Les conditions de sécurité

De Street Hypnose
Bweee.jpg Le jeune street-hypnotiseur vous prévient:
je n'y vois pas grand chose à cet article il faut améliorer sa syntaxe

Bien que l'hypnose ne présente pas de danger en soi, il faut au cours d'une séance toujours faire attention à la sécurité de son volontaire. Certains volontaires très suggestibles ou avec une imagination débordantes peuvent avoir des réactions surprenantes. Il faut donc toujours veiller au bien être de son volontaire. Attention aussi aux abréactions que peuvent survenir de la part de n'importe quel volontaire.

De plus il faut aussi faire attention au bien être physique de son volontaire. Une catalepsie peut être agréable à vivre pour le volontaire, mais la laisser durer trop longtemps peut devenir douloureux. Une expérience souvent présentée en hypnose de spectacle est la catalepsie totale du corps. L'hypnotiseur fait alors installer l'hypnotisé sur deux tréteaux, puis un spectateur vient s’asseoir sur lui pour tester "la solidité" de cette suggestion. Même si l'effet peut sembler plus ou moins impressionnant, il peut être dangereux pour le volontaire. En effet le corps humain n'est pas fait pour porter sur ses abdominaux rigides un autre corps. Cela peut aussi être dangereux si la personne hypnotisée n'est pas suffisamment musclée, cette expérience peut lui causer des problèmes de dos.

Autres problèmes auxquels il faut prêter une attention particulière : les chutes. Celles ci peuvent avoir lieu le plus souvent au moment de l'induction. Une façon d'éviter les chutes, et qui fonctionne plutôt bien est de préciser à son volontaire de "rester bien debout sur ses appuis" : c'est un fusible. Pour autant, certains volontaires, parfois conditionnés par l'image qu'ils ont de l'hypnose, chuteront malgré ce fusible. Il faudra donc, au cours d'une séance, toujours être prêt à retenir un volontaire qui chute.