Messmer sur TF1 vendredi 11 juillet à 20h55 – Stars sous hypnose

J’aimerais cet article utile à plusieurs étages :
           – Pour l’hypnotiseur expérimenté, qu’il puisse prendre tout simplement connaissance de cette émission et la regarder avec nous pour en rire… ou en pleurer. Je vous invite à laisser toutes vos appréciations dans la partie commentaires en bas de l’article.
           – Pour le néophyte, je démystifierai au mieux ce que l’on peut voir dans l’émission. Je reviendrai notamment sur certains mots clés utilisés abusivement par Arthur et Messmer.

Cet article sera modifié au fur et à mesure de l’avancement de l’émission.

Faire monter la sauce, TF1 maîtrise son sujet

Messmer est avant tout un hypnotiseur de spectacle qui essaye, même si c’est maladroit quelques fois, de faire passer une bonne image de l’hypnose. Le fait qu’il participe à une émission en prime-time de cette envergure avec Arthur aux commandes laisse planer quelques doutes sur la réelle utilité de cette émission. Non, en réalité, aucun doute n’est permis : l’objectif est de faire un maximum d’audience pour remplir les salles de son spectacle en 2015.

L’émission a été préparée et filmée fin juin, et devait normalement être diffusée fin août. Pour une raison que j’ignore, elle a été avancée à ce vendredi 11 juillet. Et déjà des dizaines d’articles ont été publiés un peu partout sur la toile. Sans compter les 4 vidéos, extraites de l’émission, qui sont diffusées en boucle sur tous les sites webs parlant de Messmer. Même la page Facebook de ce dernier a été modifiée aux couleurs de l’émission.

A la mi-temps du match Allemagne – Brésil, un spot publicitaire a présenté l’émission “Stars sous hypnose”. Soit presque 10 millions de spectateurs qui ont été touchés à ce moment précis.

Autant dire que l’on s’attends chez Street Hypnose à voir débarquer un certain nombre de personnes à cause (ou grâce) à cette émission. Et à travers cet article, l’occasion de remettre les pendules à l’heure sur quelques détails clés.

Décortiquons les extraits

“Franck Dubosc en Arsène Lupin”

On commence soft avec le premier extrait, qui est plutôt amusant je dois l’avouer. Un humoriste qui fait rire, rien d’exceptionnel, même sous le prétexte de l’hypnose.

00:03 -> “Franck va s’endormir”

L’état d’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil. On reste conscient pendant toute l’expérience. On a juste l’impression de s’observer de l’extérieur en train d’agir comme l’hypnotiseur nous l’a demandé. Il s’agit d’une suggestion post-hypnotique toute simple. C’est le volontaire ensuite qui fait le show, selon s’il est plutôt introverti ou extraverti. Avec des stars, en général, on ne prends pas trop de risques. On sait qu’ils vont jouer le jeu à fond !

“Les invités d’Arthur perdent le contrôle d’eux même”

Autant je pense que l’émission peut en elle-même être drôle et agréable à regarder, autant l’image de l’hypnose risque d’être totalement bafouée. Il n’y a qu’à voir ce titre racoleur pour s’en persuader. Sous hypnose, nous ne perdons pas le contrôle. Nous acceptons d’effectuer une suggestion parce qu’au fond, nous le voulons bien. Si Franck Dubosc ou une autre star n’avait pas voulu jouer le jeu, les suggestions seraient restées inefficaces. S’ils ont choisi des stars que Messmer avaient déjà hypnotisées sur d’anciens plateaux, ce n’est pas pour rien. C’est parce qu’ils sont super réceptifs aux suggestions de Messmer et qu’ils acceptent de jouer le jeu pleinement.

00:01 -> Messmer : “vous serez sous mon contrôle”

00:15 -> Arthur : “8 stars vont totalement perdre le contrôle de leur corps et de leur esprit”

Clairement, TF1 appuie là où ça fait mal. Ils surfent sur une image fausse et abusive que l’hypnose se trimbale en France depuis des décennies et ils se permettent même d’en rajouter une couche. Le mot “contrôle” est partout. Alors qu’en réalité, l’hypnose ne permet absolument pas une quelconque prise de contrôle sur l’autre. Bien au contraire, la personne hypnotisée gagne en contrôle sur elle-même. C’est elle qui fait TOUT. L’hypnotiseur ne donne que des suggestions (que la personne hypnotisée doit accepter consciemment et s’approprier inconsciemment), et non pas des ordres ou des commandes.

Le mot “contrôle” est répété trois fois en l’espace de 25 secondes. Pas mal…

“Ils pensent être nus sur le plateau de Stars sous hypnose”

Arthur : “tu peux me les ré-endormir ?”

Non Arthur, ils ne dorment pas… Ils t’entendent toujours.

Messmer : “debout, en équilibre”

Cet aparté s’adresse davantage aux hypnotiseurs. On se rend compte de l’importance d’un conditionnement sous hypnose. Messmer a beau leur suggérer de rester debout en équilibre, les deux s’écroulent au sol sans hésitation. L’explication est toute simple : toutes les inductions précédentes qu’ils ont vécues ou vues étaient des inductions où la personne hypnotisée tombait au sol. Alors forcément, leur inconscient est conditionné ainsi et ils n’écoutent même plus la suggestion de Messmer de rester debout.

Dans la rue, nous n’avons pas ce problème. Les personnes sont encore peu conditionnées par les médias et ils restent debout sans problème. En revanche, suite à cette émission, nous allons devoir redoubler d’attention. Parce que TF1 est en train de conditionner des machines à tomber par terre à chaque induction. De la même manière qu’une personne déjà hypnotisée par Messmer sur scène aura davantage tendance à se laisser tomber, qu’une autre vierge de tout conditionnement hypnotique.

Mon avis sur l’émission

Nous étions une grosse dizaine à regarder l’émission ensemble hier en vidéo-conférence. Et l’avis unanime a été que “ce n’était pas folichon, mais, franchement, cela aurait pu être bien pire”. C’était clairement une émission grand public, et même si c’était quand même très drôle, l’image de l’hypnose n’en ressortira pas grandie loin de là.

Un Messmer fidèle à lui-même (dans le bon comme le moins bon)

On a senti à certains moments un malaise dans les yeux de l’artiste. Je ne serais pas surpris qu’il soit à l’origine de quelques arrêts soudains de suggestions à deux doigts de partir en vrille. Dans notre jargon, on parle “d’abréaction”, lorsque de fortes émotions surgissent et s’emparent de la personne hypnotisée. Là, clairement, les stars ont souffert. Des émotions fortes, très fortes. Et surtout négatives !

Mickael Youn, par exemple, qui revient à lui au milieu de nul part, m’a vraiment ému. Je l’ai senti tellement mal. J’adore l’Homme, au-delà de toutes les conneries qu’il a pu faire et de l’image qu’il s’est donné dans les médias. Et voir ces expressions de peur se dessiner sur son visage m’a vraiment choqué. Messmer l’a semble t-il aussi senti et est venu mettre fin au calvaire, sûrement précipitamment d’ailleurs. Je pense que la production de TF1 l’aurait bien laissé encore quelques minutes dans cette galère.

Le coup de la cabine photo sur la scène était juste immonde. Il existe tellement d’autres suggestions qui peuvent être à la fois émouvantes, touchantes, drôles et bienveillantes.

Messmer a également essayé d’amorcer le fait que l’hypnose a une réelle utilité dans la gestion des phobies, des anesthésies et plus généralement de tous les problèmes d’ordre psychiques. Mais à chaque fois, on a l’impression que la production a coupé au montage tout ce qu’elle jugeait superflu ou inutile. On se retrouve avec des plans d’explications très courts. Beaucoup trop épurés par rapport au nombre de fois où l’expression “perte de contrôle” est utilisée à tort et à travers. On sent que c’est Arthur qui mène Messmer à la baguette. Je ne sais pas ce qu’il lui a fait miroiter en échange, mais clairement Messmer est en train de vendre son âme au diable dans un objectif purement carrieriste. Certains comprendront, et d’autres, comme moi, ne lui pardonneront pas. Ce qui ne m’empêchera pas de retourner le voir à son prochain spectacle en 2015 en espérant qu’il monte d’un cran la qualité éthique de sa prestation.

Je tiens aussi à souligner la remarquable apparition de Mickaël Youn lorsqu’il a tenté d’expliquer ce qu’il ressentait en tant qu’hypnotisé. Il a clairement dit qu’on ne pouvait pas le forcer à faire quelque chose qu’il n’aimerait pas faire. Une nouvelle fois, Arthur l’a coupé net dans ses explications. Sûrement a-t-il entendu dans son oreillette qu’on s’en foutait un peu de ces explications qui n’entretenaient pas le show télévisé.

Globalement, des suggestions vues et revues

Je suis déçu par les numéros présentés. Les coups du bain (Alain Bernard), de la téléportation (Mickäel Youn), de se retrouver à poil sur scène (Issa, Elodie et Sandrine), ne présentent aucune originalité. En revanche, deux suggestions m’ont particulièrement plu. Tout d’abord, le numéro de Franck Dubosck en Arsène Lupin m’a beaucoup fait rire et m’a semblé être une bonne initiative. Ensuite, Sandrine qui répétait “Guacamoooooole” devant Nikos m’a fait exploser de rire. On voyait qu’ils s’amusaient, il n’y avait pas le côté malsain derrière que l’on a pu ressentir dans le cadre d’autres suggestions.

Conclusion

Du bon, du moins bon. Et un bon gros coup de pub pour l’hypnose en France. Pas forcément ultra positif comme première image, mais heureusement de nombreux français ne s’arrêteront pas là et iront se renseigner davantage sur ce qu’est réellement l’hypnose… Et alors, on aura éduqué des millions de personnes à ce qu’est réellement l’hypnose et l’ensemble des bénéfices qu’elle peut apporter. Je remercie Messmer et TF1 d’avoir parlé de l’hypnose. Même si c’était maladroit et mal réalisé, le fait simplement d’en parler va déclencher de belles choses. Des personnes qui vont en profiter pour aller consulter des hypnothérapeutes, des anesthésistes qui vont se renseigner sur la possibilité d’apprendre l’hypnose pour compléter leur pratique, des dentistes qui vont faire de même, et des gens qui comme nous aspireront à faire découvrir l’hypnose à tout le monde, sur le site ou dans la rue directement !