Le rire est un tranquillisant sans effets secondaires

Quoi de plus gratifiant pour un hypnotiseur de rue que d’émerveiller et faire rire les gens qu’il rencontre ?
Je vous propose ci-dessous une petite vidéo bonus tournée la semaine dernière, qui représente très bien pourquoi j’aime autant ce que je fais.

Un sourire, un fou-rire, un regard. Un merci.

Toutes ces expériences me remplissent de joie, et contribuent à me donner l’envie de vivre cette aventure jusqu’au bout. Même si mes études me prennent énormément de temps, cette passion me permet de m’épanouir, me construire, et proposer à la France entière (et au delà) une nouvelle vision de l’hypnose, plus moderne, plus respectueuse aussi.

C’est l’intention qui compte

Je me rends de plus en plus compte à quel point les personnes que l’on aborde ressentent intimement notre état d’esprit du moment, et nos humeurs.

Aujourd’hui, j’ai eu un petit coup de blues. Ca arrive à tout le monde. Mais quand on pratique l’hypnose de rue, les doutes ne sont pas permis !
Cela m’a carrément empêché d’hypnotiser qui que ce soit. Pas parce que je ne voulais pas, mais parce que je n’y arrivais pas. Mes émotions étaient négatives, et je suis persuadé qu’elles rayonnaient si fortement autour de moi que je n’arrivais plus à inspirer confiance aux gens. Je leur faisais peur.
Je me trouvais aussi mille excuses pour ne pas les aborder. Trop nombreux, pas assez. Trop bruyant, trop de vis à vis. Manque de temps. Manque… De motivation. 

La bonne humeur est communicative

D’habitude, en quelques mots, une réplique bien placée, j’obtiens des sourires voire des rires, et une envie visible de jouer le jeu à fond. 

Et là, rien. Les quelques personnes que j’ai abordées ont semblé d’abord sceptiques (ce qui est normal), mais rapidement ils sélectionnaient les suggestions, et semblaient de plus en plus perplexes, alors que l’effet aurait dû être complètement inverse. Lorsque je leur proposais de fermer les yeux, ils s’exécutaient l’espace d’une seconde avant de les rouvrir, alors que les suggestions des mains aimantées passaient pourtant très bien. Ma voix tremblait, très légèrement. Je bégayais, et cherchais mes mots. Ce n’était pas forcément audible pour le commun des mortels, mais juste suffisamment pour que l’inconscient de la personne traite l’information…
Je sais que ça ne venait pas d’eux, mais de moi. Ma voix sonnait amateur, sans expérience. Je ne dégageais rien de bon. Ils ont préféré ne pas continuer l’expérience.

Prenez conscience que l’intention en hypnose de rue, c’est le facteur de réussite le plus important. Peu importe que vous utilisiez des techniques préhistoriques, si vous vous persuadez que cela va fonctionner, et dégagez une absolue confiance en vous, le pourcentage d’échec sera très faible.

Mais tout n’est pas perdu !

Demain est un autre jour,  et j’espère qu’il fera beau pour que je puisse vous faire un beau compte rendu demain soir !

Je poste cette vidéo ce soir pour vous rappeler que si vous voulez devenir hypnotiseur de rue, je vous conseille très fortement de vous lancer avec les plus bonnes intentions du monde. Si vous êtes convaincus que vous allez apporter de la joie, de la bonne humeur, de l’émerveillement, les personnes que vous aborderez s’ouvriront à vous tellement plus facilement. Si au contraire vous les accostez en pensant uniquement à ce que vous allez pouvoir leur faire faire de bien comique pour épater la galerie, ne vous étonnez pas qu’ils s’en aillent avant même que vous n’ayez pu tenter votre chance.

Jean-Emmanuel

Passionné d'hypnose depuis 2008, Jean-Emmanuel partage avec vous toutes ses expériences et son savoir faire afin de vous permettre d'apprendre l'hypnose dans les meilleures conditions possibles. Il est également auteur du livre "la voix de l'inconscient".

2 réflexions au sujet de “Le rire est un tranquillisant sans effets secondaires”

  1. Bonjour,

    Bravo, et en plus c’est en Français !

    Vu la passion que vous mettez dans vos propos, la clarté de votre site, vos messages passeront.

    J’aime bien votre approche “démystificatrice” de l’hypnose, votre site est construit comme un journal sans détour ressenti comme la pure envie de communiquée une passion, çà me plaît et çà plaira sûrement à beaucoup d’autres gens.

    C’est bon de voir les gens s’accrocher et réussir Street Hypnose.

    A bientôt,

    Répondre

Laisser un commentaire