Cadre

De Street Hypnose

Définition

l'ensemble des éléments qui déterminent les possibilités et les limites, physiques et psychologiques, lors de la pratique de l'hypnose.[1]

Le cadre en hypnose

Hypnose thérapeutique

Le cadre de l'hypnose thérapeutique est orienté vers la personne.

Le but étant d'aider la personne à trouver en elle les ressources nécessaires pour aller au delà de son problème.

L'hypnose thérapeutique n'a pas pour but d'être ludique ou spectaculaire.

Hypnose de rue

Le cadre de l'hypnose de rue est orienté vers la personne mais dans un but ludique et de découverte. Et de faire en sorte que la personne vive à fond l’expérience même si elle n'est pas très expressive.

Il ne faut pas voir l'hypnose de rue entre l'hypnose thérapeutique et de spectacle. En hypnose de rue, il n'y a pas de thérapie.

Les seuls attentes en rue sont celles où la personne veut vivre un phénomène pour s'amuser !

Hypnose de spectacle

Hypnose orienté publique.

La personne hypnotisée sert de support au spectacle. Elle n'a pas besoin de vivre à fond l’expérience mais d'être très expressive. (plus la personne réagira mieux ce sera)

Autre ?

On pourrait parler d'hypnose "pédagogique" ou de "coaching" par exemple, il y a pleins de manière d'utiliser les connaissances en hypnose dans de nombreux domaines. Chaque cadre ayant des objectifs et ses attentes.

Modification du cadre

Lors d'une séance, le cadre n'est pas complètement rigide. Il peut se modifier au fur et à mesure. Les modifications peuvent survenir à la demande du volontaire qui découvre graduellement les possibilités de sa séance. Le cadre peut également légèrement se modifier lorsque le rapport entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé change. Cependant, les premiers fondements du cadre ne doivent pas être changés pendant une séance sans l'accord éclairé du volontaire.

exemple:

  • si on est à l'extérieur il peut se mettre à pleuvoir ce qui aura probablement un impact sur la façon dont les suggestions peuvent être reçues.
  • l'arrivée d'une personne proche peut "inhiber" certaines personnes (ça peut être drôle de vivre des hallucinations devant ses potes, mais si une mère inquiète arrive pendant la séance, cela va peut-être changer la donne).

L’éthique

Une notion fortement liée à la notion de cadre est la notion d'éthique. L'éthique de l'hypnotiseur va rajouter des contraintes à sa séance pour plusieurs raisons :

  • Pour des raisons de sécurité

L’hypnotiseur peut se contraindre de rester près de la personne hypnotisée dans le cas où la personne chute un peu plus que prévu. Il peut aussi s'interdire certains phénomènes ou certains type de suggestions pour le bien-être du volontaire (et pour le sien aussi)

  • pour des raisons personnelles

Sans qu'il y ait de raison, un hypnotiseur peut se refuser certains phénomènes ou certaines technique parce qu'il n'a tout simplement pas envie de le faire.

exemple :

Plusieurs éthiques

Il est impossible de définir une éthique pour tous les hypnotiseurs, cela dépend de leurs attentes en tant qu'hypnotiseur et de leur définition de l'hypnose. Cependant il est possible de définir une base éthique selon l'utilisation faite de l'hypnose.

C'est le cas avec la chartre déontologique de street-hypnose ou bien le code de conduite de l'hypnose urbaine de Hno ou l'on retrouve de nombreux points communs (dans ce cas, pour l'hypnose de rue)

Importance du cadre pour l'hypnose de rue

Quelque soit l'activité utilisant de près ou de loin l'hypnose, le cadre a son importance ! On s'en rend très bien compte quand on le définit mal.

Problèmes d'un cadre mal défini

Au niveau légale

Un cadre mal défini peut avoir des conséquences pénales.

Au niveau de l’expérience de l'hypnotisé

Pour plusieurs raison, une utilisation mal habile des outils hypnotiques peut entraîner quelques troubles plus ou moins négatifs pour la personne hypnotisée.

  • Abréaction
  • Maux de tête/malaise ( par exemple lors d'un réveil trop rapide )
  • Culpabiliser le volontaire sur les échecs des phénomènes. (Quand il y a un report de la responsabilité de l'échec de l'hypnotiseur sur le volontaire )
  • Dégoût de l'hypnose.

Un hypnotiseur reste pour le moment un être humain capable d'erreur. Provoquer une abréaction, la création de sensation désagréable peut arriver même au plus chevronné.

Cependant, il ne doit pas arriver (et un bon cadre permet d'éviter 100% de ces erreurs) que la personne ait vécu une mauvaise expérience, ou se culpabilise de ne pas réussir à vivre un phénomène.

Quelques règles pour assurer un cadre saint lors d'une séance d'hypnose

  • Utiliser des fusibles
  • Proposer les suggestions comme des jeux
  • Ne pas forcer une suggestion qui n'est pas perçue comme ludique
  • Le volontaire a toujours raison.
  • Prioriser sa séance et non le publique et/ou les caméras.
  • En cas d'"échec" d'une suggestion, accepter de prendre la responsabilité.
  • En rue : ne pas trop dissocier, ne pas trop approfondir.

La spécification du cadre en hypnose de rue

Lorsque l'on propose une séance à d'autres personnes, le cadre n'est pas imposé uniquement par l'hypnotiseur.Le volontaire a aussi un rôle à jouer dans l'établissement du cadre de la séance.

L'hypnotiseur

L’hypnotiseur possède les connaissances, le savoir faire. Il joue le rôle de l'expert et ce qu'il va apporter va jouer un rôle important dans la séance.

Il va apporter ses croyances, définir des fusibles, répondre à quelques questions, etc...

Le volontaire

Le volontaire arrive avec ses propres croyances, alimentées par ce qu'il a pu voir à la télé, ou bien personnellement en thérapie ou en assistant à une séance de rue, etc...

Il a sa manière de concevoir l'hypnose et ses attentes lors de la séance. Il est important de garder en tête que le volontaire n'a pas nécessairement envie de vivre pleins de phénomènes ou qu'il se contenterait juste simplement d'un peu de détente/relaxation.

Il faut que la cadre respecte à la fois les attentes du volontaire, les attentes de l'hypnotiseur et l’éthique de base d'une séance d'hypnose de rue.

Source

Source externe


Source de Street-hypnose

charte déontologique de Street-hypnose