1 1
JérémHypno

Mains aimantées pour les personnes pas très réceptives

Recommended Posts

Bonjour,

 

Encore très débutant en hypnose, j’hypnotise un peu tous mes amis ou amis d’amis dès que j’en ai l’occasion. Je ne suis pas encore passé en mode street mais je ne vais pas tarder. Souvent, lorsque je fais le test des mains aimantées, je me trouve dans une situation un peu dérangeante (lorsque la personne n’est pas très réceptive). Les mains se rapproche trop lentement et je ne sais plus trop quoi dire tellement c’est long ! Souvent, j’interomps le test sans que les mains ne se touchent... est-ce une bonne chose ? Comment dois-je réagir lorsque je vois que les mains prennent beaucoup de temps à se rejoindre ?? C’est surtout ce genre de situation qui me retiens encore d’aller en street car avec des amis ça va mais avec des inconnus...quelle situation horrible !

 

Quels sont vos conseilles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Selon le volontaire et l'état d'esprit du moment, tu peux lui laisser apprécier en silence (ou avec des ratifications*) ce premier test. Sinon, tu peux aussi lui proposer une induction en rapprochant toi même ses mains. 

 

Glisser un peu de confusion entre deux suggestions, ça peut aussi être sympa.

 

*Description de sensations qu'il pourrait vivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant j'ai posé la même question il y a quelques jours sur le chat.

 

Du coup je dirais que tu peux empiler les métaphores et jouer avec les sous-modalités. 

 

Entre deux tests tu peux également recadrer sur l'imagination. Réexpliquer que si tu arrives à imaginer quelques chose d'assez puissant pour rapprocher ces mains alors elles commenceront à se rapprocher.

 

Sinon tu peux passer en clean, c'est à dire demander à la personne ce qu'elle pourrait imaginer pour que ces mains se rapprochent.

Tu peux aussi mentionner que la personne peut imaginer tout et n'importe quoi, il faut juste qu'il y ait une logique.

Et ensuite tu développe la métaphore qu'il te donne en jouant sur les sous modalités.

 

@Melodiction Tu confirmes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à dire développer la métaphore en utilisant des sous modalités et modifier ces sous modalités pour amplifier le phénomène recherché (les mains qui se rapprochent).

 

Nous avons tous un ou deux canaux sensoriels privilégiés. Du coup, l'idée est de trouver quel est le canal privilégié par la personne concernée.

 

Par exemple:

Imagines deux supers grands aimants (visuel - taille),

Positionnés dans les paumes de ces mains (visuel - distance).

De couleur orange qui est la couleur de l'énergie. (visuel - couleur).

Au centre de ces mains commence à se former une boule d'énergie (visuel - brillance) et ces mains tirées par ces aimants s'atirent de plus en plus.

Et cette boule d'énergie devient de plus en plus brillante, et ces mains se rapprochent de plus en plus fortement. (visuel - avec modification de la sous modalité lié au contraste).

 

Tu peux ressentir (kinesthésique) la température augmenter (kinesthésique - température) et constater que ces mains s'atirent encore plus.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, il faut bien s'assurer que la personne soit assez concentrée pour faire cette exercice d'imagination.

 

Je pense que souvent les personnes sont trop passives et pensent que c'est l'hypnotiseur qui va les hypnotiser. Du coup elles attendent que ça arrive et ne font pas vraiment cette effort d'imagination.

Alors que l'hypnotiseur n'est qu'un guide et le volontaire doit faire sa partie du job.

 

Du coup il faut recadrer à ce niveau là et si la personne n'y arrive pas il faut chercher pourquoi.

Est ce qu'il y a quelque chose qui te dérange ?

Oui, je suis gêné par les bruits ambiants.

Ok, si on s'isole un peu, tu penses que ça ira mieux ?

Oui.

Ok alors on se décale.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1