TCH : j’ai communiqué avec les morts grâce à Jean-Jacques Charbonier

Lundi 23 avril 2018, 20h30, nous arrivons Julie et moi dans une grande salle d’hôtel aménagée pour l’occasion avec un nombre incalculable de chaises et de transats dispersés partout. 43 personnes sont venues assister à un atelier du célèbre médecin anesthésiste réanimateur Jean-Jacques Charbonier nommé TCH : Trans Communication Hypnotique. Bondée, la pièce est majoritairement féminine et il n’est pas difficile de repérer au premier coup d’œil quelques fans, les yeux brillants d’excitation et les membres tremblants dès que le docteur serre une à une la main de tous les participants. Cette première poignée de main, par son manque de consistance, m’étonna. Un rituel, une routine, rien de bien méchant, me disais-je alors. Ma surprise grandit encore lorsque je compris que ce monsieur aimait les rituels bien plus que de raison. Cette impression que tout est programmé au millimètre, et aucune place pour l’imprévu. Un message un peu indigeste pour un Street Hypnotiseur dont la plus grande qualité reste l’adaptation et la gestion de l’imprévisible en permanence.

Qu’est-ce qu’on fait au cours de cet atelier ?

Au programme, trois parties bien distinctes vont venir encadrer cette soirée un peu particulière.

salle-hotel-tch

1ère partie : présentation de l’outil TCH

J-J-C nous présente son concept, qu’il revendique comme une marque (interdiction de l’utiliser sans son autorisation, il vient de monter une franchise commerciale pour ces ateliers), TCH. Trans Communication Hypnotique. En d’autres termes, la communication avec le monde des esprits grâce à l’outil hypnose. Ici, on ne parle même pas de conscient ou d’inconscient. On communique avec des défunts, on arpente le monde “lumière” des esprits et on se connecte à Dieu, le “grand architecte” comme il aime à l’appeler. On nous raconte les déboires du docteur avec l’Ordre des Médecins, avant d’insister lourdement, et à de très nombreuses reprises sur son association avec Jean-Charles Chabot, son homologue québécois qui développe activement le principe d’hypnose spirituelle. Apparemment, la franchise démarre sur les chapeaux de roues, et il ne tarit pas d’éloges pour ces ateliers “qui débordent de volontaires à chaque fois”.

L’énumération de quelques histoires “paranormales” m’intéressa beaucoup plus. Etant un minimum documenté sur le sujet, je sais qu’il s’agit là de l’arme principale de ces livres, où il raconte ce que vivent les “expérienceurs”. Un terme connu du milieu apparemment, qui désigne les personnes ayant vécu des expériences de mort imminentes (EMI, ou NDE en anglais pour Near Death Experience). C’est un sujet qui m’intéresse énormément, et j’avoue que j’ai bu ces paroles remplies de statistiques sur le pourcentage de personnes ayant eu un encéphalogramme plat pendant plus de 15 secondes, et qui ont pu être réanimé tout en gardant des souvenirs de ce qu’ils ont vécu pendant qu’ils étaient provisoirement morts. Plus de 18% pour les adultes, et 65% pour les enfants. Un chiffre étonnant tout de même, sachant que tous décrivent des événements très similaires au retour de cette expérience. Il raconte comment des personnes ont pu répéter mot pour mot ce que leurs chirurgiens avaient dit pendant l’anesthésie générale. D’autres ont pu décrire des éléments immobiliers d’une salle de l’hôpital où ils n’avaient jamais été. D’autres encore racontent leur rencontre avec Dieu, le monde des esprits, et ce retour sur Terre libéré totalement de la peur de la mort.

Là où il a su titiller ma curiosité au point de finir de me convaincre de m’inscrire à cet atelier, c’est le pari fait par J-J-C d’affirmer qu’il serait possible de revivre ces états de mort provisoire grâce à l’hypnose. Je ne vous le cacherai pas, mon intuition de départ n’était déjà pas très bonne, alors mon avis peut sembler très critique et un peu amer. Je n’ai rien contre le docteur Jean-Jacques Charbonier et l’ensemble de ces travaux. Néanmoins, je me permets de donner mon avis de praticien en hypnose en comparant ce qu’il fait avec ce que j’ai appris de Milton Erickson ou Pierre Janet. J’espérais secrètement que le médecin anesthésiste réanimateur toulousain possédait une clé qu’il accepterait de nous dévoiler lors de cet atelier de luxe, 80€ par personne pour 1h25 de séance effective (hors pre-talk et débrief).

Chacun de nous possède une CAC (prononcé “kak” par le docteur) : une conscience analytique cérébrale. Et une CIE : une conscience intuitive extra-neuronale. Si on décompose ces termes, ils font sens immédiatement. Une partie analytique, sociétale, et une partie intuitive, “hors du corps”. A l’énonciation de ces termes, je manquai d’avoir un fou-rire. Je m’imaginais tout de suite ma CAC comme un Macaque (ça rime !) s’agitant et cherchant à faire le beau.

L’hypnose est alors introduite pour jouer le rôle de faire taire la CAC et de permettre le développement de la CIE. Jusque-là j’adhère parfaitement à son propos et je reconnais beaucoup de ma pratique dans ces explications, pédagogiques et claires. Seule chose qui me chagrine, à aucun moment il ne fera le lien entre cette CIE et les structures de l’inconscient. Il présente deux formes de conscience bien distinctes, mais ne parle à aucun moment de comment elles se construisent, et comment les reconnaître. Chose que j’apprends à tous mes stagiaires à faire lors de la formation d’hypnose expérimentale par exemple, lorsque nous cherchons à développer des personnages qui viennent remplacer la conscience ordinaire afin de créer des transes profondes somnambuliques. Nous y rencontrons d’ailleurs aussi des défunts quelquefois, dont nous savons, ou en tout cas nous pensons, qu’ils sont des représentations symboliques de nos êtres chers et en aucun cas des esprits réels. La question suivante se pose alors :

Si le Dr Charbonier utilise une séance d'hypnose tout ce qu'il y a de plus classique, comment faire la différence entre la création d'un personnage (basée sur la CIE) sous hypnose, défini par le cadre de la séance, et un réel contact avec des défunts dans le monde des esprits ?

Il existe une différence notable selon moi : les images lors de l’EMI arrivent automatiquement, alors que notre expérience hypnotique est parfaitement suggérée, développée par l’imaginaire et “attendue” par toutes les personnes ayant payé pour rejoindre cet atelier. Personne n’est venu par hasard. Tout le monde avait des attentes plus ou moins précises. Et le pre-talk invitant la porte des esprits à s’ouvrir n’a fait que renforcer un peu plus le cadre ésotérique de cette séance.

J’ai eu du mal à dormir la nuit suivante, me répétant inlassablement cette ultime question : “comment faire la différence entre le vrai et le faux ?”

2e partie : la séance d’hypnose

Avant de s’asseoir sur les transats, un nouveau rituel de préparation s’invite à la séance. La prière de Padre Pio dont il nous montre fièrement une carte la représentant.

Vient ensuite un autre rituel, une incantation fortement recommandée par des médiums et chamans qui entourent la pratique du docteur. Mais ce n’est pas tout, on nous demande de tous nous prendre par la main, et en plus pas n’importe comment. Main droite paume vers le bras, main gauche paume vers le haut. J-J-C demande à attirer les bons esprits et à nous protéger des mauvais, tout au long de la séance, en des termes plus justes et plus poétiques évidemment. Je vois là d’excellents fusibles pour la séance d’hypnose à venir.

Le casque enfin sur les oreilles, une douce et agréable musique se lance. Bon choix. Vraiment, j’ai beaucoup aimé ce rythme ambiant ô combien relaxant. L’hypnotiseur nous demande alors de prendre de grandes et vives inspirations afin d’accélérer un peu le rythme cardiaque et diminuer le taux de CO² dans le sang. Cette respiration haletante a pour objectif de permettre un meilleur relâchement musculaire ensuite. D’ailleurs, tous les membres y passent, les uns après les autres, de la tête aux pieds. J-J-C aime jouer sur les mots, on sent là une très forte CAC qui cherche à créer de l’hypnose “belle” avant tout. Des phrasés envolés et majestueux, des suggestions directes répétées une bonne vingtaine de fois (“plus haut, plus haut, plus haut…” ou encore “relâchés, calmes et détendus”), des anaphores plus que de raison (“Vous pouvez relâcher votre tête, d’ailleurs, c’est ce que vous faites. Vous pouvez relâcher votre jambe, d’ailleurs, c’est ce que vous faites. etc.”). Et ce qui m’a le plus choqué, une intonation de voix tellement différente de sa voix normale que j’eu envie de rire dès les premières notes. Arrivé aux pieds, il suggère un ancrage à la Terre pour que, je cite : “le corps terrestre reste bien ancré dans le sol“. Des images de racines sont proposées, euh… imposées, tel un grand chêne gigantesque et solide. Chanceux, je fus. J’adore cette métaphore ! Elle déclenche en moi très facilement de belles catalepsies des pieds collés au sol. Toutefois, Julie, à côté de moi, habituellement très réceptive à l’hypnose (du genre je monte sur scène avec Messmer et je m’éclate comme une folle), n’a pas du tout apprécié ces images et me racontera un peu plus tard avoir été très gêné et n’avoir même pas pu déclencher une pauvre petite catalepsie correctement. Je donne un exemple d’utilisation plus souple dans cette vidéo, si cela vous tente de réaliser une expérience similaire avec les paupières fermées. Le principe est simple : les clean métaphores.

L’attention est ensuite portée sur chacun des chakras et leur couleur associée, jusqu’à remonter sous forme d’énergie jusqu’au chakra coronal, violet. Vient alors la suggestion de “sortie de corps” afin de réellement commencer l’aventure CIE. Et c’est là que l’aventure s’est terminée, précipitamment, pour Julie et moi. En même pas 5 minutes d’hypnose, même des personnes entraînées comme Julie et moi-même n’avons pas réussi à accrocher le wagon pour réaliser cette sortie du corps. Autant dire qu’à part quelques personnes déjà très très réceptives aux suggestions, il était facile de voir à la sortie de la transe tous les visages déconfits cherchant dans les regards des autres s’ils doivent se blâmer de cet échec ou s’ils ne sont que des compagnons de galère comme les autres. C’était beaucoup trop rapide… On ne PEUT PAS réaliser une sortie de corps en 5 minutes sur 43 personnes avec un discours hypnotique métaphorique direct imposé et sans libre arbitre. Même quand on s’appelle Jean-Jacques Charbonier…

J’ai été attendri par le concept de “Remote Viewing”, dont j’avais déjà entendu parler lors d’un reportage diffusé sur une plateforme Internet. Le Remote Viewing, c’est la capacité à déplacer sa conscience hors de son corps afin d’aller visiter d’autres lieux en temps réel, avec des descriptions très précises des décors et des gens qui s’y trouvent. Lors du pre-talk, J-J-C nous racontait notamment l’expérience d’un stagiaire qui, lors de sa sortie de corps, avait aperçu très précisément la forme du toit de l’hôtel, inconnu de tous et invisible à l’œil nu de l’extérieur, pourtant vérifié et validé ensuite grâce au fameux Google Maps. Ou encore, cette autre stagiaire s’étant connectée chez elle et voyant son mari s’énerver contre un rouleau de sopalin vide. Là encore, fait vérifié par un coup de téléphone immédiatement après la séance.

Je suis joueur, j’ai déjà testé ces phénomènes avec l’hypnose sur un grand nombre de personnes. Sur plus de 50 sorties de corps vécues, nous n’avons obtenu aucun événement vérifiable et reproductible permettant de tirer des conclusions dans ce sens, au-delà de la coïncidence heureuse qui surprend. Je n’irais pas jusqu’à affirmer que le phénomène n’existe pas, je me contenterai de dire que l’hypnose ne me semble pas un outil adapté afin d’appeler ce phénomène convenablement. L’imaginaire créatif, les mémoires, et la conscience analytique brouillant visiblement la communication. Il me manque encore des ingrédients avant de transformer mes stagiaires en Nicolas Fraisse, pour peu que l’on apporte un peu de crédibilité aux travaux de Déthiollaz et Fourrier dans leur livre intitulé “Voyage aux confins de la conscience” dont je vous recommande la lecture.

One aspect of the paranormal versus real science should not go unremarked. As in other forms of obscurantist pursuit, such as religion, it is so easy to make time-wasting speculations. The paranormal is effectively unconstrained whimsicality. Original suggestions in real science emerge only after detailed study and the lengthy and often subtle process of testing whether current concepts are adequate. Only if all this hard work fails is a scientist justified in edging forward human understanding with a novel and possibly revolutionary idea. Real science is desperately hard work; the paranormal is almost entirely the fruit of armchair fantasizing. Real science is a regal application of the full power of human intellect; the paranormal is a prostitution of the brain. Worst of all, it wastes time and distorts the public’s vision of the scientific endeavour.

Peter Atkins - Hystory of the human sciences - Science as Truth

Certaines personnes ont été chamboulé très positivement par l’expérience du passage dans le tunnel sombre qui mène à la lumière, alors je laisse un peu de mystère malgré tout pour les personnes qui souhaiteraient un jour participer à ces ateliers. C’est quelque chose à faire au moins une fois, par curiosité.

De mon côté, j’ai demandé à mon inconscient de me faire vivre ce que j’avais à vivre. Et j’ai eu finalement droit à une belle séance auto-thérapeutique où je posais des questions à mon inconscient, et lui de me répondre avec un geste “oui” ou un geste “non”. Accompagné d’une douce musique, faisant abstraction de la voix suave du docteur, c’était finalement une expérience sympathique pour moi, malgré que la rencontre avec Dieu ne se soit pas faite.

3e partie : le débrief

Trois ou quatre personnes ont ce soir-là vécu quelque chose de surprenant, sur 43. C’est vraiment très peu. J-J-C sembla surpris de cette faible quantité. Difficile de savoir si cela est habituel ou si l’étonnement était sincère. 4 personnes prirent le micro, dont Julie, afin de partager leurs expériences. Julie insista notamment sur une amnésie qu’elle eut au retour de la séance. Point positif, elle a dû finalement bien mieux vivre la séance qu’elle ne le pensait. Ou alors elle s’est endormie. Toutefois, son inconscient semblait penser le contraire, après un rapide questionnement.

Tout en prenant activement des notes, J-J-C affirma : “c’est beau ce soir toutes ces belles expériences que vous avez vécues. On peut voir toutes ces personnes tellement touchées et bouleversées par ce qu’elles ont vécu qu’elles préfèrent ne pas prendre la parole. Ecrivez-moi un mail ensuite pour me raconter“. Je n’ai pas eu cette impression en explorant les visages autour de moi… Manquant de volontaires pour prendre la parole, il entreprit de lire anonymement nos réponses à des questionnaires remplis juste à la fin de la séance. Sur les 5 qu’il a partagés, 4 étaient des commentaires blâmant leur CAC de leur avoir empêché de vivre l’expérience. Que ce soit à cause des bruits ambiants (des gens qui toussent, d’autres qui ronflent), à cause de l’inconfort des transats ou des casques, à cause d’une envie de pipi pressante, tout y passe.

On retrouve finalement dans ces statistiques le même ratio de personnes très réceptives que l’on retrouve en Street Hypnose.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Jean-Jacques Charbonier remplit sale comble à chaque intervention. Il est entouré par un intervenant qui prend la parole avant et après la séance d’hypnose et d’un deuxième qui prend des notes lors du débrief. L’accueil est agréable, et la guidance groupée réglée au millimètre. Même s’ils affirment le contraire, on croirait presque à un enregistrement préparé à l’avance, le tout pour 80€ l’heure et demi d’hypnose. 43 x 80, au final, cette heure et demi à la sortie du boulot a l’air de lui rapporter un sacré paquet d’argent. Le prix est exorbitant par rapport à la prestation. Mais on paye la marque, on paye de faire cet atelier avec un grand nom Français.

Pour le non-initié, c’est à mon avis une expérience qui peut être extraordinaire. Aller explorer au moins une fois dans sa vie la puissance de son imaginaire me paraît essentiel. Seul bémol : vous avez intérêt à être très réceptif à l’hypnose…

Cependant, quand on est un adepte de l’histoire de l’hypnose et qu’on a étudié les travaux de Pierre Janet et notamment son ouvrage de synthèse “l’automatisme psychologique” (disponible gratuitement et légalement en cliquant ici), on y retrouve très longuement le portrait de ces phénomènes paranormaux, expliqués d’un point de vue purement scientifique. La transe profonde somnambulique apporte notamment beaucoup de réponses sur les cas de possessions médiumniques, et la notion de personnalités secondaire sous la conscience ordinaire parachève l’explication derrière les communications avec des défunts sous hypnose. En tant que connaisseur, je ressors de cet atelier avec un goût amer. Une impression de marketing viral qui abuse des personnes fragiles ayant perdu un être cher et souhaitant retrouver une certaine forme de communication pour dire au-revoir proprement. Alors, certes, lorsque cela fonctionne, cela peut devenir très thérapeutique pour les personnes qui le vivent. Mais une sur combien ?

De la part d’un médecin censé connaître ses classiques sur l’histoire de l’inconscient et de la psychiatrie en générale, je suis donc un peu déçu du niveau proposé.

Jean-Emmanuel

Passionné d'hypnose depuis 2008, Jean-Emmanuel partage avec vous toutes ses expériences et son savoir faire afin de vous permettre d'apprendre l'hypnose dans les meilleures conditions possibles. Il est également auteur du livre "la voix de l'inconscient".

41 réflexions au sujet de “TCH : j’ai communiqué avec les morts grâce à Jean-Jacques Charbonier”

  1. Arf….
    Ton retour d’expérience me “frustre” fortement
    Je t’avoue être méga fan de ce genre de sujet, j’ai d’ailleurs acheté & lu en 2 soirées sont ouvrage sur les TCH
    J’osais imaginé que cette expérience aurait été beaucoup + profitable sachant qu’évidemment, les personnes “dans le besoin” auraient + de “chances” de “rencontrer” un être “disparu”…
    J’ai tenté de m’inscrire il y a qq semaines sur son séminaire à Lille en juin mais l’ensemble des places s’est vendu en 24h…
    Après avoir lu ton retour, je me demande si, au final, ce n’est pas un “coup d’bol” qu’il soit complet avant mon inscription
    En tout cas, merci pour ce retour
    Au plaisir
    Maxx

    Répondre
    • Ma fois, n’hésite pas à y aller, cela pourrait te plaire ! Après, j’avais peut-être trop d’attente aussi…

      Répondre
      • Dans tous les cas, cela ne sera pas avant 2019… ça laisse le temps de réfléchir
        Sachant que tout comme toi, j’ai pas mal d’attente surtout sur le protocole 😉

        Répondre
        • Alors tu vas être déçu… C’est juste un script de métaphores très directes. Vraiment, j’ai été profondément déçu par cet aspect là de l’atelier. De plus, la sortie de corps intervient bien trop vite à mon goût.

          Répondre
  2. merci pour ton commentaire… j’ai du mal avec tout ce qui est rituel… faisons ce que nous ressentons, ce qui vient de notre cœur…
    salle comble ne rime pas avec salle conquise…

    Répondre
  3. Merci pour ce retour d’expérience.
    Suivant avec beaucoup d’intérêt le sujet des EMI, j’étais étonné de cette incursion de JCC dans l’hypnose. Ton compte-rendu comble donc ma curiosité.

    Il en ressort à mon avis que l’hypnose à la chaîne (grand groupe, message préfabriqué, etc. ) n’est peut-être pas la condition idéale pour traiter ce type de sujet.

    Répondre
  4. Merci beaucoup pour ce retour. C’est dommage car c’est un sujet très intéressant à explorer. Ce qui me fait sourire, c’est qu’il s’approprie le concept alors que d’autres pratiquaient déjà cette approche de l’hypnose avec contact aux défunts. Comme tu le soulignes, en séance d’hypnose guidée, la suggestion devient réalité (pour peu que la personne arrive à basculer en état d’hypnose).
    Comment peut on protéger tout et n’importe quoi, alors qu’il suffit de lire les bouquins de Newton et Weiss pour s’apercevoir qu’ils surfent sur le travail de quelqu’un d’autre.

    Répondre
  5. Bonjour Monsieur,

    Merci pour votre publication sur la TCH via votre blog qui s’apparente plus à une volonté de nuire à l’étude scientifique de Jean Jacques Charbonier et son équipe qu’à un point de vue purement objectif.

    Il est tout à fait normal et utile de publier un avis (votre ressenti) mais il est bien plus intelligent et constructif de confronter vos idées ou votre ressenti en diffusant un « débat » ou une interview constructive avec Jean Jacques, au lieu de manquer d’autant d’objectivité comme vous le faites … (voir de détourner la vérité).

    Lors des TCH, il y a rires, des pleurs, des moments de joie et de tristesse, des espoirs, des déceptions, des contacts avec des défunts plus ou moins attendus, des rendez-vous manqués, d’autres inespérés, des récits magnifiques, des visions étonnantes, des ronflements, des toux, des fous-rires, des douleurs, des guérisons, des caresses, des étreintes, des régressions, des voyances… Bref, des évènements qui nous font comprendre que la TCH est surtout et avant tout une aventure humaine qui nous permet d’avancer en toute humilité sur le chemin de la connaissance. Merci à celles et ceux qui l’ont déjà compris, merci à celles et ceux (comme vous) qui ne le comprennent pas et qui nous font d’autant plus avancer.

    1/ Les résultats sur la TCH sont là depuis 2 ans et publiés officiellement par des statisticiens (67% de personnes convaincues) même si la séance de Toulouse que vous avez vécu, ne figure pas parmi les plus marquantes en effet.
    Loin de nous la prétention de faire croire ou de laisser croire à un quelconque miracle… nous proposons une simple expérience, rien de plus. Nous n’imposons rien, n’affirmons rien, juste une expérience à vivre sans attente durant laquelle rien n’est garanti ce que nous expliquons très clairement avant pendant et après.

    2/ Sur le « paquet d’argent » que vous semblez croire … faites un peu le calcul avec 3 personnes, le matériel, la salle dans des lieux tout confort pour le bien de tous, toute l’infrastructure dont 2h d’installation et vous comprendrez très vite que rien n’est exagéré et que vous ne savez donc pas de quoi vous parlez.

    3/ « Dieu ou le grand architecte … » quel manque d’objectivité … A moins que vous n’ayez déjà été mis sous hypnose avant même la séance et que vous n’avez rien écouté …
    Jean Jacques est très explicité sur cela, il l’affirme haut et fort pendant sa conférence, il ne fera jamais de prosélytisme et reste dans la plus pure humilité face à tout cela en relatant exclusivement les propos de tous les expérienceurs depuis 25 ans qui se sont confiés à lui.

    Alors de grasse, Monsieur « l’hypnotiseur de rue », soyez plus pertinent et respectueux.
    Je vous accorder le fait qu’avant d’atteindre le degré de notoriété et de popularité du Dr Charbonier, il vous faudra sans doute attendre une nouvelle vie, ce qui peut expliquer votre « désire » de salir ou de nuire à son image voir une certaine frustration mais tellement motivante pour nous inciter à continuer.

    Nous vous souhaitons bonne continuation.

    Marc LEVAL

    Répondre
    • exact ce milieu est infesté de gros escroc qui ont flairé le filon et surfe sur la vague du dév pers , pleine conscience etc … les “loups déguisés en agneaux “…

      Répondre
  6. Personnellement, je viens de vivre ma 1ére TCH, sans attente particulière, juste vivre une expéreince et dès le début, arrivée vers le banc, je pleure dés que je comprends que le père de mes enfants est là, personne que je ne souhaitais pas forcément revoir, du fait de notre expérience ensemble (plutôt très difficile), ayant perdu un petit frère, j’ai eu du mal a accepté cette rencontre, nous sommes aller voir chacun de nos enfants et finalement cela m’a fait du bien de pouvoir être en contact avec lui dans la sérénité.

    Répondre
  7. Bravo pour votre témoignage, par contre quand je lis un commentaire du genre “Il est tout à fait normal et utile de publier un avis (votre ressenti) mais il est bien plus intelligent et constructif de confronter vos idées ou votre ressenti en diffusant un « débat » “. Enfin depuis quand JJC accepte les débats contraires ? C’est une grande nouveauté. Quand on est pas d’accord avec JJC généralement on est relayé au rang “de jaloux (se), menteur (se), parfois même de malade mental.
    Vous avez donné votre avis en toute impartialité, je vous en remercie.

    Sophie Oumamar

    Répondre
  8. Heureusement que M.Charbonnier sait se defendre quand on sait a quel point les gens veulent nous faire passer pour des cons quand on croit a la vie apres la mort. Je pense que JE et Julie etaient beaucoup dans leur cac a essayer d analyser le protocole et en plus c est une des rares seances ou peu de gens ont reussi l experience…j ai remis un peu d objectivite! En tous cas bonne continuation a tous

    Répondre
  9. Bonjour,
    J’ai participé à un atelier de Jean-Jacques Charbonier dimanche à Toulouse.
    L’accueil a été sympathique ainsi que les explications du professeur.
    Pendant la méditation, tout est allé trop vite pour moi et je n’ai pu vivre pleinement l’experience. Aucune rencontre, aucune lumière…
    une amie qui était présente a vécu une expérience exceptionnelle, des rencontres, des flashs. C’est une personne qui médite beaucoup et est très portée sur ce genre d’expérience.
    Pour ma part, je reste convaincue que beaucoup de personnes peuvent y arriver mais à mon sens il faut vraiment être déjà aguerri… il y avait bcp de magnétiseurs, de médiums…
    Je ne sais pas si je retenterai car je pense que ça ne changera pas grand chose si je ne lâche pas plus prise.

    Répondre
  10. Bonjour à tous,
    Avec ce type d’experience et d’ateliers, il y a toujours des gens qui vivront une expérience magnifique et d’autres qui ne vivront ….rien. Est-ce pour cela qu’il faut tout jeter ?
    Votre témoignage est intéressant, mais un peu à charge. Ayant lu votre livre il y a un petit moment déjà, j’imagine que vous deviez avoir des attentes fortes et un esprit critique bien présent.
    Pour la pratiquer, l’hypnose est un outil puissant et si ces ateliers ont du succès, c’est que les effets thérapeutiques sur de nombreuses personnes ont sont avérés et documentés. Si cela fait du bien aux gens, on peut remercier Dr JJC pour cela. Je pense sa démarche sincère et 80 euros pour faire son deuil ou vivre une belle expérience spirituelle, ou juste une expérience, et bien je ne trouve pas ça si cher payé.
    Je sentais un peu de dénigrement dans votre discours. Laissez donc les gens vivre leur expérience et n’induisez pas dans l’esprit de ceux qui veulent essayer, le fait qu’ils risquent de ne rien vivre du tout. Tolérance et liberté …. bien cordialement. Thomas

    Répondre
  11. Bonjour,

    Je m’interrogeais sur le côté “marketing” des interventions de JJC et suis plutôt ravie de ce “décryptage”. C’est un peu comme Ch. André et ses grandes messes…

    Il y a par ailleurs le côté rituel dans ces séances qui relèveraient presque de la secte si on ne connaissait pas le personnage. Bien qu’intéressée par le thème votre article a achevé de me décourager de me rendre un jour à ces ateliers.

    Répondre
  12. Bonjour, j’ai tellement envie de croire en une vie après la vie. J’ai participé à une TCH à Villeneuve d’Ascq près de Lille. Le temps que je me renseigne, c’etait complet. J’ai finalement profité d’un désistement. Ce fut une énorme déception, ayant perdu mon fils de 15 ans en 2016, j’en attendais énormément, sans doute trop. Je n’ai pas décollé de mon transat. Rien. Idem mon voisin de droite ainsi que celui de gauche. 85 euros pour une bonne sieste, un peu cher.
    Le pire a été le débriefing, une illuminée de première nous a raconté un voyage « astral », une multitude de rencontres, dont Victor Hugo…..une bonne vingtaine de minutes. Son compagnon un peu moins locace était aussi bien « perché » sinon, pas grand chose pour les autres. A se demander si les 2 n’avaient pas été « briefés »…
    Dommage, j’ai par contre eu une expérience incroyable avec un médium, en prenant un maximum de précautions ( pas de nom, pas la moindre info sur moi ) 1h15 de pure bonheur avec mon fils au bout du fil !!! mais c’est pas le thème. Bien à vous

    Répondre
  13. Merci Jean Emmanuel, je me retrouve parfaitement dans ce que tu écris. J’ai participé à la dernière scéance à toulouse. Déja bien fatiguée par les 4 h de route, début de séance à 23h30, un blabla d’une heure qui influe directement sur notre inconscient, des sois disant scéances précédentes extraordinaires, bref encore plus fatiguée et impatiente que ça débute enfin. Mal installée, son dans les casques pas assez fort pour ne pas entendre son voisin ronfler. Ca avait pourtant bien commencé j’étais bien ancré sur mon transat dès les premières minutes, j’y croyais, puis trop rapide, pareil pas réussi à accroché au wagon, (pourtant habituée à l’hypnose), on aurait dit un DJ avec une musique assez bien mais trop rythmée, avec des répétitions de mots de façon grotesque, ça n’a plus été possible, soi disant ils devait donner un petit coup aux gens qui ronflaient pour qu’ils ne dérangent pas les autres, mais en vain personne n’a fait taire mon voisin ! Alors quand ils disent que c’est pas cher ah ah ! J’ai payé 90€ x par 47 personnes = 4230€ x par 3 séances = 12690 € alors hein !!! Au moins investir dans des bons fauteuils (semi allongé) circulation coupée sous les jambes, accoudoirs très inconfortables,etc… bref suis déçue !

    Répondre
  14. Bonjour,
    Je suis très surprise de votre critique sévère sur les ateliers du Docteur Charbonier. La liberté d’expression existe donc je ne jugerai pas votre témoignage, c’est le votre, votre ressenti, votre vécu, votre analyse.
    Par contre, je viens ici partager mon avis sur les ateliers de TCH.
    Tout d’abord, par rapport à l’aspect financier que vous évoquez, oui, cela a un coût (90 euros) mais c’est le prix moyen d’une séance avec un hypnothérapeute qui vous reçoit 1h (les prix varient entre 50 euros et 120 euros selon le thérapeute), en sachant qu’il faut quelques séances pour un suivi souvent proposé par le praticien. Je ne suis donc pas choquée par le prix de cet atelier qui dure 4h (conférence, préparation, hypnose et tour de parole).
    J’ajouterais que la recherche scientifique coûte de l’argent et il faut bien en trouver vu que l’État n’y investit pas grand chose…

    Aussi, je n’ai perçu aucune manipulation de la part du Docteur et de son équipe, bien au contraire, beaucoup de précautions prises pour éviter toute forme d’influence, le libre arbitre étant respecté. Beaucoup de bienveillance et de respect. Le cadre est clairement posé.
    Enfin, pour moi, cet atelier vécu à Bayonne en décembre 2018 a été un pur bonheur. Un moment exceptionnel, un beau voyage avec ma conscience intuitive extraneuronale. Ma conscience analytique cérébrale mise en veille, quelle sérénité !
    Des messages reçus, confirmés quelques jours plus tard dans le réel ; un apaisement profond ; un immense sentiment de gratitude et de joie ; la perception d’une réelle confiance.
    Bref, mon expérience a été positive, bénéfique pour moi et simple.

    Alors merci au Dr Charbonier pour son travail de recherche scientifique, pour son discernement et pour tout le respect qu’il accorde à tout individu, sans jugement ni détraction…

    Cordialement

    Répondre
  15. Bonjour Jean Emmanuel, merci pour ton témoignage. J’ai fait un atelier TCH à Genève. A part imaginer ce que Mr Charbonier nous suggérait et une bonne relaxation, il ne s’est rien passé de plus, j’avoue que je m’attendais à autre chose…surtout en lisant tous ces merveilleux témoignages sur FB, Lors de cet atelier, des personnes sont sorties de leur corps et ont rencontré des défunts, ce ne fût pas mon cas malheureusement.
    Les livres de Mr Charbonier m’ont beaucoup aidé pour le deuil de mon père et ont la faculté d’apaiser l’âme par contre ma TCH m’a laissé assez dubitative…
    Concernant le prix, j’ai payé 180 Frs (150 Euros) pour l’ensemble de l’atelier. Il est vrai que ce n’est pas à la portée de toutes les bourses et c’est bien dommage. Malgré les charges du voyage, de l’installation, de la salle ainsi que des salaires des intervenants, c’est un sacré bénéfice net sur 6 ateliers de 43 personnes en 3 jours…
    En ce qui me concerne, je sais que je ne referai pas de TCH mais si ça peut aider certaines personnes, il faut que Mr Charbonnier continue ses travaux.
    Je me demandais aussi pourquoi, il n’y avait pas de témoignages personnels de TCH de Mr Charbonier et de son équipe. Ils ont dû sûrement tester en amont sur eux-mêmes leur technique et être habitués à voyager dans le monde de la lumière, ça serait intéressant qu’ils partagent aussi leur récit avec le public.
    Meilleures salutations

    Répondre
  16. Quelle tristesse de lire certains de ces commentaires, Jean-Jacques un escroc si c’est de l’escroquerie d’apporter un peu de soulagement, de réconfort et d’espérance à ces personnes en souffrance et ayant du mal à accepter le départ d’êtres aimés et disparus, alors oui ce serait un escroc mais avant de porter un tel jugement vivez l’expérience on en reparlera après

    Répondre
  17. Article du “Centre Contre les Manipulations Mentales” intitulé: “Il prétend aider à contacter les morts : le business du sulfureux docteur Charbonier”.
    https://www.ccmm.asso.fr/il-pretend-aider-a-contacter-les-morts-le-business-du-sulfureux-docteur-charbonier/

    Monsieur Michel Puig – alias Marc Leval – ne pas pas aller contre JJC puisqu’il profite des bénéfices réalisés lors des séances de “TCH”. (P.S.: On écrit “de grâce”…pas “de grasse”… on voit là la déformation professionnelle due aux grasses rentrées d’argent). 😀

    Info gratuite pour tout le monde: il y a un gars qui, avant tous les autres (années 1960), a mis au point une technique pour rentrer en ondes alpha et réaliser tout ce qu’on souhaite réaliser. Ce gars c’est José Silva (initiateur de la fameuse méthode Silva). Depuis bien sûr, ses fans ont eux aussi mis en route tout un tas d’ateliers et autres conférences payantes…par contre avec une 20aine d’euros, vous avez accès à la méthode complète GRATUITE écrite par José Silva lui-même: il suffit d’acheter son premier livre!

    Ce serait bien de rendre à César ce qui appartient à César!!!

    Dernière info gratuite: vous trouverez sur Youtube des tas de gens qui vous aideront à “voyager dans l’éther”, gratuitement! Il vous faut juste fouiller un peu et arrêter d’aduler des pseudo-Maîtres ou autres gourous du genre!!!

    AZ

    Répondre
    • Bonsoir,
      Je ne comprend pas bien : par contre avec une 20aine d’euros, vous avez accès à la méthode complète GRATUITE écrite par José Silva lui-même
      Il manque quelque chose ou il me manque quelque chose ??? ‍♀️

      Répondre
  18. A Auro.Z
    Je ne comprend pas trop ce commentaire…  « par contre avec une 20aine d’euros, vous avez accès à la méthode complète GRATUITE écrite par José Silva lui-même »

    Je suis en mode découverte à ce jour et je lis donc les infos et leurs contraires.
    Merci donc pour cette nouvelle piste de José Silva. Je vais bien évidemment essayer de les trouver gratuitement sans avoir à sortir un billet de 20€ . Enfin cela dépendra de ce que je vais y trouver.

    Répondre
  19. bonjour / bonsoir
    je viens de lire , avec un grand intérêt votre article et compte rendu lors de votre participation à un atelier de JJC ..
    et j’aimerais vous demander si selon vous il est possible dans ce genre d’atelier de berner des participants par des soi disant messages reçus par je dirais des participants plus ou moins en complicité avec l’equipe de JJC ?
    je sais pas si je suis clair …
    exemple : une personne ayant un enfant dcd participe à un atelier ; elle ne recoit pas de message direct et peu de chose se passe pour elle d’ailleurs pendant cette atelier ..
    par contre à la fin un autre participant prend la parole et raconte avoir fait une sortie de corps et avoir rencontré un enfant nommé X ( prénom de l’enfant dcd ) qui donnerait le message suivant :” dites leur que je vais bien …” ( message qui peut coller à n’importe qui et n’importe quoi ! )
    bref les arnaqueurs et escrocs étant près à n’importe quoi pour faire tourner leur business je m’interroge
    merci de votre avis

    Répondre
    • Bonjour,

      Difficile pour moi de répondre sans faire d’interprétations personnelles.

      Je ne souhaiterais surtout pas porter de telles accusations sans preuve.

      Répondre
      • bonjour , ok merci beaucoup de votre réponse je comprends votre position … bref je reste avec mes doutes alors …. la personne citée dans l’exemple est une de mes proches .. … il me semble en tout cas avoir compris que nombres de ceux qui participent a ces ateliers souffrent tellement de l’absence d’un être cher que le resultat n’ a pas réellement d’importance ce qui compte c’est ” participer dans l’espoir de … ” et si ce n’est pas cette fois peut être la fois d’après etc … bref croire … rend certainement plus facile leur vie … moins vide …redonne sens …… merci

        Répondre
        • Je suis de ceux qui croient que notre conscience survit après la mort . Cependant, je n’accorde jamais ma confiance sans réflexion, surtout dans ce domaine où il est bien souvent impossible de vérifier les dires d’ autrui. J’ ai lu quelques livres du Dr Charbonnier et un m’ avait bien servi au début de mes recherches personnelles sur l ‘apres vie. Ensuite, je me suis rendu compte qu’on utilisait son titre de médecin pour ses livres , que ceux ci sont présenté comme écrit par un anesthésiste qui a fait des travaux et des recherches depuis 20 ans. Or, comme il le dit lui même ,il n’ a jamais recueilli de témoignages d’ EMI sur son lieu de travail. De plus, il n a jamais fait d études médicales sur le sujet (comme le Dr Pim van Lommel par exemple) alors qu il’ aurait pu le faire si vraiment il s’intéresse à cela depuis ses débuts de médecin…. Enfin, en regardant les publications américaines, on découvre que ses livres sont très similaires à ceux, antérieurs, de ses confrères des USA . Quand j’ ‘ai vu qu il commencait à faire ses séances, je lui ai envoyé un mail car je trouve que pour un non matérialiste le prix était excessif et pas a la portée de tous… (Aujourd’hui c’ est presque 100 euros) je n’ ai eu aucune réponse … N oublions pas que des techniques mises en place par d ‘autres médecins faisaient déjà la même chose et en séance privee.N’ oublions pas non plus que lorsque qu’on souhaite communiquer avec un défunt il y a ,parmi beaucoup de charlatans, de vrais médiums en France que l’on peut tester en salle grâce à des associations de deuil et pour tout juste 12euros… Pour ma part c’est ce que j’ ai eu la chance de faire avant de payer 70euros pour une séance PRIVÉE d ‘une heure et que j’ ai pu enregistrer et conserver précieusement. Mes propres expériences ont ensuite renforce les certitudes en un après. Aujourd’hui le Dr Charbonnier est sur la sellette pour avoir abusé de son titre de médecin pour présenter sa”methode” et pour ne pas avoir déclarer les gros revenus qui en résultent. Cela me donne raison mais m’ attriste . S’il voulait vraiment réconforter les gens en deuil ,au final, ils vont être définitivement déçus et hermétiques a toute autre expérience.

          Répondre
  20. avec du recul , étant formé à l’hynose ericksonienne, mais surtout utilisant les capacités médiumniques consciemment depuis deux ans, dès lors que le cerveau lâche prise, on revient très rapidement au pilote qu’est l’esprit. Donc lorsque le cerveau est dans un état “posé” sans réellement être à l’affût ou commencer à ranger ici et là et bien on accède à l’état d’esprit que nous sommes tous, et donc aux autres sphères ou monde de l’esprit qui ne sont pas seulement une création d’un cerveau (ce qui peut être aussi le cas parfois). Il n’y a rien de magique et il y a des milliers de manière d’y accéder à cet état d’EMC (qui est surtout un état initial de la zone de l’esprit). Car nous sommes avant tout des esprits avant d’êtres des humains utilisant un cerveau qui se façonne lui même sa propre réalité.. l’esprit en fait autant dans son environnement cloisonné.

    Répondre
  21. MEA CULPA, je reviens sur mes idées, seuls les cons ne changent pas d’avis.

    J’ai longtemps critiqué la TCH, mais je reviens sur mes propos, car je ne suis qu’un etre humain et par conséquent, je commets des erreurs. Quand on prend la peine de mettre nos egos de coté et que l’on s’intéresse de plus prêt et sans aucun préjugé, en gardant une ligne de conduite digne c’est à dire avec objectivité, on peut aisément s’apercevoir que cette méthode est très intéressante et mérite d’être exploitée, développer…..Je ne l’avais pas fait avant, je l’avais survolé et avais pris la décision de la rejeter en bloc, c’est comme pour tout quand on fait des raccourcis, on fausse la valeur.
    Quand on se donne la peine de connaitre Jean Jacques Charbonier, là aussi on s’aperçoit qu’il est : une belle personne et que ces détracteurs notamment ceux qui parlent plus haut de ses finances personnelles et là je réponds comme je l’ai déjà fait par le passé et notamment aux journaux cela avant même d’avoir creusé l’hypothèse de la TCH “cela ne nous regarde pas”. La façon dont il gère son compte bancaire et sa vie privée doit rester privé, si quelqu’un doit parler de désaccord cela doit se faire sur la sphère scientifique. Moi aussi j’ai été fermée pendant des années en le contrant et parfois sans motif valable sur le fond, juste parce que j’avais des préjugés à son égard, mais je n’ai pas été lâche, quand quelqu’un a des problèmes personnels, je ne me jette pas dessus pour lui ronger les OS! Beaucoup de gens sont des hypocrites et des lâches, ils vous caressent tant que tout va bien et lorsque le château s’effondre retournent leurs vestes.
    Jean Jacques Charbonier quoi qu’on en dise est un médecin anesthésiste, surement la spécialité la plus complète en terme de connaissance et pour cause Bac +11, combien de ceux qui le dénigrent ont ce niveau d’étude et par conséquent de connaissance ?
    Combien sont dans la recherche chercheurs, attention je parle de pratiquer la science ? Avez-vous les connaissances requises ? Il y a une incompréhension de la démarche de JJC, c’est pour cela que beaucoup (comme j’ai pu le faire d’ailleurs) sont dans le rejet par principe de précaution, mais c’est une erreur, il faut creuser, en se comportant de cette façon nous donnons du grain a moudre aux zététiciens qui ne font que ramasser les miettes de nos acharnements contre cet homme.
    Soutenons nous dans notre perspective de démontrer que les expériences anomales ou singulières ne sont pas des hallucinations, ne sont pas des interactions ordinaires, c’est en travaillant tous ensemble que nous en ferons la démonstration et arrêtons de nous battre comme des enfants, c’est du temps perdu, du temps que nous n’utilisons pas pour mettre en place en France une unité de recherches digne de ce nom. Les américains, italiens, Brésiliens…..le font.

    Et j’ajouterai qu’en cette période sombre de notre histoire beaucoup n’ont pas retenu la leçon ou les leçons plus d’humanité, plus de bienveillance, plus de paix. Jean Jacques Charbonier est un des rares dans ce domaine de recherches en France à avoir fait preuve d’humanité et de compassion pendant que bon nombre étaient toujours dans la démonstration d’ego, continuant comme si rien ne se passait de “SE RACONTER” au moment ou nous avions surtout besoin de cohésion, ceux là malheureusement rien ne les arrêtera, le jour ou ils arrêteront de regarder leurs nombrils l’heure de quitter ce monde sera venue, mais il sera trop tard et les actes, les mots que nous faisons ne peuvent pas être effacés.
    On ne peut pas réparer le mal que l’on a fait, mais on peut arrêter d’en faire, c’est maintenant qu’il faut arrêter cela, 27 000 décès en France, 300 000 décès dans le monde, derrière les chiffres il y a des personnes, des familles dévastées par la douleur, ça aurait pu etre vous ou un de vos proches, si ça c’est pas une leçon à retenir alors que faut-il ???
    Alors soit vous décidez de penser que son travail mérite une attention et de l’intérêt, soit cela ne convient pas à vos exigences et dans ce cas foutez lui la paix et essayez de faire mieux, critiquer sans rien faire ça n’a pas de sens.

    Laissons les conflits de cotés et travaillons ensemble, parce que seul, c’est très compliquez voir impossible, les expériences anomales demandent une pluridisciplinarité en employant ce terme tout est dit.

    Bien à vous,

    Sophie Oumamar

    Répondre
    • Votre retournement de veste me laisse dubitatif. Est-ce bien vous Sophie Oumamar qui écrivez cela? Employant jusqu’aux mêmes tournures que les nombreux fans du Dr laissent sous les articles controversés que vous connaissez (cf ci dessous) ou les réseaux sociaux.

      Répondre
      • Ouhaou ! Pour Sophie Ounamar,

        Que c’est il passé entre le 14/05/2019 et le 14/05/2020…?
        Covid19 et confinement ? Décès amis ou famille?
        TCH?
        Jugement, tribunal ? Contacts d’avocats?

        Pour ma part je reste respectueuse des prises de positions des uns et des autres, pro ou anti JJC, et continue de m’interroger et m’intéresser sur les sujets et recherches EMI, NDE, TCH, hypnose, médiumnité, guérisseurs…et toutes les belles énergies qui “fleurissent ” mon Univers…
        Merci à vous tous pour tous ces échanges, richesses de réflexions, de sursauts et d’arguments.
        Cordialement

        Répondre
  22. Avec à peine 1 an d’écart, l’auteur supposé du précédent commentaire ci-dessus, Sophie Oumamar avait laissé parmi d’autres commentaires, celui que je copie intégralement ci dessous et qui figurait sous un article sur les activités d’atelier TCH de M. Charbonier, consultable à cette adresse : https://www.mediacites.fr/enquete/toulouse/2019/04/23/il-pretend-aider-a-contacter-les-morts-le-business-du-sulfureux-docteur-charbonier/

    Je vous laisse juge de cet étonnant changement d’appréciation et si l’intéressée, très acerbe envers les activités du Dr un an plus tôt, peut répondre directement cela permettrait de clarifier un peu mieux les choses.

    “sophie Oumamar 14 mai 2019 à 15 h 52 min
    J’ai reçu la lettre RAR de mise en demeure de votre avocat conseil suite à mes commentaires sur le site de Mediacités que vous jugez diffamatoires et insultants, je vous dis donc rendez-vous au tribunal, vous avez réussi à faire plier beaucoup de personnes à coup de menaces, intimidations et j’en passe.
    Je n’ai jamaissss supprimé un commentaire, j’assume totalement chacun de mes propos, cela s’appelle être adulte. Jamais je n’ai autorisé qui que ce soit me dire ce que je peux ou pas faire, ce n’est pas aujourd’hui que cela va commencer.
    Par ailleurs, quel juge estimera que dire que la TCH est une fumisterie « trans communication hypnotique avec les fantômes, les anges enfin tout ce qui est mort » est un délit ???
    Citez-moi un article qui fait allusion à la communication avec les défunts.
    Autre chose, cherchez un autre article de loi, la diffamation publique quoi qu’il en soit dans le cadre de ce site ne tient pas la route, pour lire les commentaires, il faut être abonné !
    Bien à vous,
    PS :
    Vous et vos fans déversez des messages exacerbés d’amour sur vos comptes, ça dégouline à tout va, aimer est conjugué à tous les temps, mais dès que l’on vous contredit, vous laissez tomber le masque, quant à vos fans n’en parlons pas, ils sont en meute, insultants, humiliants à tour de bras comme des hyènes.
    Si c’est ça la spiritualité et bien l’athée que je suis est réconfortée dans ses positions.”

    Répondre
  23. Bonjour pour. Moi cet homme est un escrocs et rien d’autre,car pour un homme qui soit disant à compris que le but de la vie c’est l’amour et la compassion,et bien qu’il soit tout à fait normal qu’il faut de l’argent pour vivre je voudrais savoir si il prévoit ne seraice qu’une seule place pour quelcun qui n’a pas les moyens de payer le prix exorbitant pour 1 séance ou si ceux qui n’ont pas. Les moyens ne sont pas digne de son savoir… Non vraiment en voyant tout ce business qu’il fait concernant. Les EMI etc je sais que ce n’est nullement une histoire d’amour de son prochain Just histoire d’amour. DE L’ARGENT.. Honte à lui

    Répondre
    • Il est médecin anesthésiste, il gagne de l’argent avec ce métier pas avec les séances de TCH qui ne doivent pas lui rapporter beaucoup car elles coûtent de l’argent à organiser. Par ailleurs il y a des gens à payer et c’est bien normal. Honte à vous…

      Répondre

Laisser un commentaire