QuantumJumper

Membres

Tout ce qui a été posté par QuantumJumper

  1. QuantumJumper

    Hypnose tactile et contact

    Merci de vos réponses, un peu de pertinence pour me guider dans l'inconnu, ça fait du bien. Après même si ça peut-être une marque de respect le fameux " c'est ta croyance ", la plupart du temps ça ressemble plus à une mise de l'idée à la corbeille sans jamais prendre quelques secondes pour y réfléchir, et c'est dommage, je rejoint Agraf là-dessus. Pas la peine que je me lance dans le débat sémantique, je rejoint toutes les idées évoquées ici et j'ai pas vraiment le niveau pour apporter quelque chose de nouveau. Question expérience, le fameux test des doigts qu'on essai de garder serré sans contact avec soi (deux fois pour calibrer), puis avec. Testée sur 11 personnes, le résultat est le même pour tout le monde : l'augmentation de la difficulté pour séparer les doigts de la personne est clairement significative, et en plus l'effort déployé semble moins important. Pour éviter de biaiser le test, je n'ai absolument pas prévenus de ce qui était censé se passer. J'ai ensuite tester avec l'idée de points comos avec 6 de ces personnes, sans auto-contact (ou connexion d'après Pank), les résultats sont encore plus probants. Je pensais que l'effet était principalement psychologique, mais avec la vidéo Point Comos Vs Soulevé et Vs Poussée, et avec l'induction par contact, là rien je pense qu'on met le doigt sur quelque chose d'assez inédit. Pour ce qui est de l'induction par contact, j'ai essayé sur un pote qui devient petit à petit hypnotiseur lui aussi, et il a lui-même essayé sur moi. J'ai même essayé sur deux autres volontaire, un très réceptif et l'autre maniaque du contrôle. Il s'agit juste de toucher la personne, de " se connecter " (de se toucher) et penser très fort à ce que l'on veut induire chez l'autre, à savoir une transe ici. Verdict : entre 30 s à deux minutes pour induire une transe, le premier est partis assez loin tandis que le deuxième n'a d'après elle rien ressenti de spécial quand on en a discuté au feedback (ça m'a plutôt surpris elle semblait être en transe moyenne), elle a tout de même jouer le jeu et j'ai obtenus une bonne analgésie en la suggérant de façon classique. J'ai également suggéré un changement de langage au premier qui n'est pas passé du premier coup, alors plutôt que d'essayer une méthode " verbale " j'ai préféré me taire et utiliser un contact connexion, en l'imaginant parler espagnol/italien, et une fois que je pensais cela suffisant, je lui est juste posée une question type " ça va ? " et ça a marché. Après je pense qu'il y a beaucoup à faire mais j'ai peu d'entrainement, à travailler.
  2. QuantumJumper

    Somnambulisme

    Idem, je dirais que c'est un état où la personne ne différencie plus le phénomène hypnotique de la réalité. Mais en soit, tu peux attendre des phénomènes presque aussi intensément vécu, sauf que les personnes auront vraiment compte que c'est de l'hypnose, que sa défie un peu leur notion habituel de réalité, ils en seront conscient, contrairement à un état somnambulique, donc tout dépends de ce que tu recherche. Après, c'est vrai que certaines sont plus douées que d'autre pour l'atteindre, mais c'est comme l'hypnose, le vélo, comme tout : avec de l'entrainement, on arrive à tout. Et trouver cette commande chez la personne et lui permettre de l'activer, c'est pas toujours évident, et il a quelques inconvénients à cet état. A voir en fonction de ce que tu veux faire faire.
  3. pffff ahahahaha merci pour ça, j'ai bien ris
  4. tout comme la reproduction des loutres de Laponie
  5. QuantumJumper

    Tu fais trop d'hypnose quand....

    Tu fais top d'hypnose quand un mec clame que l'hypnose est bidon et qu'en activant l'ancrage de rire de la fille juste dérrière lui il fais un mouvement perpétuel (répète pendant 5 minutes : " c'est incroyable, c'est incroyable " pour toute réponse) je vous laisse imaginer sa réaction après une augmentation du toucher et une synesthésie toucher/équilibre
  6. En effet, l'anesthésie est une suggestion que je fais très souvent aussi, elle permet vraiment au gens de prendre conscience de la dimension utilitaire de l'hypnose. De plus c'est la seule suggestion qui prends dès le premier essai à tout les coups (il ne m'est arrivé qu'une fois de suggérer une anesthésie et d'obtenir une analgésie dès le premier test de la suggestion). Il y en a des tonnes, mais comme j'ai l'habitude d'utiliser une " salle des commandes ", une représentation d'un endroit où accéder à toutes les fonctions de son cerveau, je demande au volontaire de chercher la commande douleur, et de la couper (ça peut-être un levier, un bouton, un engrenage, un caillou, un poney, qu'importe, il faut juste une symbolique de commande) Une qui est très utilisé dans des arts de vivre en orient est celle d'agiter ses mains autour d'une sphère imaginaire pour créer une boule d'énergie, et de la déplacer le long du corps à une zone douloureuse Tu as aussi la technique, mon doigts ou mon stylo devient une seringue anesthésique Le tout est de trouver une métaphore qui parle et qui rende l'hypnotiseur le plus convaincant possible, il faut qu'il y croit pour que ça marche. Où alors tu trouve la métaphore qui parle au volontaire, à toi de voir
  7. QuantumJumper

    Ahhh l'ancrage...

    Bah.... en fait je ne l'ai jamais testé sur quelqu'un d'autre, mais lors de mes séances d'auto-hypnose, mon dialogue interne marche par symbolique, c'est très représentatif, en clair c'est un peu comme si je vivais un film. Je procède toujours par Quantum Jumping (comme je vois que t'aime bien Pank t'as dus en entendre parler), et au bout d'un certains nombre de séances, ce que je pense être comme une représentation d'une partie mon inconscient prête à dialoguer (genre de scientifique rouquin) a commencé spontanément a me donner des sortes d'outils qui quand je m'imagine les utiliser (hors transe aussi) me permettent de faire une augmentation d'un sens ou une catalepsie légère par exemple. Une simple métaphore de "seringue électronique " agis comme un ancrage cataleptique, pour en créer une ou la défaire. Mais c'est quelque chose d'assez troublants, je suis un peu en terre inconnue quand je test ces " outils ". Le truc est que j'ai jamais eu à les ancrer et ils marchent comme si ça faisait partie de moi, du coup je suis un peu réticent de leur usage, surtout qu'à part la seringue cataleptique, je n'ai testé qu'une seule fois les autres, ce n'est pas des choses avec lesquels je suis familiers. Je suis même un peu craintif d'en utiliser certains en ce moment, pour une raison que j'ignore, ça fait quelque jours que je ne fais plus d'auto-hypnose à cause de ça. Ma réaction me rappelle un celle de Mind Walker après coup quand il avait testé la décorporation, sortir de la zone de confort d'une personne, d'inconfort même et d'aller plus loin, c'est quelque chose de délicat. De la bienveillance et de la progressivité à tout prix, pour que l’expérience soit plaisante, ou au moins pas désagréable. Je suis le premier a vouloir expérimenté, tout testé, vouloir fouiner en profondeur avec l'hypnose, mais le respect de la personne passe avant tout, alors que dire en auto-hypnose quand j'ai un frein pour essayer tel ou tel choses. Donc désolé de ne pas pouvoir t'aider, mais je n'en sais rien. Ça m’aie arrivé de faire du quantum jump pour me poser des questions sur tel ou tel chose en hypnose (pour essayer de faire une décorpo notamment, je n'ai jamais réussi), j'avais en tête un jour de tester à quel vitesse et comment pouvait-on créer une catalepsie en s'entrainant, je n'ai pas eu le temps de réfléchir là-dessus que mon inconscient m'a donné la réponse. Je me demandais comment augmenter un de mes sens, une métaphore pour d'augmenter mon écholocation m'a été donné par cette représentation de mon inconscient quand je lui ai posé la question. Pareil pour le reste, c'est venu tout seul, j'ai pas la moindre idée de comment faire. On peut toujours en parler sur le TS si tu veux, mais à l'heure actuelle je ne te serai pas d'une grande aide
  8. QuantumJumper

    Ahhh l'ancrage...

    Ben déjà, si on pose un mot avec sa définition, c'est pour éviter entre autre que chacun viennent y mettre sa sauce. Bon dommage, en hypnose, ça rate presque tout le temps. Un ancrage (c'est censé être universel, mais c'est dévié de la vision que j'en ai), c'est une connexion entre un stimuli, généralement sensoriel (toucher sur l'épaule, mots, claquements de doigts, etc), et un l'activation de l'une des nombreuses commandes de notre cerveau, comme par exemple la mise dans un état (fou rire, transe, etc), la réalisation d'un phénomène hypnotique (cata, amnésie, hallus, etc) de tel sorte que si tu perçois le stimuli, la commande s'active. Ça s'apparente à du réflexe conditionnée, ça en ai peut-être, ou l'inverse. Sauf qu'on peut utiliser un déclencheur autre que sensoriel, et là ça devient encore plus surprenant (l'imagination par exemple). Il me faut encore tester et expérimenter là-dessus, mais il semblerait qu'on peut créer des déclencheur d'ancrage par imagerie mentale (j'en ai 4 d'ailleurs), encore faudrait-il voir si ça tient vraiment l'ancrage, ça demande quelque test.
  9. QuantumJumper

    Compte rendu 1ere séance avec neuneutrinos

    Génial, beau boulot à vous deux. Pour ce qui est des phénomènes sans transe Cati, on est aussi bien capable d'en avoir avec que sans. Seulement certaines personnes bloquent un peu sur un phénomène si tu ne fais pas usage d'une transe légère, ou plus poussée même. Bien sur tu peux arriver au phénomènes, il y a tellement de moyen, mais en fonction du temps que tu veux y consacrer et l'envie de ton partenaire, n'hésite pas à prendre le chemin le plus court. Pour avoir fait mes premières séances en transe sans induction, puis en ayant chercher une hypnose en absence de transe autant que possible (histoire de chercher la limite d'un besoin de cadre et de préparation), je te recommanderai de plutôt jongler avec les différents états. Je perdais parfois pas mal de temps à mes débuts à faire une transe qui ne servait à rien pour réussir mes phénomènes, et par la suite parfois je m'obstinais à garder le volontaire hors transe, alors qu'une simple induction m'aurait raccourcis le temps nécessaire pour chaque phénomène par deux. A toi de tester en fonction de ton volontaire, de tes envies, de ce que tu sens le plus efficace. Tu te feras vite ta propre idée, mais si j'ai un conseil à te donner : ne restreins pas ton hypnose pour une histoire d'état
  10. QuantumJumper

    Best-of des volontaires inclassables

    Toute ces histoires ça m'a rappelé ma deuxième sortie. Pour poser le décors, j'étais tout seul et je ne fonctionne pas à la pancarte, j'accoste les gens, ça m'empêche pas d'avoir parfois de drôle de numéros, même si je trouve la " clientèle " globalement plus intéressées de cette façon. Bref, à l'instant, je vais voir un couple tranquillement allongé dans l'herbe, tout comme un tas d'autres personnes autour, à 5m de la plage. Je me dis qu'ils sont détendus, prêt à discuter, dans la trentaine. Je les accostes, je parle un peu avec eux, ils m'expliquent qu'ils sont très croyants, alors j'essaie au maximum d'être diplomate, que ça n'interfèrera pas dans leur croyance, que se l'on ira pas plus loin que ce qu'ils souhaitent. Pas très convaincu, je m'entends à ce qu'ils m'annoncent leur envie d'essayer : " ééhhhhh viens voir, il va t'hypnotisait " Le vlà qu'il se met à crier vers les gens environnants, et là toutes personnes dans un rayon de 15 mètres sur la pelouse se lève et font un cercle autour de moi en me parlant de l'amour de Dieu. Ouais, des témoins de Géova venu me prêcher la bonne parole, de 10 à 80 ans. J'essaie de parler un peu avec eux, mais même la gamine du groupe m'explique que je suis la voie du mal, que le diable va corrompre mon âme. Je les ai laissés en les saluant poliment, non sans leur préciser que j'étais heureux d'avoir découvert l'hypnose, aussi " satanique " soit-elle. Et que si leur foi était si forte, qui prennent le temps de jeter un œil aux avis des " mécréants "
  11. QuantumJumper

    Devenir Hypnothérapeute

    Je n'y connais rien, mais de ce qu'on m'a dit des DU, c'est comme beaucoup de formation traditionnelles " d'hypnose médicale " à savoir apprendre à faire une induction en une heure..... A chaque fois que je compare des échos d'hypnose médicale à ceux de formations privés, il y a pas photos, on tire la chasse sur le DU. Après c'est juste une impression fait à partir d'avis des un et des autres, je n'ai aucune expérience dans l'un et l'autre
  12. C'est devenue presque habituelle de faire des augmentations sensorielles et des synesthésie dans mes séances, surtout que c'est le type de phénomène qui marche le mieux quand j'ai pas envie d'insister sur une cata ou une amnésie en hypnose sans transe (j'en suis à une petite dizaine) Bref trois séances où je propose et suggère une augmentation de la vue aujourd'hui pour mon deuxième jour de fac : Volontaire 1 Après mouvement idéomoteur, catalepsie, amnésie le tout raté (aucune tentative de contournement, le volontaire voulant directement essayer les phénomène sensoriels, je suis allé à l'essentiel), je balance en AIM (qui fait des miracles avec les réfractaires) une anesthésie : ça passe comme papa dans maman, je vais chercher plusieurs point douloureux, aucun effet. J'enchaîne alors avec une synesthésie ouïe/goût qui ne prends pas, là encore je pourrai insister mais comme on a parler de changement de sens kinesthésique (il est praticien de Staff) qui pourrait l'aider, j'ai plus envie de faire dans l'exotique. Ouïe/équilibre, ça semble bien plus drôle, et là le résultats est vraiment étonnant : certains bruit le font tanguer, d'autre se précipiter vers le sol, d'autre le font se redresser, c'est vraiment drôle. J'ai du jouer avec ses sens pendant près de 30 minutes avec des augmentation/coupures et des synesthésie multi-modale les plus bizarre les unes que les autres, vue/ouïe/proprioception par exemple, sa position du corps lui faisait voir des points de couleur qui se déplaçaient et ondulaient selon les bruits qu'il entendait. En fermant les yeux je vois qu'il part petit à petit en transe légère, alors je lui fais faire une augmentation d'écholocation : il a réussi à m'indiquer où était une chips sous une table sur laquelle quelqu'un avait marché..... Encore plus surprenant, je lui fait faire une augmentation de... je sais pas trop en fait, combo électroception et magnétoception, avec l'autre non dissipée, bref je lui ai suggéré qu'il serait capable de distinguer les mouvements et la position de tout ce qui l'entourait dans l'espace : les yeux fermés il m'a mis la piquette, il m'a indiqué des trucs que visuellement je n'avais même pas remarqué, il a été capable de tout me décrire de façon bluffante. Une petite Esdaile pour la route (j'abrège un peu) Volontaire 2 : Bah là tout passe dès le mouvement des mains aimantées réussi, bien qu'un peu long et m'ayant demandé un peu de soin. Après quelque réjouissance, je lui propose de le guider pour augmenter un sens, l'appel est sans attente et déterminé : " la vue " Là apparemment grosse surprise, il ne dit presque rien, je le pense partis en transe. Pas du tout, il est juste dans une intense contemplation de ce qui l'entoure, quand je lui demande comment il le vit : " les ombres ce voient un peu mieux, mais c'est peut-être un effet du soleil, ça a l'air de changer quelque chose mais je sais pas trop, j'ai l'impression que c'est naturel " " Bon ben on va couper l'augmentation pour voir la différence " " Oh c'est tout flous ! Mais il y a pas de couleur ! Et les détails sont pourris " " On la remet ? " " Ouais direct ! ". Très contemplatif et émerveillé encore, " alors ? " " On dirait que tu m'as installé la HD " On compare plein de chose et apparemment il distingue beaucoup mieux les silhouettes, les contours, les ombres, les formes, les couleurs, tout est plus contrasté, plus brillant, plus marqué, il voit plus de détails. " C'est comme si j'avais une vue dégeulasse et que là elle est bonne, c'est comme passer de 360p sur youtube à 1080 en 60 fps " Me viens alors une idée qui ne met jamais venus : " tu veux le garder " " ben évidemment " J'ancre un déclencheur On/Off, il préfère garder le garder sur On évidemment, de là des synesthésie qui marchent d'enfer et autres réjouissances. Je peux voir dans son regard tout au long de l'après-midi que j'ai changé un pan de sa vie, il est fort probable qu'il devienne streeteux d'ici quelques jours Volontaire 3 : Son pote ayant assisté à la scène me demande plus tard de lui " installez la HD, ça à l'air génial " Mouvement idéomoteurs long mais on en arrive au bout, besoin d'un rapide contournement pour la catalepsie, pour l'amnésie, bref. De là augmentation de l'ouïe, il a été capable de me sortir des sons qu'il entendait distinctement, à facilement 60 mètres au niveau visuel (je ne l'entendais pas bien sur). Il entendait presque tout dans un rayon de 30 mètres, il a réussi à entendre une converstation à cette distance et a même deviner qu'une jante d'un évlo qui passait été voilée (30 secondes plus tard le " cycliste " s'arrête pour retourner son vélo et constater au bout de 5 min que sa jante est en effet voilée), et le pire de l'histoire est qu'il n'avais pas vu le vélo au début (caché par les bâtiments). De là un peu le même topo que le volontaire précédent pour l'augmentation visuelle. Quelques synesthésie aussi, bref il se retrouve à rire devant l'audition d'une chauve-souris et voir bien mieux que moi (je pense avoir une bonne vue, j'ai 10 dixième à l’œil gauche et 11 à l’œil droite) pour le restant de ses jours (au cas où ça se dissipe il a un ancrage). Il semble aussi avoir une augmentation énorme en terme de portée de son écholocation. Pour avoir moi-même testé ça, l’augmentation sonore amplifie encore plus le phénomène. Du coup je me retrouve, autre l'après-midi génial, les rencontres, etc, avec deux futurs streeteux en full HD stéréo. Un résumé : j'adore l'hypnose
  13. QuantumJumper

    State or not state ?

    Camarades hypnotiseurs, j'ai besoin de vous. Certains d'entre vous on peut-être déjà abordé la question, mais de plus en plus je cherche la limite du conditionnement, du besoin de se mettre dans un état d'esprit pour vivre des phénomènes hypnotiques. Et surtout, la nécessité plus ou moins grande (peut-être inexistante) d'un état particulier (peut-être la transe) pour amener un volontaire à tel ou tel phénomène hypnotique. En bref, quel état vous semble nécessaire d'être atteint pour réaliser un phénomène hypnotique donné (état normal si il n'y en a pas) ? Eh bien sur, je vous invite à expérimenter tout ceux sur quoi vous argumentez (et donc ne pas argumenter ce sur quoi vous n'avez pas expérimenter, histoire de ne pas mettre de coup de glaive dans l'eau), voir même lier arguments/contre-arguments de votre idée sur le sujet avec un succinct compte rendu d'une ou plusieurs expérience qui vous amène à raisonner ainsi (même si c'est compliquer de synthétiser ça, surtout si les expériences appuyant l'idée sont nombreuses) Voilà voilà, je compte sur votre curiosité et votre expérience pour amener quelques réponses à cette question, remettre en cause la base de ce qu'on est censé rechercher en hypnose étant assez difficile (qui a dit transe ?)
  14. QuantumJumper

    State or not state ?

    Fort heureusement, l'un n’empêche pas l'autre. Au contraire, je pense que ce rendre compte de chaque " merveille " dont on est capable, apprendre à le reproduire et à retrouver le chemin qui y mène, c'est l'esprit même de l'émerveillement en street, mais bon ça reste une vision personnelle. Je te rejoins là-dessus, il n'est pas question de leur montrer pourquoi ça marche, mais comment ça marche. Il peut y en avoir plusieurs D'abord pour l'hypnotiseur, pour aller chercher jusqu'où est le besoin de tel ou tel chose pour faire de l'hypnose, afin de rendre son hypnose plus efficace, plus prenante, plus rentable (la meilleur expérience possible en un minimum de temps), pour s'affranchir autant que possible des contraintes. Après tout notre devise, c'est bien " savoir hypnotiser n'importe qui, n'importe où, n'importe quand mais pas n'importe comment " Après pour l'hypnotisé, pour qu'il vive pleinement ce qui se passe, en étant pleinement conscient de ce qu'il fait. Un phénomène hypnotique est tellement plus saisissant quand il a lieu dans notre état normal, quand on est pleinement conscient pour s'en rendre compte. Ça permet de montrer au volontaire que l'hypnose est plus qu'un vécu, sur un moment, de trucs incroyables, que c'est un outil qu'on utilise déjà dans nos vies, et que son utilité est à portée de main pour chacun de nous. Complètement d'accord, faire de l'hypnose sans transe ne t'empêche pas d'aller chercher un bon état Esdaile, bien profond, sur la fin de la séance. J'ai tellement peu l'habitude de faire des inductions que je retrouve le plaisir d'en faire et leur simplicité en ce moment. C'est un état que la majorité de gens n'ont jamais vécu ou non pas l'habitude de vivre, ça serait dommage de ne pas leur montrer et de ne pas leur poser un ancrage. Surtout quand on voit la sérénité dans lesquels ils sont quand ils en sortent. Je me sens beaucoup plus simple, plus cohérent dans ma façon de fonctionner depuis que je fais régulièrement de l'auto-hypnose, comme si tout devenait plus intuitif, où l'accès à la bonne ressource est plus rapide, plus court. Et j'ai vraiment l'impression de guider les gens vers cette possibilité, de leur montrer comment faire, de l'état le plus éveillé jusqu'au plus profond, voir ce que l'on peut faire avec chaque état Voilà l'utilité Heureusement qu'il y a des digression quand on discute, ça serait ennuyeux sinon. Quand à l'expérience, il ne reste plus qu'à tester
  15. QuantumJumper

    State or not state ?

    Okay, intéressant. Merci pour vos réponses J'ai un avis un peu similaire, plus j'avance et plus je me dis que la transe, de la très légère à un état très profond, est juste un encombrement pour de l'hypnose de rue, ça fait déjà quelques semaines que je fais de l'hypnose sans transe (certains n'adhèrent pas au terme, je sais) et le besoin d'un état m'a l'air juste inexistant. Par contre pour ce qui est de l'état d'esprit, c'est vrai que les séances les plus probantes pour les volontaire sont celles où j'arrive à bien susciter leur curiosité, où leurs envies de découverte se décuplent. C'est surement parce que je suis moi-même dans l'approche " découvrir les capacités de notre cerveau ", mais amener les choses par le rire et le jeu marche plutôt bien du peu j'ai constaté. J'utilise tout un tas de technique pour maintenir mes volontaires hors transe, tout dépend de la façon dont ils réagissent, mais l'idée d'enlever (ou de prévenir) par suggestion les signes de transe, je trouve ça assez inédit. C'est là où je diverge, j'ai pas vraiment l'impression qu'il y ait besoin d'un lâcher prise, ou à se focaliser sur l'instant. Je pousse souvent mes volontaires à prendre un peu de recul à plein phénomène, qu'ils me disent ce qu'ils en pensent, à comparer avec ce qu'ils ont déjà vécu, ce qu'ils pourraient en faire, etc. Pas plus besoin que d'enlever le " mais ", j'aurai plus tendance à travailler avec lui. La retenue des volontaires était quelque chose que je voulais absolument lever avant, ça représentais plus un obstacle. Maintenant c'est plus une aide, pour qu'ils analysent un peu ce qu'il se passe, pour qu'ils se rendent compte comment le phénomène se créer et comment le rompre. Après c'est surement une question d'approche, je ne vise pas l'émerveillement, de faire passer un bon moment. Ce qui est génial avec l'hypnose, que ça vient tout seul avec un peu de bienveillance. Je cherche plus à montrer, mais surtout à faire comprendre aux gens comment ça marche, comment accéder à tout ce qu'on a à portée de main, via un outil, l'hypnose par exemple. Et pour ça, leur faire expérimenter leur propre fonctionnement me paraît tellement plus simple. L'émerveillement et le plaisir, c'est plus une conséquence que le but recherché (enfin pour ma façon de faire)
  16. QuantumJumper

    Hypnose et sport

    C'est clair, mais c'est juste génial, je t'envie. N'hésite pas à nous communiquer les retours
  17. QuantumJumper

    Met moi la HD ! / Tais-toi ou je vais tomber

    Avec plaisir Voilà pour le script : http://street-hypnose.fr/forum/topic/6464-script-pour-synesth%C3%A9sie/ Pour ce qui est de la vidéo, j'oublie tout le temps de demander au volontaire d'en faire une, faut dire que ça me gène un peu et encore plus quand ce n'est pas des inconnus, mais bon faut vraiment que je prenne un temps pour la faire, ça fait plusieurs fois qu'on me le demande. Côté écholoc, ça m'a tellement impressionné que je suis un peu craintif de ne pas retrouvé un tel effet, à vrai dire j'ai découvert ça depuis ma dernière auto-hypnose et je n'ose pas y retourner depuis, j'ai besoin d'un peu de temps pour tasser tout ça. Il y a eu tellement de changement pour moi ces derniers temps (et pas que dans mon hypnose), j'ai envie de me poser un peu et de profiter du petit début de savoir faire que j'ai acquis. C'est bien la première fois qu'on m'appelle par mon prénom sur le forum. Se connaitrait-on ? Par personnes interposées peut-être ?
  18. QuantumJumper

    Script pour synesthésie

    L'article est de Sammy est génial, je l'ai lus avant même de tester quoique ce soit en hypnose, et ça m'a permis de rendre la synesthésie naturelle pour moi, abordable. Un grand merci à lui J'en fais régulièrement, alors je vais essayer de t'aiguiller un peu. C'est toujours un peu obscurs comme concept, et à mon grand regret je n'en ai jamais faite. Tout d'abord, choisis deux sens : avec ton volontaire, sans, demande lui, propose en et demande lui si ça lui plaît ou si il veut tester, si il a des sens de prédilection après, choisis un sens : plutôt goût/son ou son/goût ? les deux à la fois ? c'est à toi de voir pour la mettre en place : la façon qui me plais le plus est de métaphoriser, symboliser une zone où le volontaire à accès à toutes les commandes, toutes les fonctionnalités de son corps et de son cerveau (salle des commandes, jardin, n’importe, il lui faut la métaphore qui lui convient), et de symboliser l'accès à chaque commande (levier, engrenages, cailloux de couleur, licornes tatoués, n'importe) et de guider le volontaire pour trouver les deux commandes sensorielles à connectés, puis métaphoriser la connexion (fils, wifi, pont arc-en-ciel, corde, n'importe) de façon à ce que activer l'une active l'autre. Après j'aime bien faire des augmentations sensorielles avant, et celles qui prennent le mieux sont plus intéressante à connecter avec un autre sens N'hésite pas à en tester plusieurs, à chercher une autre métaphore ou demander à ton volontaire comment il s'y prendrai, à y aller pas à pas si ça ne prend pas. Une fois que ça passe bien à deux sens, tu peux prendre des sens un peu moins communs (thermoception, équilibrioception, écholocation, etc), voir en mixer plusieurs, ou permettre le double sens. J'adore la son/goût et l'ouïe/écholocation, la toucher/visu est sympa aussi C'est probablement la suggestion qui te permet de faire exploser ta créativité, alors fais-toi plaisir et émerveille ton volontaire.
  19. QuantumJumper

    Hypnose et sport

    C'est juste excellent ! Bravo à toi, c'est une occasion unique Je suppose que tu y as déjà pensé, mais comme les techniques de délocalisation de la douleur par symbolique (la ranger dans des petites boîtes de couleur), la sensation d'asphyxie ou le manque d'oxygène. La notion de déconnexion de ce qui n'est pas utile pour la situation, un comme en Esdaile, ça peut aider. Métaphoriser le cycle sanguin et cardiaque, plonger très vite en transe profonde (auquel cas l'habituer à le faire sous l'eau par lui-même) Bref comme tu l'as dis, il y a des tonnes de pistes. En espérant avoir pu t'aider, régale toi bien.
  20. QuantumJumper

    Méthodologie de L'AIM

    L'Automatic-Imagination-Model de la team Head Hacking a l'air d'être un concept génial, mais les résultats ne semblent pas trop au rendez vous pour la plupart des hypnos l'ayant essayé et témoignant A vrai dire c'est un peu compliqué à comprendre et mettre en place après juste de la lecture, ça parait un peu obscur. Est-ce qu'il s'agit de faire imaginer qu'on n'imagine pas la suggestion ? Ou simplement de faire " oublier " la suggestion ? Dans le premier cas, comment faire ? Parce que ça sonne un peu " ne pense pas à un éléphant rose "
  21. QuantumJumper

    Plusieurs textes hypnotique

    C'était juste une petite vanne pour que tu te rende compte que ce que tu as écris embrouille beaucoup certes, mais.... ne sert à rien (à part à faire rire ton interlocuteur) Comme l'a dit Sweel, il faut que la phrase est du sens, pour que le volontaire tente de la comprendre, et là je n'en vois pas Les quelques post du forum ou le wiki devrait un peu plus t'aiguiller sur ce qu'est vraiment la confusion
  22. QuantumJumper

    Plusieurs textes hypnotique

    Quel est l'adresse de ton fournisseur il m'en faut en cas de désir de suicide !
  23. QuantumJumper

    Un bon livre d'hypnose Elmannienne ?

    Il y a beaucoup de recommandation sur le forum de bouquin de PNL ou de livre d'hypnose Ericksonienne. J'ai plus d'affection pour la conversationnelle, mais je trouve que faire une scission entre les styles d'hypnose et se cantonner à seulement l'un d'entre eux est une perte d'efficacité énorme. L'hypnose est un outil, les différentes façon de s'en servir ne peuvent que se compléter. Bref sur ce blabla, auriez vous un bon livre d'hypnose Elmanienne a recommander ? Un qui rentre un peu dans l'exemple et le pratique de préférence, c'est souvent ce qu'il fait autant défaut à beaucoup d'ouvrage de ce genre (surement pour ça que le bouquin de JE marche aussi bien, il est très imagé, dans tout les sens du terme)
  24. QuantumJumper

    Met moi la HD ! / Tais-toi ou je vais tomber

    Avec plaisir, c'était vraiment un sacré moment. A vrai dire depuis je commence à avoir quelque demande d'expériences sensorielles, et ça fait à peine une semaine que j'ai démarré. Ça promet d'être une année fun Merci d'avoir pris le temps de lire, pour ce qui est de l'AIM il y a plusieurs post à ce propos, je te renvoie vers eux : http://street-hypnose.fr/forum/topic/6450-m%C3%A9thode-aim-automatic-imagination-model/?hl=%2Bautomatic+%2Bimagination+%2Bmodel
  25. QuantumJumper

    Induction par confusion ici et là

    Ben justement faut surtout pas le retenir, ça doit être intuitif. Adapte le à ta sauce, avec tes mots. La confusion, ça doit venir de façon naturelle, sinon ça se verra que c'est bizarre, que c'est volontairement complexifié. Et puis si tu dois faire appel à ta mémoire à chaque fois, tu risque de te faire une auto-confusion.