Aller au contenu
Forum Street Hypnose

yengstro

Membres
  • Compteur de messages

    134
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    13

Tout ce qui a été posté par yengstro

  1. Bien sur que le 1er échange visuel avec une personne amène une impression. La 1ère pensée d'une personne sera différente si c'est ronald ou moi qui l'abordons. et on a tous un type de personne qui rassure ou pas. Mais dans les secondes qui suivent, quand tu commences à parler, c'est ca qui fera que tu vas rassurer ou non les gens. pas ton physique
  2. j avais écrit un truc, mais pas dans la bonne rubrique avant ca je vous répond: heyrin: ben du coup il intellectualise. il se dit ok là il veut essayer la confusion. et du coup, ben il n'est plus focus sur la confusion mais sur sa reflexion. La saturation fonctionne partiellement. il a toujours quelques chose qui le ramene à ici et maintenant. du genre tu lui dis de se concentrer sur sa respiration, le bruit que fait son coeur, des voitures de la rue.. ce que tu veux. et a la fin, il a fini par me sortir qu'il n'y arrive pas car il peut pas se concentrer sur ce que je lui dis
  3. me suis planté de sujet pour répondre.... ^^ n en tenez pas compte
  4. Une fois y en a un qui m'a sortie qu'il voyait plein de filles nues pousser contre ses mains.... ca l'a débloqué direct
  5. Saturation j'ai essayé. mais comme il connait les techniques, du coup il anticipe et ca fonctionne pas. La seule qui a en partie fonctionné, c'est la spirale vakog. J'ai tenté aussi la confusion. mais non plus. Dans le quart de seconde il comprend et se dit ok il essaie la saturation. Et du coup ca fonctionne pas. Le compliment? negatif pas envie? Si lui est plutot frustré justement de ne pas y arriver. Et l'inconscient est très ambivalent.... mais peut etre que @Bek Adé pourrait venir en parler lui meme?
  6. On a passé l après midi à essayer plein. De truc. Le coup de proposer l inverse ou même de ne pas proposer ça marche que pour les mouvements idéomoteurs. Catalepsie, sans induction ça marche pas. Mais essentiellement parce qu il intellectualise tout. Et en plus il part négatif. On a pas commencé que déjà il dit que ça va être compliqué ^^ Alors bon. Tu penses bien que l amnésie à froid, on peut oublier. Par contre le signaling marche très bien. Mais pour avoir essayé, ça fonctionne pour discuter. Mais pas pour essayer des catalepsie ou amnésie. Il refuse.
  7. Hello! Bon je viens vers vous pour notre ami bek ade. Depuis le tout début, on sait qu'il est pas facile. L'inconscient est très récalcitrant, quasi systématiquement il fait l inverse de la suggestion. Bon on arrive à quelques mouvements idéo moteurs, mais faut que ce soit lui qui décide ^^ Et concernant l'induction c'est très compliqué. Bek intellectualise énormément et de ce fait s'il connait l'induction, il ne part pas. Chaque fois que je le surprends, pas de souci. Il décroche et part en transe (légère). Mais s'il vous n'ait l'induction c est foutu. (C'est so
  8. Grossièrement, ca rejoint ce que je dis dès fois dans mon pré talk pour détendre l'ambiance. Que s'ils ne le veulent pas, je ne pourrais pas les faire courir tout nue sur la place. A MOINS que ce ne soit quelques choses d'habituel pour eux Ce que je veux dire, c'est que je pense qu'il est tout a fait possible de faire commettre un acte délictuel ou grave, si ce genre d'acte est habituel ou n'entrave pas les valeurs de la personne. C'est un peu spéciale à dire, mais je pense que suggérer le viol à quelqu'un qui est un adepte du viol et dont la morale est au plus bas, ne devrait pas
  9. Je n'ai, hélas, pas le temps ni la disponibilité psychique pour lire cet article ce soir, mais connaissant les TCC (thérapie cognitivo-comportemental) dans ma pratique infirmière en psychiatrie, je dis OUI. Les TCC sont un atout indéniable pour le patient. Il leur permet de travailler concrètement et avec des effets relativement rapide sur des troubles ou symptômes. De leur laisser une part active, contrairement aux psychotherapies. Et c'est un outil très polyvalent, qui aide dans beaucoup de domaine, tel que l education thérapeutique, la compréhension de la maladie, l'intêret de l'observance
  10. Oh noooon pas luiiii mais il me suit partout! Même au boulot! Sinon bienvenue parmi nous et par minette penses à t'enregistrer dans le groupe de street d albi (et toulouse si le coeur t en dis )
  11. yop! je serai là, mais pas avant 15h30. je suis en RDV a 14h30 :/
  12. Alors mon ressenti, qui releve plus de l experience relationnel que d'études cliniques, c'est qu'il y a les deux. Le syndrome dissociatifs (troubles du langages, bizarreris, etc...) mais ils sont naturellement dissociés. C'est à dire qu'ils ne ressentent pas leur corps et leur personnalités comme un tout. Nombreux sont ceux pour qui leur bras ne leur appartient pas, ou leurs organes. La nécessité de se '"remplir" car ils vivent un grand sentiment de "vide". On peut retrouver des phénomenes d'analgésies quasi permanentes (nombreuses blessures des doigts, des levres dû a cette perte de la notion
  13. Mais tout cela releve de la théorie, et je pense que seule une personne ayant une grande connaissance des pathologies psychiatriques, travaillant en institution et ayant beaucoup de bouteille, pourrait se lancer dans ce genre de choses.
  14. Je disais que la dernière des choses que j'ai envie d essayer dans ma vie, c est de ma synchroniser/ calquer sur un psychotique. Quand tu sais ce qu est la psychose et comment ils perçoivent la réalité, crois moi, tu n'en as pas envie et de facon générale, ce sont des personnes dont la structure de la personnalité fait qu'elles ne viendront quasiment jamais spontanément participer à des shows/ streethypnose etc... et encore moins se former à cela. Je ne dis pas que c'est impossible, mais juste très improbable... Concernant les aspects thérapeutiques, on pourrait imagine
  15. euh. alors la derniere des choses dans ma vie dont j ai envie c est de calquer un psychotique... Etre persuadé d'avoir mes jambes qui courent toute seule au bout du couloir, ou bien voir des cadavres par terre autour de moi, ou avoir des voix qui me parlent ou hurlent dans la tete... très peu pour moi. je developperai plus tard ici, ce que je pense qu'on pourrait "esperer" toucher/aider/soigner chez un psychotique.
  16. C'est difficile de se sentir crédible, même a 30 ans je te rassure, quand c'est les 1eres fois Tu peux tenter sur des proches, mais personnellement je trouve qu au début c'est plus difficile. A leurs yeux tu n'es pas crédible. Les inconnus, tu peux te délester du tract en te disant que de toute facon tu ne les reverra jamais, donc peu importe comment ca va se passer. après, pour ton jeune age, les 1eres fois tu peux y aller accompagné d autres hypno
  17. Hello, je déterre le sujet! est ce que quelqu'un ici ou en MP, pourrait me parler un peu plus de l'hypnose relationnelle, et s'il y a des possibilités pour apprendre ceci sans formation, si l'on est street hypno?
  18. oui, on parle bien de la même chose quand on dit induction c'est vraiment personne-dépendant en fait^^ Ca ne m'a jamais géné dans mon pré talk et les barrières que j'ai type faire la poule, perte de controle, je les contourne en general assez aisément. Mais je retiens ton idée pour les récalcitrant quand meme ca doit surement aider à l'acceptation Après j'ai les memes remarques que toi par rapport à messmer etc... comme je fais souvent l'induction en "cadeau" a la fin de la séance Mais j'aime bien les inductions. surtout avec les jolies filles elles restent
  19. non. effectivement, ce sera a tenter^^ de toute facon on a convenu de se faire des séances d'expérimentation ^^ ca s ajoutera a la liste
  20. Exactement! en fait, on entend partout la meme chose, mais au fond personne sait vraiment expliquer pourquoi...
  21. je connais l'effet inverse ! mon collègue qui tremble beaucoup tout le temps, ne tremble plus ou presque plus sous hypnose! et des fois l effet dure un peu derriere
  22. Pour quel raisons ne pratique tu plus d induction formelle en street? En tant que participant, j'adore. C'est un état qui me plait et dans lequel je ne trouve aucun équivalent. Et tout ceux sur qui j'en fais me disent plus ou moins la meme chose. il ressentent beaucoup de chose. je n'en fait pas forcement au debut ou au milieu de le séance. souvent je le garde en "cadeau bonus" pour la fin. mais c'est une chose que les gens ne vivront plus avant un moment s'il ne retourne pas voir un hypno ou s'il n'arrive pas à y retourner d'eux meme (ce qui est mon cas pour le moment :/)
  23. Bon je sais, la psychose fait partie des rares contre indication à l'hypnose. C'est vrai. Vouloir dissocier quelqu'un qui est déjà dissocier à mort... quel idée! Et en fait, si dissocier quelqu'un de dissocier le réassociait? Bon j'arrete mes bétises et j'explique mon questionnement Je suis infirmier en psychiatrie. Les personnes souffrants de schizophrénie, bi polarité, psycho-déficitaire etc... j'en ai 23 tous les jours avec moi au boulot. et je me demandais très sérieusement qu'est ce qu'il se passerait si on hypnotisait un psychotique? Hormis la con
  24. Ma 1ère fois, c'était avec une jolie brune. on était dans ma chambre et.... ah merde, pas cette 1ere fois la! désolé euh donc, ma 1ere hypnose, c'était en formation avec jean emmanuel, notre gourou, guide et maitre spirituel (ca fera 5€ pour le léchage de bottes ) . on devait s entrainer entre nous avant d aller dans la rue, manque de pot je le fais sur mon collègue qui devait faire partie des 5% de la population chez qui il faut du temps pour franchir certaines barrieres sinon ma 1ere vrai séance, bah c'était une demoiselle d environ 20 a
  25. En fait je pense que c'est plutot d'ordre biologique. Ca depend du stade de sommeil auquel tu te trouvais au moment du réveil. Il est probable que les fois précédentes tu étais en sommeil léger (50% du temps de sommeil) alors que là tu étais en sommeil profond ou paradoxal . enfin c est mon explication...
×
×
  • Créer...