« Dors ! » et la rupture de pattern, toute une histoire

La rupture de pattern c’est quoi ? J’ai écrit une page entière sur le sujet dans mon livre. Relisez ce passage avant de poursuivre la lecture de cet article, si ce terme ne vous parle pas complètement.

Lors de l’ouverture du forum Street Hypnose, j’ai demandé aux vingt premiers inscrits de proposer des idées d’articles. Je commence aujourd’hui par l’idée de dbuffault, qui proposait ceci :

Mon idée :
Dans les inductions instantanées on utilise « Dors » ou « Dormez » sur les ruptures de pattern. Et je me disais que ça serait intéressant d’expliquer ce que tu dis exactement, la façon dont tu le dis, le temps que ça prend..

L’hypnose, c’est avant tout un dialogue, une communication entre deux personnes. Et comme dans toute communication il y a des codes, implicites, que l’on se doit de respecter pour obtenir un résultat optimal. Parmi ces codes, on retrouve des choses très classiques : être souriant, ouvert, confiant, rassurant. Et surtout il faut avoir un discours cohérent avec la carte du monde de la personne. Cela va peut-être paraître cliché, mais 99% des personnes ont généralement les même références. Pour le meilleur, quand on évoque une merveilleuse relaxation, comme pour le pire, quand il faut passer beaucoup de temps à démystifier l’hypnose avant chaque séance.
Quand je suggère deux aimants sur les mains, tout le monde va s’imaginer que les mains s’attirent. Tout le monde ? Non, un irrésistible gaulois va me répondre qu’il sent ses mains s’écarter l’une de l’autre. Une personne un jour m’a avoué qu’elle ne savait pas qu’un ballon rempli d’hélium était attiré vers le ciel. Et plus étrangement, j’ai aussi eu plusieurs expériences de personnes qui m’ont dit « Désolé mes mains ne pourront pas se toucher, je vois comme une boule d’énergie entre elles qui s’est formée, et faire toucher mes mains serait comme écraser cette boule ». Dans tous les cas, on s’adapte !

Différence entre rupture de pattern et « confusion » sensorielle ?

Avant de rentrer plus dans le détail, je me dois de clarifier certaines choses par rapport à ce que dit David. En effet, le mot « dors » peut intervenir soit lors d’une rupture de pattern (qui provoque un « bug »), soit à la suite d’une ou plusieurs confusions sensorielles, qu’elles soient visuelles, auditives ou kinesthésiques, qui provoquent plus ou moins ce même « bug ».

Dans les deux cas, l’objectif est de laisser passer plus facilement les suggestions vers l’inconscient en passant au travers de ce qu’Elman appelait « l’esprit critique ».
Si j’ai mis le mot confusion entre guillemets, c’est parce que le but n’est pas forcément de créer un choc comme on a l’habitude de le voir avec les inductions instantanées, mais toujours de surcharger l’esprit critique.

Quoi dire ? Que faire ? Quand ?

Il faut accompagner la personne de la manière la plus naturelle qui soit. Très peu de technique. Beaucoup de savoir vivre et de savoir être. Il n’y a pas de temps idéal pour dire « dors ! », tout ne se joue pas à la demi seconde près contrairement à ce que beaucoup veulent vous laisser croire. Ce dont il faut se souvenir en revanche, c’est qu’il faut prononcer ce mot clé avec toute la confiance et la conviction dont vous pouvez faire preuve, pour que l’inconscient de la personne perçoive vraiment vos intentions et réponde favorablement à vos suggestions.

Ma conviction : on ne peut pas rater une induction. Ce que l’on rate, ce sont les suggestions.

En effet, une induction n’est au final qu’une suite de suggestions, dont la dernière est celle qui propulsera la personne dans l’état modifié de conscience désiré. C’est simplement cette dernière suggestion qui peut être mal comprise, mal interprétée voire refusée par l’inconscient de la personne. Si par exemple la personne pense qu’elle va vraiment « dormir », cette suggestion ne pourra pas passer. Si en revanche elle pense qu’il suffit de se relâcher et se détendre, il y a plus de chances pour que la suggestion passe.

Ce qui est important aussi, c’est l’approfondissement qui doit suivre immédiatement après avoir lâché le fameux mot « dors ».

Tiens, d’ailleurs.

Le mot « dors ! », un mot magique ?

Beaucoup d’entre vous croient que dire « Dors ! » est un passage obligatoire pour induire une transe hypnotique. Partout sur Internet, on entend les hypnotiseurs crier « Sleep ! » à chaque induction rapide ou instantanée.

Dors est un mot, juste un mot, parmi des centaines de milliers d’autres mots. Il n’a d’intérêt aujourd’hui que son côté historique, et le fait que les anglophones apprécient énormément ce mot qui résonne dans l’esprit des gens comme l’interrupteur de transe hypnotique. Si demain ce mot disparaissait de notre dictionnaire, rassurez-vous nous serions toujours capable d’hypnotiser aussi rapidement !

Réfléchissons une seconde

On demande à la personne de « dormir », tout en précisant qu’elle ne va surtout pas dormir. Vu de l’extérieur, on passerait presque pour des guignols. Ce mot « dors » arrive vraiment comme un cheveu sur la soupe. Et sans explication claire et précise, notre volontaire s’attendra souvent à rentrer dans un état second bien différent de son état normal, alors qu’il n’en est rien. Et on répète alors, une énième fois, qu’il s’agit simplement d’un état de relaxation agréable dans lequel il continuera d’entendre et ressentir absolument tout.

Croyez-moi, on se tire une balle dans le pied !

Il m’est arrivé que la personne relève la tête et rouvre les yeux juste après l’induction, en disant d’un air dépité « désolé, ça n’a pas marché ». Quoi, tu n’as pas réussi à te relâcher ? Non, en fait elle croyait que quelque chose d’extraordinaire allait se passer, et sa déception fut si grande qu’elle a pensé que l’induction avait échoué. Et puis après une explication de ce que j’attendais vraiment de la personne, tout est rentré dans l’ordre, jusqu’aux plus impressionnantes hallucinations.

Alors pourquoi persister à utiliser ce mot « dors » finalement si contradictoire ?!

Trois raisons, aussi bêtes fussent-elles, m’ont poussé à utiliser ce mot jusqu’à aujourd’hui.

  • Je n’en ai pas d’autres sous la main qui soient aussi percutants.
  • Tout le monde fait comme ça, alors cela semble presque normal et logique de faire pareil. Si même les plus grands l’utilisent, il doit bien y avoir une raison. OU PAS !!!
  • Si je souhaite apprendre l’hypnose aux gens, et que je leur propose quelque chose de totalement différent de ce dont ils ont été habitué sur Internet, ils préféreront peut-être apprendre avec quelqu’un d’autre. Perte de crédibilité évidente.

Et ce qui devait arriver, arriva

J’ai commencé à écrire cet article depuis bientôt deux semaines, et j’ai beaucoup réfléchi depuis. Et si je me forçais dorénavant à utiliser un autre mot ? Pas un mot ridicule bien sûr, mais un mot qui m’appartient, et qui a du sens. Un mot que personne d’autres n’a utilisé jusqu’ici et qui serait en quelque sorte la marque de fabrique Street Hypnose. Un moyen de se démarquer tout en restant aussi performant et efficace. Mieux encore, si toute la communauté Street Hypnose s’emparait de ce nouveau mot, l’hypnose de rue moderne pourrait prendre une toute autre dimension.

Il reste alors un problème

A moins que ce nouveau mot soit très explicite, il sera toujours nécessaire de prendre le temps d’expliquer à la personne ce que l’on attend d’elle lorsque l’on prononcera ce mot clé.

Mais, l’énorme avantage, c’est qu’on évitera ainsi les mauvaises interprétations de l’ancien mot clé « dors ».

Ce nouveau mot, il me le faut !!

Faites travailler votre imagination, et commentez juste en dessous avec toutes les idées qui vous passent par la tête !

[Rajout de l’auteur] Aujourd’hui, en 2014, je n’utilise plus du tout le mot dors mais le mot « maintenant ».

Par | 2016-10-26T23:45:50+00:00 7 août 2012|Hypnose de rue|95 Commentaires

A propos de l'auteur :

Passionné d'hypnose depuis l'été 2008, Jean-Emmanuel partage avec vous toutes ses expériences et son savoir faire afin de vous permettre d'apprendre l'hypnose dans les meilleures conditions possibles. Il est également auteur du livre "la voix de l'inconscient".

95 Commentaires

  1. Rémi 7 août 2012 à 18 h 34 min␣- Répondre

    Morphée : par exemple quand la main se rapproche du visage, suggérer : « Et c’est comme si cette main était le bras (confusion) de Morphée (bam !) »

    Pas besoin d’explications, « les bras de Morphée » sont une expression évoquant le sommeil, et selon moi une relaxation et une détente plus profondes que le simple mot « dormir ».

    Je continue de chercher 😉

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 8 h 42 min␣- Répondre

      J’aime beaucoup l’idée, mais je me vois mal l’utiliser pour la butterfly induction par exemple :/

  2. Redan 7 août 2012 à 18 h 55 min␣- Répondre

    Le mot « maintenant » ne serait-il pas utilisable sous cette forme ?

    « A mon signal ce sera le signal où tu pourras te détendre totalement … maintenant!  »

    … je manque malheureusement d’expérience pour savoir si c’est aussi efficace … dites-le moi alors ….

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 8 h 43 min␣- Répondre

      Efficace, ça le sera sans aucun doute !

      Et franchement, j’adore le principe. Et je me suis rendu compte en lisant ton message que je l’utilise déjà de temps en temps dans mes vidéos.

      Brillante idée ! 😉

  3. Florian 7 août 2012 à 19 h 04 min␣- Répondre

    Salut Jean-Emmanuel,
    en lisant ton article, je me dis qu’il y a une autre raison à ce consensus autour des mots « sleep » et « dors » : ils sont d’autant plus percutants qu’ils sont en une seule syllabe. S’il existait un mot d’une seule syllabe qui signifie « relaxation profonde », ce serait sûrement celui-là que tu cherches! Bon, je vais me lire l’Encyclopédie Universalis de A à Z, et si je le trouve je te fais signe ;-P

    Par ailleurs, même si on sait (et qu’on répète à nos cobayes) qu’il ne s’agit pas de sommeil, le meilleur exemple d’état modifié de conscience que l’on connaît tous, c’est quand même le sommeil. Du coup, quand on dit « dors », on suggère un changement d’état de conscience, même si ce n’est pas celui désigné par le mot (enfin, j’me comprends…)

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 8 h 44 min␣- Répondre

      Je suis totalement d’accord avec toi. Il n’empêche que trouver « ce » mot qui pourrait remplacer et atténuer les inconvénients du mot dors serait une grande avancée 😛

      • Dimitry 19 décembre 2012 à 18 h 34 min␣- Répondre

        Et pourquoi pas « Zen » ?
        La personne doit se sentir calme et presque « déconnecté » de la réalité, tout en étant conscient (quant ont est zen). Je ne sais pas si ça marchera aussi bien, je l’essayerai lors de ma prochaine séance.

        • Jean-Emmanuel 26 décembre 2012 à 14 h 29 min␣- Répondre

          En soi, la proposition est intéressante. Mais dans les faits j’me vois mal dire « Zen ! » alors qu’au contraire souvent ce mot est utilisé dans le cadre d’un petit « choc » (ou interruption de pattern).

      • mallet 5 mars 2015 à 20 h 40 min␣- Répondre

        « Repos » serait un mot approprié court et efficace…

  4. Sébastien 7 août 2012 à 19 h 53 min␣- Répondre

    Tiens donc…certains relèvent la tête après l’induction parce qu’il s’attendaient à autre chose…ça me rappelle quelqu’un :p Comment ça c’est moi ? 🙂
    Je me suis justement posé la question sur ce fameux mot, mais comme il est bien pratique et que je suis novice, je n’ai pas poussé la réflexion plus loin.
    Dans cette vidéo de Jack Moore, il utilise le mot « relax » au départ…why not !
    http://www.youtube.com/watch?v=04DO73QefPc&feature=plcp

  5. jeremie 7 août 2012 à 20 h 17 min␣- Répondre

    Le mot dors présente l’avantage d’être monosyllabique et d’être aussi très connoté notre esprit fonctionnant aussi par association d’idées il relie vite le mot dors à tout ce qui y touche d’un point de vue du vocabulaire(dormir sommeil,endormissement) mais également de son interprétation physique (les yeux fermé le corps plus détendue un moment « agréable » pour l’esprit). C’est deux aspect son à mon sens ce qui rend ce mot le plus important simple,efficace,rapide. Trouvé un autre mot est pas évident il doit pouvoir réunir en partie c’est aspect. Désolé rémi mis je ne suis pas trop pour Morphée. Il ya une symbolique et un mot assez efficace mais je trouve qu’on à aussi un connotation mystique et donc négative. De plus ce mot n’est pas très naturel à sortir.

    • Rémi 7 août 2012 à 20 h 30 min␣- Répondre

      Mystique ? En fait, Morphée vient de la mythologie grecque, il serait même le fils d’Hypnos (Dieu du sommeil). Je ne crois pas que cela soit négatif comme tu le penses, surtout que « tomber dans les bras de Morphée » est une expression très répandue en France et qu’elle n’a pas du tout une connotation négative (sinon je plains tous les enfants dont leurs parents utilisent cette expression avant de leur dire bonne nuit ^^). Après, ce n’était qu’une proposition… parmi tant d’autres 🙂

      Sinon pour en revenir à la recherche du « mot », je crois que le but est que cela soit original et se démarque des autres mots utilisés d’habitude pour imposer le style street hypnose et qu’il soit reconnaissable entre tous (corrige moi si je me trompe Manu). Je continue à chercher sur cette voie, mais c’est vrai que ce n’est pas si simple. :/

      • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 8 h 47 min␣- Répondre

        L’idée serait de se démarquer en effet, mais surtout d’essayer d’être plus cohérent dans notre pratique dans la rue.

        Qu’un hypnotiseur de spectacle dise « dors ! » on s’en fou un peu.

        Par contre, quand on croise une personne dans la rue, on doit toujours expliquer ce que signifiera vraiment le mot dors, et il m’est même arrivé que les personnes prennent peur dès que je prononce ce mot, de peur que j’essaye de les embrouiller et que je les endorme vraiment au final.

        Mais comme tu dis, ce n’est pas si simple :/

  6. jeremie 7 août 2012 à 20 h 44 min␣- Répondre

    Donc je propose mon idée. Je suis sortie du mot dors est je me suis concentré sur l’imagination. Un synonyme de « imagine » c’est « compose ». Et c’est la classe de dire « compose ». C’est au sujet de composer le rêve à lui de crée d’imaginer toujours guidé par nos suggestion.Ce mot et certes ni monosyllabique ni véritablement connoté mais il est bien plus facile à placé dans un pre talk (toujours plus facile que Morphée) lorsque dans un pre talk ou dans un ancrage vous utilisez le mot composer, compose: »votre imagination compose… » l’esprit ferra de lui même les liens donc on à avec nous l’aspect connotation. En plus ça ferrait vraiment la marque de fabrique du street hypnose parce que on l’entend nul part celui là. COMPOSE.

    • Rémi 7 août 2012 à 20 h 50 min␣- Répondre

      J’aime bien ! C’est une bonne idée 🙂

      • jeremie 7 août 2012 à 20 h 53 min␣- Répondre

        Merci rémi tu viens pas sur le tchat du fofo ce soir?

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 9 h 12 min␣- Répondre

      Je me vois mal dire « COMPOSE ! » au moment de l’induction :p
      Trop long, trop lourd… Tu ne trouves pas ?

      Et dans ma tête, compose prend plutôt son sens dans la composition de musique, plus que dans l’imagination.

  7. Dorny 7 août 2012 à 21 h 49 min␣- Répondre

    Je pense tout simplement au mot TRANSE puisqu’il qualifie l’état dans lequel conduire la personne, ensuite, le mot même évoque l’idée de passage (trans), ici passage d’un état à un autre.

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 9 h 14 min␣- Répondre

      En soit l’idée est excellente. Par contre, dans les faits, je n’aime pas la connotation de ce mot. La transe, dans l’esprit commun, ramène inévitablement à ce que l’on voit à la télé dans les cérémonies de Shaman en Afrique. On pense de suite à un état second, chose qui est finalement bien différente de l’état d’hypnose.

  8. Marine 7 août 2012 à 22 h 21 min␣- Répondre

    J’aurais suggeré le mot « glisse », plus court et plus accrocheur que « compose », et qui fait au moins autant appel à l’imagination.
    J’vous vois mal faire une interruption de pattern et subitement dire « TRAAAANSE » par contre !

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 9 h 16 min␣- Répondre

      J’aime beaucoup le mot « glisse », parce que c’est un mot assez commun, et on peut suggérer à la personne de « glisser » dans cet état agréable. La glisse est souvent associé à la douceur, et le côté agréable ressort de suite.

      J’aime !

      • Rémi 8 août 2012 à 15 h 07 min␣- Répondre

        Glisse ça me fait penser à Sliders Les mondes Parallèles (si les vieux connaissent…). Je crois que les personnages disaient qu’ils glissaient vers le monde suivant ! 😀

        Et maintenant, glissons vers l’état modifié de conscience ! ^^ (j’aime assez :D)

  9. jeremie 7 août 2012 à 22 h 39 min␣- Répondre

    « Glisse » c’est copyright par Marc Dorcel ^^. De toute façons ce mot vas pas ce trouver de suite ce serais trop beau. Oui transe pas trop cool non plus. Je reste un peu sur mon idée c’est narcissique mais je le vis bien^^.

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 9 h 17 min␣- Répondre

      Glisse, c’est un verbe… Il n’y a pas de copyright possible. Par contre, cela nous permet de voir tes penchants… hmmm… Passons :p 😀

  10. Dorny 7 août 2012 à 22 h 41 min␣- Répondre

    @Marine
    Pardon, mais, il me semble que le mot TRANSE est au cœur du sujet, et qu’il est justement évocateur et porteur de sens, tandis que le mot GLISSE me fait penser à une chute… ou au ski, par exemple… voire une peau de banane.

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 9 h 19 min␣- Répondre

      Ah ben nous ça nous faisait pas du tout penser à une chute, bien au contraire.

      Tu te glisses dans tes draps.
      Se glisser quelque part.
      Se glisser à travers la foule.
      Se glisser dans un rôle.

      Ca a plus une connotation de « se faufiler » pour moi.

  11. jeremie 7 août 2012 à 22 h 45 min␣- Répondre

    « GLISSE » copyright mar dorcel ^^. Transe est évocateur mais peu accrocheur. Si on devait hypnotiser des hypnotiseur ce serais le bon mot mais ce n’est pas le cas.Je reste sur mon idée du compose (j’assume mon narcissisme^^) il trouve ça place dans le pre talk l’induction et même l’approfondissement les suggestion aussi d’ailleurs.

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 9 h 20 min␣- Répondre

      Fais nous une vidéo avec « compose », et on appréciera le résultat :p

      • jeremie 8 août 2012 à 12 h 01 min␣- Répondre

        J’avais dans l’idée de le faire. Et si possible de le faire avec les propositions de chacun.

  12. Redan 8 août 2012 à 10 h 00 min␣- Répondre

    Je me relis ce matin et ne peux que déplorer une vilaine répétition, je me permet donc de la corriger 😉

    « A mon signal ce sera le moment où tu pourras te détendre totalement … MAINTENANT! » ou, pour faire plus court et monosyllabique : « Là !!! »

  13. Dornyp 8 août 2012 à 14 h 21 min␣- Répondre

    Je pense aussi au mot ENTRE. Il y a l’idée d’un changement de lieu donc de situation mentale.

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 14 h 24 min␣- Répondre

      Je trouve ça très bien !

      Un peu de manière identique, j’avais pensé au mot « PLONGE » que j’utilise déjà régulièrement. La première fois, on peut accompagner la personne « PLONGE ! Dans cet état agréable, et approfondis l’expérience, deux fois plus, deux fois mieux. »
      Et pour les ré-inductions, simplement dire « PLONGE ! » lors que de la butterfly induction par exemple.

      Vous en pensez quoi tous ? 🙂

      Au final, l’idée de Jérémie de faire un sondage me parait bien !
      On va juste attendre d’avoir davantage de propositions.

      • Dornyp 8 août 2012 à 14 h 29 min␣- Répondre

        Sans vouloir paraître égocentrique le mot ENTRE me semble plus doux car le mouvement induit est moins radical même si le mot plonge est assez évocateur

        • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 23 h 03 min␣- Répondre

          Oui mais ‘ENTRE’ attends un complément… Entrer oui, mais où ?

          Alors que plonge, la personne plonge où elle veut. A l’intérieur d’elle-même, dans cette expérience, dans sa tête… Peu importe 😉

          • dorny 9 août 2012 à 22 h 18 min

            je ne vois pas de différence ??? les deux termes supposent l’idée d’un mouvement… Plonger oui,mais ou ?

      • Solembum 8 août 2012 à 16 h 23 min␣- Répondre

        J’aime bien PLONGE 🙂

      • David77 14 février 2014 à 16 h 48 min␣- Répondre

        Plonge, j’aime bien plonge…tout le monde sait ce que ça veut dire, tu changes d’état, de lieu, tu te lances…c’est pas mal, c’est un peu comme « saute » (mais t’as pas besoin de parachute!!) je vais essayer!

    • Dornyp 8 août 2012 à 14 h 26 min␣- Répondre

      J’ajoute qu’il y a aussi un connotation de partage dans la mesure où l’hypnotiseur invite la personne à venir la rejoindre dans une experience vécue en commun.

      • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 23 h 04 min␣- Répondre

        Peux-tu expliciter ? Je ne suis pas certain d’avoir compris le sens de ta phrase ^^

        • dorny 9 août 2012 à 22 h 22 min␣- Répondre

          ENTRE dit la personne qui est déjà dans le lieu où elle invite l’autre à la rejoindre, ici, ENTRE, c’est-à-dire rejoins-moi dans une expérience
          qui implique un partage entre l’hypnotiseur et l’hypnotisé.

  14. Rémi 8 août 2012 à 16 h 01 min␣- Répondre

    Autre idée : Spleen

    Mot tiré du début des Fleurs du Mal de Baudelaire (Spleen et Idéal). Ce mot renvoie à la mélancolie, au vague à l’âme. Je trouve qu’on retrouve ici une idée de flottement assez proche de l’hypnose, lorsque l’on est mélancolique, on est perdu dans nos pensées, comme un peu ailleurs, en décalage avec la réalité.

    C’est un mot en une syllabe doux à prononcer, qui glisse lorsqu’on le prononce.

    Baudelaire considère le spleen comme le mal, comme le désespoir, un peu ce qu’on peut croiser tous les jours dans les rues…

    Comme marque de fabrique pour la street hypnose je trouve ça très classe comme référence 😉
    Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

    Ps : au cas où… ça se prononce spline ^^

    • Solembum 8 août 2012 à 16 h 21 min␣- Répondre

      Moi je trouve que la mélancolie a un côté négatif… Je mets trop en relation le Spleen avec Beaudelaire, Beaudelaire avec les Poètes Maudits… 😛

    • Marine 9 août 2012 à 13 h 13 min␣- Répondre

      Autant j’aime les vers de Baudelaire au point de m’en etre fait tatouer un sur la hanche, autant le « spleen  » c’est tellement connoté négativement et fortement que j’suis pas sure que ca donne envie à la personne, pour le coup 😀

  15. Solembum 8 août 2012 à 16 h 19 min␣- Répondre

    C’est peut-être bête, mais en une seule syllabe, « POUF » me semble convenir, ça fait pouf, plus rien, pouf, on se décontracte, ça fait en quelque sorte un relâchement de respiration… Pouf! on ferme les yeux. Non? ^^

    • Solembum 8 août 2012 à 16 h 24 min␣- Répondre

      Ou encore « PCHIT »…

  16. David Buffault 8 août 2012 à 16 h 57 min␣- Répondre

    Je pense aussi que le côté court (monosyllabique si possible) du mot est important. On ne pourra pas à mon avis s’affranchir d’un pre-talk expliquant ce qu’on veut dire par là.
    Je pense qu’on n’a pas vraiment besoin que la personne ait une détente physique pour l’hypnose, du coup on peut ouvrir
    Quelques idées en vrac :
    ENTRE (pour entre en toi)
    OUVRE (pour ouvre toi à de nouvelles possibilités)
    CHANGE (ta façon de voir le monde, la façon de fonctionner de ton esprit)
    LIBRE (des schémas de fonctionnement habituels) – tout ça pour dire qu’on n’est peut-être pas obligé de se cantonner à des verbes, même si l’impératif est utile

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 23 h 05 min␣- Répondre

      Tout à fait d’accord !

      Et c’est pour ces raisons que j’aime bien l’idée du « maintenant », parce que cela permet d’éviter un pre-talk inutile, et simplement de dire que la personne va se relâcher… »MAINTENANT ! » et hop c’est réglé 😉

  17. fabrice 8 août 2012 à 20 h 59 min␣- Répondre

    c’est vrai que le « dors » est pas simple à remplacer pour toute les raisons évoquées au dessus : une seule syllabe qui renforce l’effet de signal, une consonne qui claque et qui renforce cet effet, et bien sûr tout ce qu’amène ce mot dans l’esprit des gens (détente, relachement, etc…)

    de toute façon, que ce soit « dors » ou un autre mot, le pre-talk est inévitable comme le dit manu.

    pour moi, le mot qui s’en rapprocherai le plus, monosyllabique, qui claque, et qui rejoins un peu le tout serait « STOP ».

    • Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 23 h 06 min␣- Répondre

      Stop pourrait être assimilé à « stop l’expérience », ce qui serait contre productif, ne penses-tu pas ?

  18. David Buffault 8 août 2012 à 21 h 08 min␣- Répondre

    Et pourquoi pas juste : Go!

    • Rémi 8 août 2012 à 21 h 31 min␣- Répondre

      Parce que la personne risque de partir en courant ? ^^ (j’regarde l’athlétisme des JO désolé ^^)

  19. Js Opdebeeck 8 août 2012 à 22 h 56 min␣- Répondre

    J’ai aussi eu le même probleme de vocabulaire, après qq. formation en UK.

    Pour info, j’ai déjà essayé avec Banane et ça marche. Faut juste expliquer ce qui est lié au mot avant l’induction.

    Beaucoup de mise en trance , moins rapides, ne nécessitent pas de bug et donc pas besoin du mot dors.
    Voilà, Maintenant, Zouf, Descend, Profond, … Ou un claquement de doigts (en fonction de l’induction, car pas toujours évident) peuvent avoir un effet similaire.

    Je suis curieux du choix final.

    Js

  20. Jean-Emmanuel 8 août 2012 à 23 h 01 min␣- Répondre

    Le mieux sera je pense de créer un sondage au final.

    Ce soir, lors de notre petite sortie, j’ai pu tester le « glisse », « plonge », et « maintenant » suggérés plus haut.

    Tous les trois m’ont paru vraiment bien, avec un petit penchant pour le « maintenant », qui au final passe vraiment super naturellement. (peut-être parce que je l’utilisais déjà aussi…)

    Le « plonge » a eu son petit effet, les personnes ont semble t-il vraiment apprécié. Et quand Sébastien a présenté le mot « dors » juste après, la personne a rigolé en disant « ah non non »… Comme quoi, ce serait vraiment une bonne chose d’en changer 😉

    • dorny 9 août 2012 à 22 h 24 min␣- Répondre

      Pour moi maintenant suppose un pré-talk sinon on ne comprend pas ce qu’il y a comme réalité derrière le mot.

  21. dorny 9 août 2012 à 22 h 32 min␣- Répondre

    Je pense encore au mot LIBRE parce que finalement l’hypnotisé est libre dans son choix, enfin son imaginaire ou son inconscient sont des espaces de liberté et de création personnelles sans limite.

  22. dorny 9 août 2012 à 22 h 35 min␣- Répondre

    Ou encore VOYAGE…

  23. dorny 9 août 2012 à 22 h 36 min␣- Répondre

    OU bien CALME…

  24. Hervé 10 août 2012 à 16 h 22 min␣- Répondre

    Bonjour Jean-Emmanuel,

    Je pense au mot « lache » en référence au « lacher prise » nécessaire à la personne voulant vivre l’expérience.
    Évidemment, il faudra un pré-talk mais il devrait être relativement facile d’expliquer le lien…

  25. Hervé 10 août 2012 à 16 h 30 min␣- Répondre

    Bonjour Jean-Emmanuel,

    Je pense à « lache » dans le sens de « lacher prise ».
    Le volontaire doit forcément lacher prise pour vivre pleinement son expérience.

  26. lorem ipsum 14 août 2012 à 0 h 41 min␣- Répondre

    Salut,
    pourquoi pas tout simplement pars/reviens ? Go a déjà été proposé, mais je trouve que « pars » parle plus.
    Exemple : « Et maintenant tu PARS au plus profondément de toi… » / « 1 2 3 REVIENS ».

  27. Péa 17 août 2012 à 10 h 54 min␣- Répondre

    J’ai vu une vidéo en english mothertongue ou le mec disait simplement « Relax »

  28. herjo 21 août 2012 à 21 h 48 min␣- Répondre

    j’ai ma petite idée pour faire plaisir à tous :
    « lorsque je dirais le mot RELAX, tu pourras de détendre et te relâcher complètement … RELAX maintenant ! relax …, relax … …, relax … … …(voix de plus en plus petite) »
    et à chaque seconde qui passe tu te relaxes de plus en plus, de plus plus profondément
    et au plus tu te relaxes, au plus tu te détends, ce qui te relaxe encore plus profondément (boucle infinie et répétition volontaire des mots clés RELAX et PROFONDEMENT ) …
    ——————————
    l’association de MAINTENANT et de RELAX me semble cohérente, qu’en pensez vous ? (j’avais déjà repéré RELAX auparavant. Associé à MAINTENANT pour le côté directif semble former un bon duo. En langue française, on est assez limité, comme ça a été souvent dit
    ps : à la relecture elle m’a l’air bien cette suggestion ^^

    • David Buffault 24 août 2012 à 18 h 22 min␣- Répondre

      J’aime bien maintenant, go, pars, parce qu’en soi cela ne suggère pas le résultat attendu.
      Si on dit relax ou dors, on suggère un certain état de tonus musculaire, un certain état d’esprit, et d’une certaine manière un glissement vers la transe, alors que l’hypnose n’a pas besoin de cela pour fonctionner.
      On peut être en hypnose sans transe (voir James Tripp – Hypnosis without transe). Avec Go, Pars, Maintenant, la personne peut juste aller dans un lâcher-prise et créer son propre état hypnotique, sans qu’on lui suggère à quoi il doit ressembler. Du coup cela ouvre à plus de manifestations de l’état d’hypnose différentes et à plus d’expériences pour nous autres hypnotiseurs.

  29. Sam 19 septembre 2012 à 12 h 50 min␣- Répondre

    Pour ma part, lors du pre-talk j’echange avec la personne sur cette sensation (transe ou « sommeil ») que l’on a deja tous ressenti afin qu’elle me confie sa façon de percevoir cet état. Au dela du fait de creer un lien de confiance, cela me donne une vision de « sa carte du monde » et de son canal sensoriel majoritaire (c’est comme si… « je fondais », »je plongeais », « je dormais », »je partais », etc.)

    Il me reste ensuite deux possiblités. Soit j’utilise le mot que la personne utilise pour décrire cet état dans mon induction, soit je l’associe avec un autre mot (« dors = fondre, ou plonger, etc. »)

    Je pense que le mot le plus efficace sera celui qui resonne au mieux chez la personne a hypnotiser

  30. Tinna 1 novembre 2012 à 15 h 44 min␣- Répondre

    Bonjour à tous bien des mots il y en n »a des tas , comme je le disait moi je m »adapte au sujet . Homme femme enfant l’age etcétéra, je dirait que c »est a vous de découvrir quel mot fera l »affaire face au sujet , n »oublions pas que personne est pareil chacun a sa vision des chose .Ils sont tous hypnotisable à partir du moment ou ( ils le désir ). J »en utilise des tas rarement les même mais des mot simple de tout les jours , style maintenant allez si vasi plonge voix regarde go dort mais rarement car trop utilisé en spectacle , relax détendez etcétéra . Tout dépend si je vouvoie ou tutoie la personne et son age son éducation en un mot je me serre de ses propre base d »éducation ,au final le résulta est le même le sujet en sort époustouflé de sa séance . Bien à vous Tinna.

  31. Jordan 15 décembre 2012 à 0 h 57 min␣- Répondre

    je pense que le mot « TRANSE » est un bon mot, en plus comme « dort » en une syllabe ça percute bien! mais bon de toute façon on peut en utiliser tellement que ça na pas vraiment une importance capitale… a part si biensur on veut une marque de fabrique street hypnose.

  32. JULIEN 27 décembre 2012 à 21 h 01 min␣- Répondre

    ET pourquoi pas le mot « repos ». Contrairement au mot « dors » qui en effet peut laisser penser que l’on va dormir, le mot « repos » lui laisse penser que l’on va se reposer. Et que fait on lorsqu’on se repose, on se relaxe, se détend, se décontracte non ?
    dites moi ce que vous en pensez

    • Jean-Emmanuel 2 janvier 2013 à 18 h 59 min␣- Répondre

      Ca sonne un peu « militaire » tu ne trouves pas ? Sinon à tester 😉

      • JULIEN 3 janvier 2013 à 14 h 29 min␣- Répondre

        oui c’est ce que je me suis dit après coup.. =/

  33. cyril 12 janvier 2013 à 22 h 44 min␣- Répondre

    he bien, pas évident de remplacer « dors »

    quelques sugestions:

    tombe
    sombre
    abandonne
    tous les 3 a connotation négative (pas terrible)

    cool
    rêve
    plane
    (trop planant peut être lol)
    tranquille
    paisible
    apaisé
    calme
    serein
    détendu
    inerte
    immobile
    placide
    limpide
    bon j’arrête sinon tout le dico va y passer

  34. Aude 6 mars 2013 à 18 h 02 min␣- Répondre

    J’apporte mon soutient au mot PLONGE 🙂

  35. samuel 21 avril 2013 à 21 h 32 min␣- Répondre

    Personnelement je crois que le mot dors aide à l’hypnose car tout le monde connais ce mot sortant de la bouche d’un hypnotiseur et ils ont tous déjà vu l’effet dans une vidéo. Donc il se dise « c’est un hypnotiseur il me dis dors donc il va m’arriver la même chose qu’à la tv » ce qui facilite l’hypnose.

  36. rêverie 20 juin 2013 à 21 h 38 min␣- Répondre

    Et pourquoi pas « rêve! » 🙂

  37. Yaztromo1 23 juin 2013 à 22 h 01 min␣- Répondre

    Merci Jean Emmanuel d’avoir répondu à mon courriel, je ne pensais pas être aussi juste en soulevant cette semaine le problème du mot « Dors ».
    J’avais pensé au mot « Relaxe » mais après avoir lu tous les articles, je retiens dans l’ordre :
    « Maintenant », « Glisse », « Plonge ».

    La dernière réflexion de Samuel est aussi à prendre en considération.

  38. lalie 26 novembre 2013 à 23 h 44 min␣- Répondre

    je découvre cet article ce soir. J adhère à l idée de reprendre les mots de la personne pour coller à sa vision du monde. Cela fonctionne aussi dans d autres situations :-). Et le mot « magique » « maintenant » me plait beaucoup.

  39. Jules 4 mars 2014 à 18 h 54 min␣- Répondre

    Je me permets de proposer « sombre », parce que justement, même si c’est négatif et ne pourra pas forcément être utilisé en hypnose de thérapie, permettez-moi de m’expliquer.

    Face à une personne d’une trentaine d’années ou plus, ce mot est ésotérique, et rappelle tant tout ce qui est sombre par essence, que le bateau qui sombre, ou le fait que l’on s’immerge complètement dans cet état qu’est l’hypnose. J’ai pour ma part expérimenté maintes fois ce mot, et puis affirmer qu’il fonctionne parfaitement, mais je suis un peu de la vieille école, habillé en noir, à parler d’une voix monocorde (et grave, pour ma part), et cela fait son effet.

    Le problème de votre recherche de mot vient du fait que chaque hypnotiseur a son style, regardez les vidéos de Maxx hypnosis, il utilise une onomatopée qui fonctionne bien parce que l’on ne s’attend pas à ce que quelqu’un qui vous parle clairement depuis qu’il vous a croisé, regardez shamann, il utilise le verbe « dormir » à l’infinitif, parce que c’est en somme une invitation plus qu’un ordre…Chacun a sa méthode, et il faudrait un mot par hypnotiseur pour répondre à votre recherche, c’est du moins mon avis 😉

    Autre chose, j’utilise beaucoup la fascination (le regard), qui ajoute un côté mystérieux, et facilite l’utilisation du mot « sombre » comme moteur d’induction, comme suggestion 😉 sur le jeune public, j’ai une préférence pour la même méthode que Maxx hypnosis -une de mes références, vous l’aurez remarqué ^^ »-, soit une onomatopée, car les jeunes les adoptent mieux que les personnes venues chercher le côté ésotérique et mystérieux de l’hypnose, qu’est souvent le public adulte d’un certain age 😉

    J’espère que ma contribution sera utile =)
    Bonne continuation à tous!

  40. Jauad 13 mars 2014 à 20 h 53 min␣- Répondre

    Et la c’est le moment ou je vais t »emmener « Loin » ou bien tu fais comme Messner il fait un son genre pshhitt comme une canette qui s’ouvre.

  41. Rams3s 18 octobre 2014 à 13 h 50 min␣- Répondre

    Et pourquoi pas: « Relax ! »

  42. b.pignon 5 janvier 2015 à 18 h 17 min␣- Répondre

    « SAUTE! »
    Comme si la détente suggérée et décrite durant l’induction était une falaise de bonheur (placer la falaise dans un contexte paradisiaque, pour contrer les malentendus suicidaires) de laquelle on ne fait que chuter indéfiniment telle une descente de bonheur. Manière également de suggérer à la personne qu’elle chute en elle même.
    L’idée d’un parachute peut également être ajoutée, comme si cela pouvait ralentir et donc faire durer le plaisir du processus, tout en rassurant le sujet; cette chute, descente n’est pas mortelle.
    Avis d’un novice qui a essayé vainement sur un pote mais qui retentera l’expérience.

    • Jean-Emmanuel 20 janvier 2015 à 15 h 17 min␣- Répondre

      L’idée est sympa. En revanche dans ma tête le « saute » est connoté assez négativement. Dans le genre suicide quoi. Il ne faudrait pas qu’un volontaire ait la même image en tête ou il risquerait de très mal le vivre :p

  43. Lachhav Zakariae 17 janvier 2015 à 12 h 15 min␣- Répondre

    Bonjour Mr. Jean Emmanuel,
    Je vous félicite tout d’abord pour tout le travail que vous faîte, et merci énormément pour tout le savoir que vous partager avec nous !!

    J’ai une question qui me prend la tête depuis que je me suis intéresser au sujet de l’hypnose, et ça concerne justement le mot « Dors » et les suggestion qui le suivent, je voudrais savoir si le facteur de la langue joue un rôle important sur se dernier, par ce que je vis au Maroc, et les gens ne comprennent pas tous quelques termes en français, je me suis dis que peut être leur inconscient n’acceptera pas les suggestions si c’est le cas, donc je voudrais svp Mr. Jean Emmanuel m’éclaircir un peut ce sujet sur l’importance de l’utilisation de la langue dans une séance d’hypnose et merci d’avance !

    Cdt

    • Jean-Emmanuel 20 janvier 2015 à 15 h 10 min␣- Répondre

      La langue a au final très peu d’importance. J’ai même un article sur le site où j’hypnotise une jeune allemande en langue des signes (avec un interprète à côté) donc c’est vraiment sans limites !

  44. melimelo 31 janvier 2015 à 22 h 22 min␣- Répondre

    Juste un petit message, qui n’est pas pour trouver un mot désolé, mais simplement pour vous remercier pour vos articles. C’est vraiment très intéressant ^^
    Je ne suis pas hypnothérapeute, juste une cobaye très intéressée par vos articles. Merci pour votre travail :p

    • Jean-Emmanuel 31 janvier 2015 à 22 h 24 min␣- Répondre

      Merci pour ce chouette message 🙂

  45. Louisy 18 février 2015 à 14 h 52 min␣- Répondre

    Bonjour,

    J’ai acheté votre livre ‘La voix de l’inconscient » et sincèrement mille mercis….je trouve cet ouvrage très clairement écrit, bien illustré et vraiment à la portée de tous.

    J’ai réfléchi au mot « magique » qui pourrait remplacer « Dors » et me demandais si une phrase courte du genre « Lâche tout » ; « Lâche toi complétement » pourrait trouver sa pertinence, si elle est suggérée avec la même energie que le « Dors ».

    Qu’en pensez vous?

    A bientôt
    Céline

    • Jean-Emmanuel 18 février 2015 à 14 h 55 min␣- Répondre

      Bonjour,
      Le mot magique est un peu mystifiant à mon goût je trouve :p
      Depuis l’article, j’utilise le mot « maintenant » et cela me va très bien !

      Merci beaucoup pour le compliment sur le livre. N’hésitez pas à laisser un commentaire sur la page Amazon du livre.

  46. ENZO 21 février 2015 à 12 h 32 min␣- Répondre

    Pars, lache , go

  47. mallet 5 mars 2015 à 20 h 44 min␣- Répondre

    Repos est un mot court et efficace au même titre que dors. Plus pertinent car on est au repos en état de veille…

  48. Raphaël 27 avril 2015 à 15 h 01 min␣- Répondre

    Supercalifragilisticexpialidocious !

    Et si tu y arrives je veux bien une vidéo 🙂

  49. Symono 4 juillet 2015 à 9 h 53 min␣- Répondre

    Bonjour,
    Après avoir eu un blocage d’un volontaire sur le mot ‘dors’ que je n’avais surement pas assez expliqué, j’ai aussi cherché un autre mot.
    Ce topic est donc parfait et je trouvais que ‘maintenant’ était le plus facile à dire, dans la continuité quoi.
    Mais j’ai aussi pensé au mot ‘relâche’ (relax en français quoi), qui pour moi est facile à comprendre et à réaliser pour le volontaire qui se relâche complêtement à ce mot !
    C’est comme dors, c’est à l’impératif. Qu’en pensez vous , voyez vous des points négatifs pour ce mot ?

  50. fifbrindacier 25 septembre 2016 à 13 h 35 min␣- Répondre

    J’aime l’idée du mot « relâche », prononcé en atténuant la première et la dernière syllabe en appuyant sur la deuxième cela donne un mot qui paraît plus court et plus percutant.

  51. caroline 1 décembre 2016 à 21 h 03 min␣- Répondre

    Bonsoir,
    Après une lecture brève de tout les commentaires, voici mon avis et idée:
    Comme vous êtes beaucoup revenu sur le  »maintenant » pourquoi pas le:  »Now!! » ?

  52. Luca de Brein 30 août 2017 à 14 h 09 min␣- Répondre

    J’utilise aussi le mot «maintenant» au lieu de «dors» mais comme l’écrit Sam le mieux serait de demander à la personnes le mot qui selon elle représente le mieux l’action d’entrer dans cet état, Dans le contexte de la street hypnose je trouve que c’est une approche plutôt pertinente….

Laisser un commentaire