Résistance

De Street Hypnose
Milton erickson.jpg Ce bon vieux Milton Erickson vous prévient :
ceci est une ébauche d'article, il faut l'améliorer

un lien avec blocage

Une résistance à un effet ou phénomène hypnotique n'est pas qu'un simple blocage. L'hypnotisé va s'opposer (consciemment ou inconsciemment ) à la réussite du phénomène hypnotique. Les causes sont multiples et peuvent aussi impliquer l'hypnotiseur lui-même. Pour permettre de donner des réponses quant aux moyens à mettre en place pour que l'hypnotisé puisse vivre la suggestion, il faut d’abord essayer de regrouper différents types de résistances.

Les résistances au niveau de l'hypnotiseur

Création d'un cadre de séance.

Le cadre est le ciment de la séance. Un mauvais cadre de séance peut entraîner des résistances au niveau du volontaire, et de ce fait, que la personne ne laisse pas vivre complètement sa séance.

Par exemple ne faites pas de séance à un parent si son très jeune enfant est à côté. ( tout son provenant de cet être quadrupède est capable de stopper net une séance !). Bien soigner son début de séance ( faire un bon pre-talk ). Installer un climat convivial en adoptant une bonne posture

Adaptabilité

Un bon hypnotiseur se doit de s'adapter à son volontaire. Une séance d'hypnose n'est pas la récitation d'un script appris par cœur. Le volontaire ( surtout s'il vous a déjà entendu hypnotiser juste avant) risque d'être passif dans sa séance. Il n'aura pas compris comment s'accaparer la suggestion Ça ne fait pas "comme celui hypnotisé avant" etc...

C'est pour cela qu'il faut toujours être à l'écoute de son volontaire. Tout ce que vous dira votre volontaire doit être pris comme vrai. Et plus vous arriverez à pratiquer une écoute active ( on écoute, on questionne ,etc..) plus ce que vous dira votre volontaire aura un impact sur la séance.

congruence des suggestions

Il est important de rester congruent dans sa séance. Par exemple afin de faire une catalepsie comme la suggestion du bras qui devient aussi rigide qu'une barre de fer.

Si auparavant on a bien détendu tous les muscles de la personne, alors on augmente les chances de faire échouer la suggestion. Le bras sera détendu et le volontaire n'aura pas envie de le bouger.

Il faut aussi rester cohérent par rapport à votre volontaire ( plus on est capable de s'adapter plus on augmente ses chance de rester cohérent pour le volontaire. )

confiance en ses capacités d'hypnotiseur

"J'espère que je vais pouvoir t'hypnotiser cette fois" - "Touffe anonyme"

Il y a fort à parier que la volontaire en face de vous soit un moldu en hypnose. Sa seule connaissance repose sur les hypnotiseurs de spectacle aimant faire sensation. Vous êtes l'expert, vous êtes celui qui sait.

Même si vous débutez en hypnose, vous en connaissez plus que la personne en face de vous.

Plus vous serez à l'aise dans la peau d'un hypnotiseur, plus votre volontaire ressentira votre envie de partager votre passion et se laissera plus facilement aller dans sa séance.

Ne mentez pas sur vos capacités. Même si le volontaires n'y connaît rien, il pourra déceler des hics, des erreurs, des petits bafouillages.

Et s'il sent que vous lui avez menti, vous perdrez la confiance de votre volontaire.

Qui pourrait se mettre à refuser certaines suggestions.

Les résistances au niveau de l'hypnotisé

résistance consciente

Le refus

Certaines suggestions sont au niveau conscient. La personne refuse explicitement de vivre la suggestion. "à quel point ça t'amuserait s'il t'arrivait de ne pas pouvoir bouger ton bras pendant un petit moment ?" "Je ne sais pas j'ai déjà été hospitalisé pendant 4 mois et c'était pas la joie"

Même si le fait de ne plus pouvoir bouger son bras sous hypnose n'est pas pareils que d'avoir un accident grave (ou tout autre raison). La personne a fait un lien. Continuer quand même la séance en rassurant la personne(c'est comme un jeu très amusant etc...), on prend un énorme risque de continuer cette suggestion.

Dans ce genre de cas, on ne fait la suggestion;On passe à autre chose. On reste dans un cadre ludique !

Problème de croyance

"à quel point ça t'amuserait s'il t'arrivait de ne pas pouvoir bouger ton bras pendant un petit moment ?" "Je ne vaux pas perdre le contrôle de mon bras !"

"Pourquoi penses-tu perdre le contrôle de ton bras ?" "J'ai vu un hypnotiseur à la télé qui a dit que la personne ne pouvait plus bouger ses pied et il est resté coincé jusqu'à ce que l'hypnotiseur lui dit qu'il puisse remarcher."

La première chose est de s'assurer que le problème n'est pas trop personnel. Ici la personne s'est fait sa propre croyance avec les maigres informations (voir fausse) d'un hypnotiseur de spectacle à la télévision.

gérer la résistance

Dans ce cas, on ne remet pas en cause la croyance du volontaire, il a dit ce qu'il pensait et on doit respecter ça. On va juste compléter sa pensé et l'amener de lui même à modifier (ou non) On va recadrer.

Tu te rappelles ce qu'il ne lui a pas dit ? lui a t-il dit de manière claire qu'il pouvait remarcher de lui-même où le lui a-t-il cacher pour le
spectacle ?
-Je ne me souviens pas qu'il lui ait dit mais je ne me souviens pas de tout...
-Et maintenant que tu en a conscience, tu sais que tu peux arrêter ou continuer la suggestion. En plus je ne fais pas de spectacle, je suis là pour te    
faire découvrir l'hypnose et te faire passer un super moment !
Que penserais-tu de laisser à une autre partie de toi, une partie inconsciente que tu peux contrôler, tout le contrôle de ton bras ?
[...]


On propose de faire vivre la suggestion d'une autre manière, de s'éloigner au maximum de ce qui peut être bloquant pour la personne et d'aller dans son sens. On s'adapte, on garde le lien de confiance.

résistance inconsciente

Manque de confiance en soi

Si le volontaire a un manque de confiance en lui, il va mentalement se brider.

Qu'il ne vas pas être capable de faire quoi que ce soit de nouveau, même s'il en a envie.

Et s'il vit un phénomène hypnotique,il sera le premier à minimiser son exploit.

Le moindre échec peut les conforter dans leur croyance d'en être incapable.

Gérer la résistance

Pour aider ce genre de personne à vivre leur phénomènes, il faut utiliser les grands moyens :

le compliment

N'hésitez pas à complimenter les résultats qu'il arrive à obtenir. Dans notre société le compliment est rare,et en même temps, très apprécié !

Et plus tu imagines ce poids lourd et pesant dans ta main et plus elle va se laisser se diriger vers le bas

(dès qu'on commence à constater un phénomène inconcient)


Ressens-tu ce qui se met en place en ce moment ? Ton inconscient se débrouille comme un chef et c'est comme si il te montrait à quel point c'est
simple
presque comme s'il y prenait plaisir.
Et c'est grâce à toi que le bras peut descendre aussi bien de la manière la plus naturelle qui soit.
Tu te débrouilles super bien !"

et en cas d'échec ?

Là où on peut voir un échec, on eut aussi voir une personne capable de réussir à ne pas vivre un phénomène.

Et c'est super !

Il a fait exactement ce que vous lui avez suggéré en début de séance ( durant le pre-talk notamment )

Qu'il a la force en lui de choisir de vivre une suggestion est qu'il n'est pas esclave de l'hypnotiseur.

Pour gérer, il vous suffit de s'adapter et de proposer une nouvelle manière de vivre la suggestion.

manque de réceptivité

Le manque de réceptivité (à ne pas confondre avec la suggestibilité ) peut poser problèmes lors d'une séance d'hypnose.

Moins un volontaire se sent réceptif à l'hypnose, moins il s'investira dans la séance.

Notre réceptivité à l'hypnose (comme pour tout autre activité) dépend de nos envie, de nos humeurs, etc...

Cependant la réceptivité du volontaire dépend en grande partie de l'hypnotiseur. En effet c'est à l'hypnotiseur d'intéresser, d'attiser la curiosité, de créer l'envie de vivre une expérience hypnotique.

Et cela commence par un pre-talk adapté à la personne.

Par exemple:

Si la personne à quelques inquiétudes sur la perte de contrôle, rassurez la.

Si la personne à envie de se laisser aller de vous donner un peu de contrôle, respecter sa croyance dans un premier temps ,ensuite montrez lui que c'est elle qui a le contrôle. Il serait dommage de commencer une séance en cassant la magie...