses responsabilités, à mûrir et à ouvrir les yeux.  Que peut-on vraiment espérer de ce genre de promesse ?  Quelles sont les conséquences possibles d'un tel choix ?  Que feras-tu le jour où tu auras quelqu'un devant toi qui pète les plombs ou bascule dans quoi que ce soit de très grave à cause de ton incompétence donc obligatoirement de tes erreurs ?  Comment te sentiras-tu ?

 

L'offre de formation me semble, très, voire extrêmement lucrative pour ceux qui la proposent (ça attire vraiment beaucoup de monde), mais y répondre favorablement ne tient il pas quelque peu de la naïveté ?  Cette promesse est-elle vraiment honnête ?  T'es-tu renseigné sur le taux de roulement des personnes qui s'installent en hypnothérapie en général, et en particulier ceux qui on crus dans ce genre de promesses si alléchantes et qui ont une si merveilleuse formation ?

 

Encore une fois, désolé pour la franchise, ce n'est rien contre toi

 

Sincèrement

Merci de ta réponse, 

Mais qui t'a dis qu'avec une seule formation que j'allais ouvrir mon cabinet ? 

Ai-je peut-être déjà un bagage technique en psychologie ? 

Je ne fais pas parti des stupides qui pensent qu'en 12 jours tu deviens le plus grand des hypnoterapeute. 

 

Mais je vais essayer de répondre à certains points dont tu parle. 

 

Déjà, tu n'es pas là pour les soigner mais tu es là pour les aider, les accompagner, 

On est pas médecin officiellement en étant hypnoterapeute. 

 

Ensuite, 

En 12 jours je ne pense pas que tu sois opérationnel pour bosser avec des personnes qui ont certains soucis psychologique, 

Il faut donc savoir ce contenter de faire ce que l'on doit faire au vu de nos compétences, 

Avec ce style de formation je pense et je me trompe peut-etre, qur nous sommes "prêt" pour traiter des arrêts de tabac par exemple. 

Donc, si tu fais qu'une formation de 12 jours et que tu n'a pas de bagage technique en psycho, en pnl et autres, alors il faut refuser certaines personnes, 

Vaut mieux être honnête en refusant que de faire n'importe quoi avec tes clients (je dis client car étant donné que nous sommes pas reconnu comme étant dans le médical nous n'avons pas forcément le droit de dire patient, me mot client est dégueulasse j'avoue...)!

 

Puis au final, 

Certes tu pousses ton coup de gueule, 

Cela ne me dérange pas car dans le fond tu as pas tord et je sais qu'il met pas adressé directement, 

Mais dans ce coup de gueule malheureusement tu n'amènes pas de réelle réponse ou de solution par exemple.

 

Maintenant t'as fais ton coup de gueule alors place aux conseils lol. 

 

Merci en tout cas de ta réponse car ça rejoins tout de même ce que je pense dans le fond sur les formations. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Très curieux, tu es un peu H.S. :( 

 

1)

Niveau hypnose et "mentale", il existe pleins d'expérience factuelles qui montre justement les limite de ce que cela "implique".
Les limites sont les même que lorsque l'on discute avec d'autres personnes, littéralement.
Et je n'ai pas besoin à ma connaissance de diplôme pour discuter avec d'autres personnes. (les risque sont les mêmes !)
 

2) On ne part pas de 0
12 jours de formation, pour certaines personnes , cela peut être de trop. On a tous un vécu avec de faire une formation d'hypnose, de l'experience dans notre manière de parler / discuter , etc ...
En se posant de bonnes questions, il n'est même pas nécessaire de faire une quelconque formation ( non reconnue de toute manière )

Pour d'autre, cela ne sera pas suffisant, mais même 5 ans de formation pourraient ne pas suffire.
 

"Mettre en face de ses responsabilités" , il te dit dans son message qu'il se sent avoir besoin d'une formation.
Cela n'est pas justement le fait de prendre ses responsabilités ?

Que peut-il espérer ? en lisant son message, j'ai la réponse.
Il souhaite mettre ne pratique les connaissances qu'il a accumulé. Et 12 jours pour cela , c'est bien !
 

Citation

Que feras-tu le jour où tu auras quelqu'un devant toi qui pète les plombs ou bascule dans quoi que ce soit de très grave à cause de ton incompétence donc obligatoirement de tes erreurs ?  Comment te sentiras-tu ?

 

La je cite car c'est affligeant.
Dans le même genre : " Pourquoi tu marches si vite ? imagine que tu marche sur un piège à ours , ça sera de ta faute !"
(et encore mon exemple n'est pas bon car j'ai plus de chance de marcher sur un piège à ours que de voir un client "péter un cable")

Et au vu du nombre de thérapeute pas assez qualifié (suffit de voir ceux qui demandent des scripts...), ce genre d'expérience de pensé n'a même pas de fait avéré.
Diantre aucun cas de "pétage de cable" en séance d'hypnose, tous les thérapeute sur Terre doivent être excellent !
Et du coup aussi des formations de quelques jours !
(et pourtant ce genre de fait divers ferait l'affaire de pas mal de journalistes ! )

 

Les seuls cas sont des abus/agressions des thérapeutes envers leur patient. ( car les thérapeutes (même les bons) sont des humains avant tout, faillibles et imparfaits)

 

Pour la suite :

 

Citation

Cette promesse est-elle vraiment honnête ?  T'es-tu renseigné sur le taux de roulement des personnes qui s'installent en hypnothérapie en général, et en particulier ceux qui on crus dans ce genre de promesses si alléchantes et qui ont une si merveilleuse formation ?



Je cite car c'est assez rigolo de voir tout le pavé que tu as écrits sans même répondre au message initiale.
Il demandait justement un avis sur cette formation.
Sur ce site, de nombreux sujets porte sur les formations dont celle de psynapse.
https://street-hypnose.fr/forum/search/?q=psynapse

Rien contre toi @Très curieux, mais quand tu pètes un coup de gueule , tu fais moins attention à ce que tu écrits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thementalist 13, ta réponse est pleine de bon sens et je l'apprécie vraiment.

 

Si l'on relit ton premier post, tu pose une question, et je réponds à cette question dans le cadre de ce qui a été demandé.  Tu ne demandes pas d'autre solution, tu ne précises pas que ce n'est que pour arrêter de fumer ou pour compléter un autre bagage.

 

Je te réponds également en fonction de mes observations de terrain.  Je vois plein de gens qui s'installent avec ce genre de formation pour tout faire, et souvent même, ce sont des gens qui n'ont même pas ce bagage.  Il y en a beaucoup.

 

Comme dernière précision, cette formation de base ne permet même pas de traiter les arrêt de tabac, il faut un module complémentaire, et comme si ce n'était pas suffisant, tous les module offerts pour chaque bobo à traiter ne garantissent qu'une chose, c'est que l'on traite le symptôme, pas la cause du mal.  Donc même pour ça, je passe mon chemin sur ce genre de formation.

 

Heyrin, merci du fond du cœur.

 

neuneutrino, je suis tout à fait d'accord avec tout ce que tu écris avant la citation, sauf certainement les deux dernières lignes.  Je me permets juste de te faire remarquer que ce que je dis n'exclue pas une éducation personnelle, et je serais bien mal avisé de penser cela.  Mon message est que 12 jours à eux seuls ne peuvent pas suffire à transmettre une quantité et une qualité suffisante d'informations pour se lancer.

 

Ce qui suit la première citation est surprenant de ta part.  Depuis le temps que je te lis et que j'apprécie ce que tu écris, je ne te reconnais pas vraiment, ou je ne comprends pas tout à fait ce que tu veux dire peut-être.  Deux fois j'ai eu des personnes qui ont pété un câble en séance, dont une fois vraiment grave.  Heureusement que j'étais correctement formé pour rattraper le coup (et pas en formation personnelle, mais à l'IFHE), ce que j'ai réussi à faire.  C'est très heureux, car la cliente en question était avocate et avait l'air assez procédurière.

 

Et pour finir de te répondre, je m'adresserai également à Thementalist13 afin de vous faire remarquer que parfois sous des symptômes totalement insignifiants du genre "je viens arrêter de fumer" il y a des cas psychiatriques avancés et tu ne sais pas ce qui peut se passer, de même que les symptômes les plus "sérieux" cachent parfois des troubles insignifiants et des gens parfaitement biens.  On ne peut jamais savoir qui l'on a affaire quand quelqu'un franchit le seuil de notre porte.  Il faut s'attendre à tout, et être prêt à n'importe quoi en permanence.

 

Alors si tu n'as pas compris que ce que j'écris est un avis sur cette formation, je te renvois ta remarque du "un peu HS" avec celle de "faire attention à ce que tu écris".  Rien contre toi non plus neuneutrino, je continue même d'avoir une perception positive de toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que j'ai appris en 1er c'est que sous une simple demande d'une personne exemple qui veut arrêter 'e tabac il peut se cacher une souffrance,comme par exemple elle fume car cela lui rappelle les moments passés avec son père avant son décès ect.... 

Ou par exemple d'une phobie de l'ascenseur peut cacher un gros problème antérieur,

L'important est de trouver et traiter l'origine du mal et pas seulement le mal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le danger de ne pas être préparer qui est confus.
En même temps on dit que l'hypnose est sans danger, et en même temps, il faut pas faire n'importe quoi sinon c'est dangereux.
Cette contradiction ( enfin qui s'explique assez facilement hein ?) est très présente dès qu'on touche à la thérapie.

 

En hypnothérapie, il n'y a pas que de l'hypnose. Et c'est là où les formations peuvent se différentier au niveau de la qualité.
(en soit, les base de l'hypnose, c'est pas long)
Ensuite, pour gérer une personne qui "pète un câble", pas besoins de jours de formation non plus...

En fait, ma première citation montre un argumentaire fallacieux et hors sujet. (en tout cas comme tu l'a ennoncé)
Tu affirmes qu'il va faire des pétages de câbles par manque d'expérience. (manque de conditionnel dans ton message ?)
et au lieu de lui demander "que feras tu ?" , tu lui demande "que ressentiras-tu ?" , ce qui est un fort appel à l'émotion https://yourlogicalfallacyis.com/fr/appel-a-l-emotion

Par manque d'expérience, le plus gros risque qu'il court et de rater sa séance. (ce qui n'est pas négligeable)

Une bonne séance demandera de bonnes capacités d'écoute et ce n'est pas donné à tout le monde !
 

Après relecture de mon précédent message, il a peut-être été un poil trop acide ;) .
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

neuneutrino, merci pour ta réponse.

 

Nous sommes d'accords sur les deux premiers paragraphes, reste le point du troisième à discuter pour finir de nous entendre.

 

Il t'appartient de trouver mon argumentaire fallacieux et hors sujet, pour ma part, même en me relisant je ne le trouve ni hors sujet, ni fallacieux. 

 

Là où tu as bien raison, c'est sur ce que tu qualifie d'appel à l'émotion.  C'est exactement ce que je voulais et, effectivement, le "que feras tu" ne me convient pas du tout pour l'effet recherché.  Si c'est ça que tu trouve fallacieux, je serais tenté de te répondre que derrière nos actions il peut y avoir des erreurs (on en fait tous) mais que ces erreurs peuvent avoir de graves conséquences sur le bien-être, voire sur la santé de nos visiteurs.  Le "que feras tu" me semble trop orienter le lecteur vers ses propres intérêts et non vers les conséquences sur son client.  En bref, pour moi "que feras tu" veut dire : " Comment vas-tu te sortir de ce merdier" ? 

 

Ce que je veux exprimer c'est :  "à cause de toi il y a quelqu'un de très mal maintenant, alors est-ce que tu es en paix avec ça ?"  Je crois que c'est la bonne manière de mettre le lecteur devant ses responsabilités.

 

Jeffrey Stephens dit un truc que j'aime beaucoup : "Quand quelqu'un te laisse faire le l'hypnose avec lui, il te fait l'immense honneur (confiance) de te confier son mental, il faut respecter cela".

 

Que feras-tu le jour où tu auras quelqu'un devant toi qui pète les plombs ou bascule dans quoi que ce soit de très grave à cause de ton incompétence donc obligatoirement de tes erreurs ? 

 

Note que je parle d'incompétence qui induit des erreurs et non de manque d'expérience.  Souvient-toi aussi que je réponds à une demande d'opinion sur une formation...  Et enfin, oui, il m'arrive parfois de me trouver avec des gens devant moi dont le mal a été causé, amplifié, déformé, etc. par l'incompétence ou par les erreurs (donc peut-être aussi de quelqu'un compétent car on peut tous faire des erreurs) d'autres thérapeutes.  Les pires cas étaient causés par l'EMDR, c'est pourquoi tu lis souvent ma réticence par rapport à cette technique.

 

En ce qui concerne le conditionnel, certes, il n'y en a pas.  Il s'agissait de secouer la machine pour faire tomber la pièce, pas d'édulcorer un rêve.

 

neuneutrino !  même en y mettant de la bonne volonté, je n'arrive pas à regretter quoi que ce soit de ce que j'ai écrit.

 

Une formation correcte est ce qui nous permet le mieux de réduire le risque d'erreurs, et 12 jours...

 

Amicalement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai que des personnes apprennent vite et pour d'autres une année entière ne suffirait  pas... il y a aussi la confiance en soi qui est grandement facteur...

De mon point de vue 12 jours pour prendre en main la problématique d'une personne c'est peu, mais pour acquérir les bases oui en ayant au préalable travaillé la théorie. Il faudrait pouvoir être accompagné en pratique par un ancien pendant quelques moi avant d'exercer seul...

C'est se que je pense

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, DidierFC a dit :

Il faudrait pouvoir être accompagné en pratique par un ancien pendant quelques moi avant d'exercer seul...

 

Ça c'est une vraie bonne idée !!!!

 

Le point, c'est que même pour les personnes qui apprennent vite, en 12 ou 16 jours, on a pas le temps de faire passer suffisamment d'informations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La formation est une base comme la première brique d'une maison, tu feras ta propre formation en autodidacte, chaque jour, semaine, mois, année à venir. N'hésite pas à t'intéresser à d'autres domaines qui tournent autour l'hypnose, sophro, PNL, méditation, etc.…

 

Tu trouveras beaucoup de sources, dans tes lectures, l’échange avec d’autres hypnos  qui alimenteront ton savoir.

 

Si je devais prendre une métaphore, imagine un boulanger qui fait du pain depuis un mois et un autre depuis de nombreuses années, le goût ne sera pas le même, je ne dis pas que celui qui en fait depuis un mois ne sera pas bon, mais différent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thementalist13, je ne dis pas que les formations ne sont pas assez développées, non, je répondais à ta question :

 

Donc j'aimerai savoir ce que vous pensez de l'école psynapse dont j'ai fais la soirée information il ya 2 jours sur Marseille.

 

Je parlais de Psynapse et de toutes ces autres qui forment au lance-pierre.

 

Pour le reste, Ronald l'a parfaitement dit.  Je rajouterai toutefois que si tu peux lire et suivre des formations en anglais, alors un monde bien plus ouvert, riche, puissant et varié s'ouvre à toi.  Encore, un avis personnel, beaucoup de livres en français sont des traductions de l'anglais.  On y comprend rien, c'est mal traduit.  Ne te fatigue pas à essayer, achète les directement en anglais, c'est bien plus facile.   Rien que ce conseil, si tu parles anglais, va te faire gagner des mois de boulot.

 

Perso, j'ai fait ma formation primaire dans une vrai école, puis j'ai fait ce que Ronald dit.  Ça m'a pris des années, mais quel régal ! (je parle couramment anglais et espagnol, mais l'espagnol oublie, c'est encore plus pauvre que le français).

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

P.S. Thementalist13 après une bonne nuit de sommeil, les idées me viennent plus clairement pour te répondre.

 

Intéresse toi à Palo Alto depuis les débuts, Virginia Satir, Fritz perls, et Milton Erickson, jusqu'à nos jour.  Veut, veut pas, c'est toujours là que tout se passe et que tu trouveras les meilleurs têtes pour te former ou t'inspirer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thementalist13, comme pour confirmer ce qui a été dit dans cette rubrique du forum, ce matin (avant 7h!!) une femme m'a appelé pour me demander un RDV de toute urgence (elle va se péter 2 X 2h45 de route pour venir la pauvre).

 

Elle a fait une séance d'hypnose pour arrêter de fumer, ça n'a pas marché.  Seulement voilà, depuis, elle se souvient que son frère l'a violée quand elle était petite, elle est vraiment très mal, et elle détruit littéralement son couple alors qu'elle aime son conjoint.  Elle a plein d'images qu'elle interprète comme une adulte, son conjoint ne peut plus la toucher.

 

Donc, déjà il y a certainement la responsabilité d'un de ces thérapeutes qui a cru qu'en deux semaine, il apprendrait un métier.  Ensuite, le thérapeute en question a considéré que le problème, c'était la cigarette bien sûr !  Surtout pas la personne qui fume.  D'ailleurs, on entends ça partout !  Le gouvernement le dit, je te rappelle qu'il empoche des taxes gigantesques avec le tabac, et puis  les vendeurs de pach, Nicorette, Champix et et autres artifices pour arrêter de fumer, le disent aussi.  Je te rappelle que quelqu'un qui arrête de fumer n'est plus un client pour ces gens et qu'ils n'ont alors plus d'argent à gagner avec cette personne.  Et puis, il y a plein d'études scientifiques qui disent que le problème, c'est la cigarette.  Si la science le dit !!!  On peut les croire.  D'ailleurs, les études sont financées par l'état ou les fabricants de Champix, Nicorette, patch, etc.

 

La solution ?  Cette femme pourrait aller voir quelqu'un qui fait de l'EMDR !  Oui mais voilà, elle tendance à dissocier, alors si elle fait de l'EMDR, elle va disjoncter, probablement gravement vu son état initial.

 

Tu as l'illustration type de ce que je t'expliquais.  Des thérapeutes qui, par incompétence, font plus de mal que de bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et c'est pour cela que je me renseigne sur les meilleures formations possible, et si tu a bien lu mes dires, justement je parle de cet effet là, le fait que par exemple fumer peut cacher une grosse souffrance, donc tu m'apprend rien pour le coup, mais n'empêche que cela confirme les pensées à savoir qu'il faut être très prudent avec nos patients/clients. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/07/2018 à 21:48, Très curieux a dit :

Ne te fatigue pas à essayer, achète les directement en anglais, c'est bien plus facile.   Rien que ce conseil, si tu parles anglais, va te faire gagner des mois de boulot.

Bonjour, juste un petit avis en passant.

On fait de l'hypnose en français au final donc... Si tu lis Erickson ou qui sais-je encore, en anglais ben... Je pense que ça ne t'aideras pas forcément beaucoup plus en séance avec un francophone. Même si, je suis d'accord avec toi, certaines traductions sont vraiment pas top !

 

Et par rapport à la formation... Je ne connais pas le niveau d'enseignement de Synapse, mais en effet 16 jours ça me paraît peu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Nobru a dit :

On fait de l'hypnose en français au final donc... Si tu lis Erickson ou qui sais-je encore, en anglais ben... Je pense que ça ne t'aideras pas forcément beaucoup plus en séance avec un francophone. Même si, je suis d'accord avec toi, certaines traductions sont vraiment pas top !

 

Bonjour,

 

Si tu souhaites apprendre des formule ou des formulations toutes faites, alors oui, ta réflexion tient la route.

 

Moi, je cherche une logique de fonctionnement dans mes lectures, pas des protocoles parce que ça, je peux me les faire moi même avec la logique acquise et adaptée à ma mon fonctionnement.

 

Donc en anglais ou en français, je cherche à apprendre et à comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK, j'ai pas envie de jouer à "qui a la plus grosse". Tu es super, tu cherches à apprendre et moi je ne cherche que des scripts...

 

Je dis juste que c'est pas la peine de se taper des cours d'Anglais pour apprendre l'hypnose (je croyais que c'est ce que tu avais fait, mais je ne suis plus sûr après relecture). Et en passant, c'est bien de lire beaucoup et je trouve plus utile de lire et m'inspirer de Flaubert par exemple, qui est un maître de la description plutôt que de lire des livres et des livres "techniques" sur l'hypnose.

 

Après chacun son apprentissage. Certains ont besoin de lire et comprendre pendant longtemps, d'autres ont besoin d'expérimenter. Et l'un n'empêche pas l'autre mais c'est pas la peine de dire que ma réflexion ne tient pas la route si tu veux autre chose que des scripts tout fait. On peut très bien lire des livres en français et avancer, c'est pas une nécessité ou un gain de temps de lire en anglais. Ça l'a peut-être été pour toi mais c'est pas la peine d'en faire une généralisation.

 

Ne te fatigues pas à répondre, je ne fait que partager mon point de vue et ne cherche pas à imposer ma vision de l'apprentissage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La question que je me pose en vous lisant tous les 2,c'est de savoir si lire en anglais (ça n'arrivera pas je parle pas et ne comprend pas l'anglais), est-ce vraiment utile car (c'est peut être bête ce que je vais dire mais bon....) :

 

Les américains qui ont écrit ces livres ils se basent sur quoi ? Enfin sur qui surtout ? Car je ne suis pas sûr que l'étude d'un cerveau américain soit le même que celui d'un français, oui je sais c'est assez complexe ce que je dis, mais si on part du principe que nous sommes tous différents car nous avons tous et toutes des manières différentes de réagir à une situation, alors l'étude menée sur les américains ou autres peut importe, va t-elle coller à la mentalité du français ? 

 

Je précise, la question n'est pas du tout basé sur les capacités intellectuelle suivant les origines on est bien d'accord, mais sur la réaction des gens suivant les pays, 

Je prend exemple, dans certains pays ils gèrent mieux le stress que nous en France, alors suivant d'où nous sommes cela peut-il jouer sur l frontière conscient/subconscient ? 

 

C'est peut-être bête comme réflexion mais c'est pas facile d'écrire réellement ce que je pense mais j'espère que c'est assez clair. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 3