L’hypnose descend dans la rue

Article "l'hypnose descend dans la rue" sur La Dépêche

Si vous l’avez loupé dans La Dépêche de Toulouse hier, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessus ou lire l’article directement sur le site web de la dépêche à l’adresse suivante : http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/11/1397686-l-hypnose-descend-dans-la-rue.html

Les coulisses de l’article

Le contexte

Le rendez-vous est pris pour 17h place St Pierre, avec comme objectif de faire une démonstration d’hypnose en direct et répondre aux différentes questions du journaliste.
Pour m’accueillir, Gilles Souillés, journaliste à la dépêche, accompagné par un photographe et deux stagiaires qui jouent les rôles de cobayes. Ce sont les deux demoiselles que l’on voit sur la photo retenue.

Coriace les stagiaires

Ce que je redoutais est finalement arrivé. D’entrée de jeu, l’une des deux me confie qu’elle a déjà tenté l’hypnose pour un accompagnement d’une douleur au poignet, en prenant bien soin d’ajouter que ça n’avait eu strictement aucun effet. Je confirme rapidement ses résistances lorsque même les doigts aimantés ne sont pas concluants. Vous le savez désormais, ce test DOIT réussir à 99,9% du temps, et dans le cas contraire c’est quasi systématiquement le signe de résistances (inconscientes).

La deuxième stagiaire est un peu plus réceptive… Et c’est le genre de personnes que je peux tout à fait hypnotiser, si on me laisse suffisamment de temps. Or là le deal était clair, il fallait que ce soit rapide pour qu’ils puissent conclure l’article le soir même.
Qu’à cela ne tienne, j’ai abordé deux couples qui passaient par là en leur proposant de tester l’expérience de l’hypnose pour le journal La Dépêche. Les deux filles ont accepté, tandis que les deux hommes ont refusé catégoriquement. Ca ne vous rappelle rien ? 

Et c’est parti !

Rapidement, je suis soulagé quand je vois les deux mains se rapprocher pour les deux jeunes filles. Ouf ! Et là, je me lâche enfin. J’enchaîne instantanément en faisant du test des mains aimantées une induction (en rapprochant soudainement les mains et en disant « dors ! »). Rapidement, s’enchaînent les phénomènes hypnotiques : catalepsies diverses, amnésie… Et la jeune fille prend peur. Aie !
Elle préfère arrêter là l’expérience, et c’est son amie qui accepte de jouer le jeu à son tour. Je remercie encore une fois Karine de s’être prêtée au jeu, parce que c’est clairement elle qui a fait le spectacle. Catalepsie, amnésie du prénom, changement du prénom en « Pierre », avant d’enchaîner sur l’invisibilité. Et ce qui lui a le plus plu je crois, c’est de se retrouver dans la peau de sa star préférée Rihanna !
J’aurais souhaité que ce soit elle qui se retrouve sur le journal de la dépêche, mon seul regret. A défaut, elle repart avec un interrupteur imaginaire pour retourner d’elle même sous hypnose quand elle le désire.

Et merci à vous !

Tout ça c’est grâce à vous, alors merci !
Vous êtes aussi plus de 600 à avoir téléchargé « la voix de l’inconscient« . 

Et enfin, déjà plus de 120 membres sur le forum alors qu’il n’est ouvert que depuis tout juste une dizaine de jours.

Longue vie à la communauté Street Hypnose !

 


Voir l'auteur
8 commentaires
  • c’est genial, vive la street hypnose plu qu’a passer sur les chaines télévisés J-E. :)
    très beau blog très beau livre et un excellent forum.
    comme tu dit longue vie à la communauté Street Hypnose !

    Répondre
  • Benjamin_C
    13 juil 2012

    Félicitation à toi ainsi qu’à la demoiselle qui a accepté de se préter au jeu Jean Emmanuel!:)
    un pas de plus vers la démystification de l’hypnose :D
    Sans vouloir lancer la pierre j’ai en revanche l’impression que les journalistes semblaient plus interessés par leur papier que par l’hypnose non ? comment sont il entrés en contact avec toi ? :)

    Répondre
    • Jean-Emmanuel
      16 juil 2012

      Pour une fois, je pense qu’ils ont plutôt bien retranscrit mes paroles, et justement je trouve ça suffisamment rare pour être souligné !
      L’hypnose est bien démystifiée dans l’article. Et de peur de mal expliqué, ils ont même repris mot pour mot des extraits que je leur avais envoyés. Donc c’est du tout bon pour moi ;)

      Après, qu’ils s’en foutent de l’hypnose, ça les regarde. Tant qu’ils font bien leur travail :P
      Mais pendant la démonstration, ils étaient sur le cul ! ;)

      Répondre
  • Quentin Cottereau
    15 juil 2012

    Une vraie star ce JE ! ;-)

    A quand le spectacle ?

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>