2 2
GaëtanCo

Catalepsie plus facile, une croyance limitante?

Recommended Posts

C'est très intéressant Gaëtan. Quelle hallucination as-tu fais passer ? Comment l'as-tu amenée ? Peux-tu faire un petit CR (as-tu fait une induction, un pretalk...) ?

 

Pour aller dans ton sens, je te recopie ici un passage de l'article de Kev Sheldrake sur l'AIM :

 

 

Bien qu’il soit communément admis qu’on puisse se référer à une suggestion de retombée de bras comme étant « facile » et à une suggestion d’hallucination de voix comme étant « difficile », en réalité il serait plus facile de plutôt les désigner comme « communes » et « rare ». Il y a bien peu de raisons de suggérer que la suggestion d’hallucination des voix soit plus difficile pour un sujet qui en est capable, mais ces sujets semblent relativement rares.

Au lieu de cela, l’idée selon laquelle des suggestions seraient faciles ou difficiles fait davantage sens pour l’hypnotiseur que pour l’hypnotisé, la « facilité » perçue n’étant pas autre chose que la fréquence avec laquelle ces suggestions sont réussies. Autrement dit, les suggestions qui ne trouvent une réponse qu’en de rares occasions sont considérées par l’hypnotiseur comme plus difficiles que celles qui trouvent une réponse la plupart du temps, mais ça n’a rien à voir avec la difficulté qu’éprouve le sujet quand il prend la suggestion.

Il est important de noter que les suggestions les plus rares ne sont en fait pas plus difficiles pour l’hypnotiseur ; c’est juste que les sujets qui en sont capables sont moins fréquents. Il est littéralement aussi facile de suggérer « je suis invisible » que de suggérer « ton bras est lourd » ; si vous ne l’avez pas essayé, faites-le. Vous pourriez être en train de le suggérer à un sujet capable, et les résultats seraient incroyables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors en fait je n'ai pas fait de CR complet des séances, tout simplement parce qu'elles n'étaient pas si différentes des séances habituelles. J'ai fait un bon pré-talk à chaque fois (les deux dernières étaient ensembles d'ailleurs je n'ai eu à faire qu'un pré-talk) durant lequel j'ai commencé à parler de la difficulté à vivre la catalepsie, et de la facilité de l'hallu.

 

Alors pour la première séance, j'ai ensuite fait un test de réceptivité livres et ballons, qui a été très concluant, donc j'ai fait l'induction livres et ballons, puis un bon approfondissement/relaxation, pour faire un ancrage de réinduction. Ensuite, sortie de transe et mini-feedback.

 

Après, on choisit de continuer sur un truc très facile : une petite hallucination  :D . En transe, je lui ai demandé d'imaginer son animal préféré, de le détailler, de sentir sa maint le caresser, etc ... et je lui ai dis qu'en reprenant conscience il allait toujours voir cet animal, pouvoir continuer à le carresser, etc, et en effet, il avait à côté de lui son chien qu'il avait laissé chez lui, il a trouvé ça super et a joué deux minutes avec avant qu'on continue.

 

Du coup après, on a éssayé quelque chose de beaucoup plus dur : une cataleptsie :P !!!

Et comme par hasard, une simple catalepsie des mains a vraiment eu du mal à passer, on a dû faire 3 essais avant qu'il arrive à vivre la catalepsie pleinement.

 

Je détaille pas plus les deux autres séances, elles ressemblaient assez, et étaient pas vraiment exceptionnelles, et de toute façon je dois aller en cours, je verrais si j'ai un peu de temps ce soir de faire un compte-rendu plus complet ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de niveaux de difficultés dans les phénomènes hypnotique.

On a tous des croyances.

 

Après il y a des croyance

"Parce que c'est comme ça" ou on se limite sans savoir pourquoi.

"Ta gueule c'est magique" ou on sait pas pourquoi ça fonctionne mais ça fonctionne.

 

Ce genre de croyance nous empêche d'aller plus loin.

 

Ensuite il faut accepter de n'avoir que des croyances (même ce qui nous paraît évident)

Par définition une croyance est incomplète, elle est faite pour poser des bases de compréhension de quelque chose qui nous dépasse.

Avoir des croyances nous permet également de nous canaliser, à aller droit au but qu'on se fixe.

 

Mais pourquoi as-t-on plus de mal avec certaines suggestions ?

 

Une piste:

 

-Combien de suggestion différente êtes vous capable de faire pour suggérer une catalepsie ( combien de mécanique différente)

-Posez vous la même question pour les amnésies.

-Posez vous la question pour les hallucinations ;)

 

Et belle initiative ! c'est en testant qu'on peut mieux se faire une meilleur idée ( à condition d'avoir un gros échantillon de test ! )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me souviens d'un type qui commençait ses séances de street par une hallucination négative, il avait de bons résultats :3

Y'a pas d'ordre de difficulté dans les suggestions, que se soit en hypnose de rue ou ailleurs... quelques fois, plus c'est "gros" et plus ça marche.

Pourquoi avoir des pieds collés au sol par une force invisible serait plus surréaliste que de voir passer Daniel Radcliff poursuivre un vif d'or à cheval sur un balais volant ?

Par contre, il y a des réponses hypnotiques de plus ou moins bonne qualité, typiquement pour reprendre l'exemple de la catalepsie, celle qui "colle" à moitié, ou l'hallu qu'on ne voit pas vraiment mais qu'on imagine très fort...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Ma croyance est qu’il n’y a pas de niveau de difficulté dans les suggestions.

Par contre, ma croyance est que certains volontaires ont besoin d’un convincer pour pouvoir se laisser un peu plus aller au début. Pour ceux là, les doigts qui se rapprochent sont très bien, la suite logique que j’y vois sont des catalepsie. D’où, pour ces volontaires, une séance avec d’abord des catalepsies (et j’enchaine avec ‘et maintenant que tu as pu tester certains effets hypnotiques, veux-tu en essayer d’autres qui vont utiliser ton imagination et non plus tes muscles’.

De même pour un pause/lecture je pense que pour certains c’est mieux d’avoir testé une amnésie un peu avant, cela me parait plus fluide sans que cela soit indispensable.

Inversement, une hallucination Harry Potter, via l'image de la pensine par exemple, va pouvoir amener de manière fluide une amnésie par exemple (donc amnésie aprés hallucination)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une fois en discutant avec un pote je lui ai fait avoir une amnésie direct... Je pense donc qu'on peut commencer par ou on veut du moment ou on arrive à amener la personne dans les bonnes conditions, et que bien entendu la personne ce laisse aller... Après j'aime beaucoup commencer par la cata car ça donne une preuve physique pour la personne, un bras qui ne peut pas ce plier c'est quand même vachement impressionnant pour une personne qui découvre et on lui dit " Tu peux faire encore plus avec ton imagination... Tu veux que je te montre?" ça passe tout seul je trouve ça donne envie d'aller plus loin... En tout cas ce post est très intéressant :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sujet très intéressant Gaëtan ! Il faudrait que je test ça aussi.

 

Mais effectivement tout est une histoire de croyance et il n'y a pas de suggestion plus difficile qu'une autre, ça vient aussi de l’interprétation de ton volontaire.

 

J'ai pu faire 3 séances d'hypnoses dans un même groupe, la personne sur qui la catalepsie fonctionnait le plus était très bricoleuse, l'histoire de la glue extra-forte fonctionnait super bien ! Alors que la catalepsie ne fonctionnait pas sur mes 2 autres volontaires mais l'amnésie du prénom si.

 

Après la question qu'il faut se poser c'est : est-ce que ta croyance t'empêche de faire certaines suggestions à ton volontaire ? Apparemment non. "Casser" cette croyance te permet surtout de varier tes routines et ça c'est déjà pas mal !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey ! Relis le livre, je n'affirme rien. Je dis simplement que pour optimiser ses taux de réussites, quand on débute, il est préférable de suivre un cadre. Et je propose ce cadre. Si vous vous forgez des croyances à partir de ce cadre, ce n'est pas ma faute hein :P

Si dès le début je vous dis : "l'hypnose, il n'y a pas de règles. Tout est permis." ça va bien vous avancer pour apprendre...

 

J'ai beau avoir écrit la voix de l'inconscient, je commence des fois par des phénomènes plus complexes qui me paraissent plus adéquats. Avec une infirmière par exemple, cela ne me dérange absolument pas de commencer directement par une analgésie. Mais parce que je sais où je vais, et que je sais que je ne vais pas me planter. Qu'au pire, ce sera juste un peu plus long pour obtenir une belle vraie analgésie bien efficace.

 

Je rejoindrais koko en disant qu'en réalité ce n'est pas tant une affaire de phénomène, mais d'intensité de phénomène. Quand on arrive à peine à avoir une catalepsie du style "j'ai pas envie de bouger, mais je sais que je peux à tout moment. J'ressens aucune force ou résistance, j'suis juste bien comme ça", là franchement je vous mets au défi d'avoir une hallucination derrière qui soit d'une intensité du style "OH PUTAIN JOHNY EST LA C'EST TROP OUF !!" avec juste une suggestion directe sans avoir travaillé plus avec le volontaire.

Ca, c'est ma croyance :P

 

Augmenter l'intensité d'un phénomène, ça se travaille...

Là où le bas blesse, c'est que pour la plupart d'entre-vous, si la personne ne bouge pas ses pieds, c'est que la catalepsie des pieds collés est passée. Alors que pour moi, ce qui est le plus important, c'est le feedback que va me donner le volontaire derrière pour mesurer subjectivement l'intensité de la catalepsie.

 

Pour finir, avoir une hallu du style "j'le voyais pas vraiment, mais je réagissais comme s'il était là" dès le début d'une séance, cela ne me paraît pas fou du tout. Par contre, là où le talent de l'hypnotiseur joue, c'est pour petit à petit amener la personne à vivre "OH PUTAIN IL EST VRAIMENT LAAAAA !".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas bravo à Gaëtan qui à su remettre en cause une de ses croyances et de nous partager ici ses résultats !

 

Bonne maturité pour tes 15 ans :)

 

Ce qui m'amène aussi à te féliciter pour le soin que tu accordes à l'orthographe et à la formulation, là aussi ont peut y saluer ta maturité ;)

 

(PS : un exemple à suivre :P)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toi t'es mort mon J-E, la prochaine fois qu'on se voit planques toi  :D

 

Mais tu m'as fais bien rire car j'apprécie bien ce petit jeun's, être comparé à lui ça me fait plaisir si je pouvais avoir la maturité de ces 15 ans car à son âge j'étais encore plus couillon qu'aujourd'hui.

 

Je te pardonne si à la prochaine tu me fais une séance avec comme suggestion " tu es Gaëtan fais comme-si tu avais 15 ans"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gaëtan, t'as l'air d'être un petit bonhomme malin, profites-en et cherche, expérimente, invente, lis autant de bouquins que tu peux !

 

Commencer l'hypnose à quinze ans seulement, avec toutes les ressources dont on dispose maintenant, c'est une chance formidable.

 

-----

 

Voilà c'était un message de papy iago, qui aurait bien aimé découvrir l'hypnose un peu plus tôt, quand il avait encore tous ses neurones en forme  :D  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ronald, tu étais encore plus couillon quand tu étais jeune (le siècle dernier...) je n'imagine même pas comment tu devais être :P

Bon sérieusement, c'est clair que je me sens vieux, quand je vois des plus jeunes streeter sur paris.

Qui m'offre un déambulateur pour ma prochaine sortie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gaëtan, t'as l'air d'être un petit bonhomme malin, profites-en et cherche, expérimente, invente, lis autant de bouquins que tu peux !

 

Commencer l'hypnose à quinze ans seulement, avec toutes les ressources dont on dispose maintenant, c'est une chance formidable.

 

-----

 

Voilà c'était un message de papy iago, qui aurait bien aimé découvrir l'hypnose un peu plus tôt, quand il avait encore tous ses neurones en forme  :D  

Les neurones plus en forme durant la jeunesse, ça c'est une croyance limitante ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2